Mot de passe oublié ?
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Pour un Marseillais, monter à Paris c’est  un vrai challenge !"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Je fais moniteur de voile pendant mes 5 étés étudiants"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"J’ai 28 ans, je suis le plus jeune responsable de la communication financière d’un groupe coté"

 

 

 

 

 

 

 

 

"Il faut aller vivre à Nice car le siège social y est installé mais je ne peux refuser cette opportunité."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon havre de paix...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Je suis un chef de bande et j’aime ça."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Profitez, osez, et vivez votre vie à chaque instant, en imaginant qu’elle peut être très longue…"

AU COEUR D'UN HOMME

 

 

Stéphane Vidal - Directeur Général de Primonial

 

 

Je suis né en 73  à Marseille, ville mythique dans laquelle j'ai vécu jusqu'à l’âge de 24 ans. Un frère de 6 ans mon aîné, aujourd’hui Directeur Fiscal d'une grande entreprise, un père retraité, ancien agent général d’assurance, desquels je suis extrêmement proche, formant un clan depuis le décès de ma mère en 1978.

 

Etudes classiques : maîtrise d’économie et DESS finance à Aix, plutôt bon élève. Expérience de vie : moniteur de voile pendant les 5 étés étudiants sur une île dans le Var, devenue mon havre de paix depuis...

 

Après un an d’armée, je rejoins un big four, Ernst & Young, à Paris. Pour un Marseillais, monter à Paris c’est un vrai challenge ! Suivent deux ans de consulting dans les grands groupes du CAC40 puis une mission chez Club Med (bizarrement une mission “casse-gueule” sur laquelle personne ne voulait aller). Et, après 1 an de « mise à l’épreuve » à démonter et réécrire tous les flux financiers d’un Groupe que j’étais peut-être un des seuls à comprendre (la magie du consulting…), Philippe Bourguignon me demande de le rejoindre et de reprendre la communication financière du Groupe, ce que j’accepte comme une évidence.

 

Le hasard fait que je suis officiellement nommé le 11 septembre 2001 et, quand les avions percutent les tours, je suis en présentation Entreprise dans la salle de marché de HSBC. Autant dire que je ne fais pas un score ce jour-là !

 

J’ai 28 ans, je suis le plus jeune responsable de la communication financière d’un groupe coté ; mon métier est d’expliquer et de modéliser la stratégie financière de l’entreprise à des gérants de fonds! Le groupe avait, et a encore, une énorme notoriété et toute la place s’intéressait à l’entreprise. Souvenez-vous l’histoire de Richelieu… !

 

L’arrivée d’Accor au capital en juin 2004, ambitieux projet pour le Groupe mais rendant le titre de Club Med moins « spéculatif», rend mon job de Dir. Com. Fi. moins attrayant. Henri Giscard d’Estaing me propose alors de prendre la direction du contrôle de gestion du Groupe et d’intégrer le Comex. Au-delà des responsabilités techniques passionnantes, complexes dans un Groupe aussi exposé, international et multi-métiers, l’entrée au Comité Exécutif représente une responsabilité globale supplémentaire au niveau de la sécurité des personnes, clients et collaborateurs, répartis partout dans le monde. Nous nous répartissons de façon très organisée les weekends de « garde» comme des médecins… Avec les évènements qui se présentent.… Représentant la Direction, j’accueille des clients revenant de Phuket après le tsunami (qui ont été témoins de l'insupportable..), réponds pendant plus de 9 heures aux sollicitations d’un tribunal américain après notre départ de Varadero à Cuba, enchaîne les cellules de crise relatives au bien-être et à la sécurité des personnes…. Ce sont des expériences pour lesquelles nous ne sommes pas naturellement préparés mais que l’on n’oublie pas et qui forgent le caractère !

 

A partir de 2006 j’entre dans ce qui me passionne depuis toujours : l’opérationnel. On me confie la direction de la filiale qui assure les ventes Europe. Je me retrouve à 33 ans à la tête d’une structure de plus de 300 personnes. Mon côté chef de bande trouve alors à s’exprimer dans un management toujours en tension mais régulièrement festif… Quand les équipes sont fatiguées et qu’un avion voyage à vide pour aller chercher des clients (un « empty leg » comme on dit dans le jargon) on emmène jusqu’à 150 collaborateurs dans un de nos villages, pour un teambuilding de 2 jours... remotivant les troupes pour 1 an !

 

Ca ne s’arrêtait jamais… C’était 24/24. Cette entreprise et ses dirigeants successifs m’ont donné ma chance très tôt, en étant toujours à l’épreuve, mais en apprenant mécaniquement deux fois plus vite qu’ailleurs. … Ca blinde !

 

Un jour, un appel (on est fin 2007) :  au téléphone le fondateur de SPIR communication, Claude Leoni. Il me propose de prendre le secrétariat général d'une entreprise dont il est Président du Conseil de surveillance… Il s’agit du leader de la commercialisation d’immobilier résidentiel d’investissement. La société s’appelle “Iselection” (34 % détenus par la Caisse d’Epargne, aux côtés des fondateurs majoritaires)… Tout se joue pendant l’entretien, simplement parce que je rencontre un homme (Claude Léoni) tel que j'ambitionne de le devenir un jour, avec une véritable vision stratégique mais pour autant rempli d’humilité, très à l’écoute de l’avis des autres, alors qu’il n’a personnellement plus rien à prouver… Il faut aller vivre à Nice car le siège social y est installé mais je ne peux refuser cette opportunité. Je signe donc dans la foulée. Après une restructuration réussie, la société vit une vraie success story. Mi 2008, je suis nommé DG de Iselection, désormais détenue à 100% par Nexity, et  qui réalisera en 2010 une part non négligeable des résultats du Groupe présidé par Alain Dinin…

 

Revenons à juin 2011 : j’étais dans un voyage Apeci à Calvi, assis à côté d’un Personnage : André Camo, Président de Primonial… Le courant passe immédiatement. Le soir même, Patrick Petitjean (DG fondateur de Primonial) à ma droite me dit “il faut que l’on se parle… un jour tu nous rejoindras”. C’est là encore une rencontre, une question d’hommes !

 

En mars 2012, André et Patrick me disent : “Ok, tu viens et tu prends les clés du développement; Fais-nous du Club Med”… Ils veulent, dans son approche marketing et commerciale, une boîte différente, plus différente encore que ce qu’elle est déjà, qui ne ressemble à aucune autre entreprise du secteur.

 

Très rapidement les gens me suivent. Je suis un chef de bande et j’aime ça. Ma force est de savoir faire travailler les gens ensemble, de réfléchir avec eux, d’échanger, et de créer une émulation qui permet de sans cesse penser à demain.

 

Arrivé le 23 août, le 10 septembre je dis à Patrick « je vais y arriver mais il va falloir casser des codes. »  Il me répond : “Fais ce qu’il y a à faire !”. Alors je restructure, et entre recrutements externes et nominations internes, dans un véritable climat de confiance mutuelle, je m’entoure d’une équipe surmotivée, aux commandes aujourd’hui des principaux départements du Groupe. Nous réfléchissons et développons tous ensemble une nouvelle relation client, avec les outils qui nous permettent de recruter et de fidéliser notre clientèle dans un secteur d’activité de plus en plus challengé par le marketing et le digital. Quoi de mieux pour un directeur du développement ??

 

En juin 2013, je suis à ma place, tout est allé très vite et l’été s’annonce comme une pause dans une aventure qui ne fait que commencer.

 

Le 12 juillet, je décide de partir en week-end pour souffler un peu, après une année personnellement et professionnellement  très chargée. Le soir même, le téléphone sonne au moment où je ferme mon bureau et l’on m’annonce que Patrick Petitjean a eu un accident cardiaque, il est décédé…

 

Là, au-delà d’une immense tristesse, on a avec André Camo, Laurent Flechet, Valery Bordes et moi-même, une responsabilité importante : permettre au Groupe de surmonter cet évènement et lui permettre de continuer sur sa lancée, meilleur moyen de rendre hommage à Patrick!

 

Le mois d’août arrive et en septembre André a repris les rênes et tout le monde suit. Il joue un rôle majeur entre détermination, sagesse et pragmatisme, rôle qui a porté l’histoire. La société est en place et nous surmontons ce que certains disaient insurmontable...

 

Sur proposition d’André, je suis nommé Directeur Général du Groupe par le Conseil de Surveillance le 31 mars dernier ; je prends cette marque de confiance avec beaucoup de fierté et de responsabilité. Aujourd’hui, aux côtés d’André, et accompagné par Laurent Flechet, l’un des plus talentueux acteurs immobilier en France, Valery Bordes notre DAF, qui a permis, par son travail exigeant,  une refonte totale de notre façon de piloter les finances du groupe, ainsi que l’ensemble des collaborateurs très attachés à l’entreprise,  je mène cette mission avec passion. 

 

La suite, vous la connaissez, c’est notre actualité. Nous devions faire évoluer le capital du groupe pour nous permettre d’écrire la deuxième page de l’histoire de Primonial.

 

Nous réussissons une opération qui permet une sortie aux actionnaires en reconfigurant le capital autour de trois blocs : le management, Crédit Mutuel Arkea et un troisième partenaire (fonds ou acteur du métier) en cours de sélection. Crédit Mutuel Arkéa accepte de nous accompagner tout en nous permettant de conserver notre indépendance.

 

Avec l'arrivée du mois d'aout, il sera bientôt temps de me consacrer à mes deux filles de 9 et 13 ans. Je suis un papa attentif et je veux les accompagner pour qu’elles soient heureuses et indépendantes (ça semble un lieu commun et pourtant !).

 

Et si j’ai une seule phrase à laisser à mes enfants, je leur dirais : “profitez, osez, et vivez votre vie à chaque instant, en imaginant qu’elle peut être très longue… »

 

 

 

 

 

"Je me retrouve à 33 ans à la tête d’une structure de plus de 300 personnes."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Philippe Bourguignon 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Toujours à l’épreuve mais j'apprenais mécaniquement deux fois plus vite qu’ailleurs. … Ca blinde !"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Patrick Petitjean me dit “il faut que l’on se parle… un jour tu nous rejoindras”

 

 

 

 

 

 

 

Patrick Petitjean

 

 

 

 

 

 

 

 

Je dis à Patrick « je vais y arriver mais il va falloir casser des codes. »  Il me répond : “Fais ce qu’il y a à faire !”

 

 

 

 

 

 

 

Andre Camo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Nous devions faire évoluer le capital du Groupe pour nous permettre d’écrire la deuxième page de l’histoire de Primonial."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 35 088
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2018