Mot de passe oublié ?
 

A LA UNE
La corrélation entre les différentes classes d’actifs pourrait rendre inopérante la diversification de portefeuille (Banque de France)
 
La Banque de France a publié lundi 17 décembre 2018 son rapport sur l’Évaluation des Risques du Système financier français au deuxième semestre 2018.
 
 
(…) Le risque de marché
 
 
Les incertitudes dans les économies et sur les marchés mondiaux persistent. Le risque de réévaluation des prix des actifs financiers demeure malgré les épisodes récents de corrections et est assorti d’une perspective de hausse au cours des six prochains mois. Des phénomènes de rotation de portefeuille sont d’ores et déjà observés. Les valorisations des actifs financiers conservent un niveau élevé, à la fois sur les marchés d’actions et les marchés d’obligations, en lien avec notamment l’environnement de taux d’intérêt bas et l’appétence des investisseurs pour le risque. (…)

 

 

 

 

 

 

 

 

BFM Patrimoine : UAF Life Patrimoine maille bien son territoire !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REVUE DE PRESSE
Une récession est-elle possible en 2019 en zone euro ?
 
 
(Bfm) Par Philippe Crevel (Cercle de l’épargne) (…)
 
La stabilisation du prix du baril à 70 dollars, un point positif pour la zone euro
 
La zone euro est très sensible aux variations du cours du pétrole. Sa baisse entre 2014 et 2016 a favorisé la reprise économique en améliorant le pouvoir d’achat des ménages et les marges des entreprises. Sa hausse constatée a eu l’effet inverse et a contribué au ralentissement économique. Les importations d’énergie représentent 3 % du PIB en 2018 contre moins de 2 % en 2016. Elles avaient atteint 5 % en 2007 et en 2012. Compte tenu de l’état du marché et du tassement de la croissance de l’économie mondiale à 3,5 %, le prix du pétrole (BRENT) pourrait rester proche de 70 dollars dans les prochains, prix acceptable tant pour les pays consommateurs que pour les pays producteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

La France taxera les GAFA dès le 1er janvier 2019
 
(Le Monde) La France n’attendra pas un éventuel accord européen. L’Etat commencera à prélever la taxe sur les géants du numérique, appelés GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon, etc.) à partir du 1er janvier 2019 et sur une base élargie, a annoncé lundi 17 décembre le ministre des finances, Bruno Le Maire. La taxe ne se limitera pas au chiffre d’affaires prévu dans la directive européenne, mais s’étendra « aux revenus publicitaires, aux plates-formes et à la revente de données personnelles ». Elle « s’appliquera en tout état de cause au 1er janvier 2019 et portera donc sur l’ensemble de l’année 2019 pour un montant que nous évaluons à 500 millions d’euros », a affirmé le ministre lors d’une conférence de presse donnée à Paris. Cette mesure « pourrait être introduite dans la loi Pacte » (plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises).

 

 

 

 

 

 

 

 

Prélèvement à la source : mise en place d'un numéro de téléphone non surtaxé à partir du 1er janvier
 
 
(Economie.gouv) Gérald Darmanin, ministre de l’Action et de Comptes publics, a annoncé la mise en service à compter du 1er janvier 2019, d’un numéro de téléphone non surtaxé dédié au prélèvement à la source.

 

 

 

 

À partir du 2 janvier 2019, les usagers pourront appeler sans surcoût (au prix d’un appel local) le 0 809 401 401 pour joindre les agents des Finances publiques sur le prélèvement à la source. Ils répondront du lundi au vendredi, de 8h30 à 19h, à toutes leurs questions. Pour rappel, la DGFIP a formé 40 000 agents des services d’impôt des particuliers, trésoreries, plate-forme d’accueil et services des impôts des entreprises au prélèvement à la source afin à la fois de répondre aux interrogations des usagers et de les guider dans leurs démarches, lorsqu’il s’agit de moduler leur taux de prélèvement par exemple. Ces agents seront particulièrement mobilisés en janvier.

 

 

 

 

 

 

 

 

Assurance-vie : l’aubaine fiscale d’un rachat avant la fin de l’année
 
(Capital) (…) Pour rappel, pour chaque retrait, s’agissant des versements réalisés avant le 27 septembre 2017, il est possible de choisir entre une imposition au barème de l’impôt sur le revenu (avec des taux allant de 0 à 45 %) et un “prélèvement forfaitaire libératoire”. (…) Concrètement, si un contribuable opte pour le barème de l’impôt sur le revenu, les gains engrangés en 2018 seront alors considérés comme des revenus exceptionnels et seront imposés au taux moyen d’imposition du ménage, et non à son taux marginal. Ce qui rend donc ce choix plus intéressant que d’habitude. Ainsi, s’agissant des contrats de moins de 4 ans, la très grande majorité des contribuables a intérêt à prendre cette option. Seuls ceux imposés au taux marginal de 45 %, le plus élevé, devront se poser la question, comme le montre notre tableau récapitulatif plus bas. Pour les contrats de 4 à 7 ans, le barème est plus intéressant pour certains contribuables imposés au taux marginal de 30 % ou inférieur. Pour les contrats de 8 ans ou plus, par contre, l’option pour le prélèvement forfaitaire reste à privilégier à partir du taux marginal de 30 %. Par ailleurs, pour tous les contribuables optant pour le barème, l’impôt dû sera inférieur à celui versé lors d’une année normale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'évaluation dans une ancienne proposition de rectification n'est pas opposable à l'administration
 
(Rf Conseil) (…) Selon la cour d'appel qui confirme le rehaussement, les époux ne pouvaient pas se prévaloir de l’évaluation antérieure retenue par l'administration au motif qu'une évaluation est par nature susceptible d'évoluer et que les parties ne pouvaient pas raisonnablement soutenir que l'immeuble n'avait pas changé de valeur entre 2002 et 2013. Cette solution est transposable à l'IFI et aux droits de mutation à titre gratuit.
 
 
CA Douai 4 octobre 2018, n° 17-03010

 

 


 

 

 

 

Pourquoi a-t-on tant de mal en France à mélanger bureaux et logements ?
 
(LaVieImmo.com) - Bureaux, logements, commerces... Un immeuble peut-il jouer plusieurs rôles, simultanément ou successivement ? La question intéresse le secteur immobilier, mais se heurte en France à une réglementation sévère et des investisseurs aux habitudes cloisonnées. (…) Les difficultés sont, premièrement, réglementaires: lorsqu'un bâtiment est construit, il doit notamment correspondre aux "plans locaux d'urbanisme" (PLU) par lesquels les communes régissent la répartition des nouveaux immeubles et maisons. "Aujourd'hui, vous obtenez un permis de construire pour une destination donnée: quand vous la modifiez, vous allez devoir redemander une autorisation", explique à l'AFP Michèle Raunet, associée au cabinet de notaires Cheuvreux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces 2 et 3 pièces parisiens sont à vendre pour plus de 3 M€
 
(Le Figaro) La capitale ne franchira pas cette année le seuil des 10.000 euros le mètre carré comme prix moyen mais cela n’empêche pas des transactions de se conclure à plus de 35.000 €/m². Et le phénomène touche désormais aussi des logements de 80 m². (…)On retrouve ainsi des adresses abonnées aux prix records : Saint-Germain-des-Prés, l’île Saint-Louis, la place des Vosges ou l’avenue Montaigne. À ces tarifs-là, les biens sont généralement impeccablement décorés et aménagés, mais pas forcément. C’est notamment le cas du bien le plus cher de cette série. 

 

 

 

 

Affiché à 3,675 millions, cet appartement de 2 pièces est proposé à la vente par Paris Ouest/Sotheby’s International Realty. Une situation en tout point exceptionnelle pour ce 4ème étage de l’Hôtel du Pavillon du Roi sur la place des Vosges (4e arrondissement). Même chose pour les vues à 360° sur Paris et la hauteur sous plafond qui culmine à 7 mètres. Mais les «nombreuses possibilités d’aménagements» évoquées par l’annonce cachent de gros travaux à effectuer pour mettre le logement au standing. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les députés refusent d’inscrire dans la loi une définition de la "holding animatrice"
 
(Fiscalonline) Lors de l’examen du PLF 2019 en seconde lecture les députés ont supprimé l’article 16 bis A adopté au Sénat et dont l’objet était d’inscrire dans la loi une définition de la holding animatrice. L’article 16 bis A proposait une définition législative commune du concept de holding animatrice, dont les contours demeurent aujourd’hui très incertains. (…) Deux difficultés majeures se posent.
 
  • La première difficulté porte sur le caractère animateur de la holding.
     
  • La seconde difficulté porte sur le traitement des holdings animatrices exerçant une activité mixte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VIDÉO
Convention Actualis : 2018, une année à vite oublier pour les Small Caps !

 

 

 

 

 

 

 

 

ANALYSE
JP Morgan AM anticipe une inversion de la courbe des taux US à mi-2019
 
Au cours du mois écoulé, le rallye des obligations d’Etat sur les marchés développés, entrainé par les bons du Trésor américain (U.S.), a confirmé les avantages de la diversification apportée par la duration aux portefeuilles multi-actifs.
 
  • La courbe des bons du Trésor U.S. s’est aplatie bien plus rapidement que ce qu’impliquaient les taux futurs, notamment dans la différence entre les rendements à 2 et à 10 ans. La baisse des rendements à long terme a été provoquée principalement par le marché et lpar e sentiment général des investisseurs.
     
  • Nous prévoyons une inversion de la courbe 2 ans/10ans d’ici au milieu de l’année 2019 alors que la Réserve fédérale (Fed) entre dans la zone neutre de sa politique monétaire. L’inversion de la courbe des taux va indubitablement affecter le sentiment du marché mais nous relevons également que, historiquement, il existe d’importants décalages entre l’inversion de la courbe des taux et le début d’une récession.
     
  • Le ralentissement du momentum économique et un resserrement des conditions de la politique monétaire nous ont conduit il y a un mois à réduire le risque de nos portefeuilles multi-actifs, principalement en faisant évoluer notre position d’ensemble actions/obligations vers une légère sous-pondération. Cohérents avec la prudence accrue qu’inspirent ces perspectives, nous continuons à porter un jugement positif sur la duration.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW (REPLAY)
Des noisettes pour l'hiver !

 

 

 

 

 

 

 

 

LE MONDE DE LA GESTION DE PATRIMOINE
"Les investisseurs ne souhaitent de toute évidence pas prendre de risque" Le 5/15 de Ginjer AM

 


 

 

 

 

 

Ces risques opérationnels et de marché qui menacent les OPCI
 
(Pierrepapier.fr) L’IEIF vient de publier une étude détaillant les stratégies d’allocation des OPCI grand public. Ces véhicules pèsent aujourd’hui près de 15 Md€ de capitalisation. S’ils ont franchi avec succès leurs dix premières années d’existence, de nouveaux défis les attendent. Explications avec Stéphanie Galiègue, Directrice de la Recherche et des Études de l’IEIF. (…)
 
 
Pierre Papier – L’étude met en garde contre certains risques, notamment opérationnels, qui menacent les OPCI au cours des prochains mois…
 
Stéphanie Galiègue – Nous avons effectivement souligné plusieurs points d’attention. Certains sont liés à l’évolution de leurs marchés sous-jacents, comme des risques de perte en capital sur l’immobilier coté, ou la question du rendement sur la poche financière. D’autres dépendent effectivement de la capacité opérationnelle des OPCI à s’adapter à leur environnement, caractérisé à la fois par un contexte économique moins porteur, et à la nouvelle stature de leurs investissements. Les OPCI vont notamment devoir se doter de moyens adaptés à la gestion de portefeuilles de plus en plus internationaux, et d’outils leur permettant de gérer plus efficacement le couple rendement /risque de leur niveaux d’exposition…

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouveau gérant et idées différentes sur les actions européennes pour Echiquier Agressor
 
Echiquier Agressor fête son 27ème anniversaire. Didier Le Menestrel revient sur son évolution récente en compagnie du nouveau gérant du fonds, Frédéric Buzaré.

 

Cliquez sur l'image pour lire la vidéo

 

 

 

 

 

 

 

Raymond James Micro Caps recherche des valeurs à faible volatilité dans une approche défensive
 
Edwin Faure, co-gérant du fonds Raymond James Microcaps chez Raymond James Asset Management, confie au Revenu ses choix d'investissement.

 

 

Cliquez sur l'image pour lire la vidéo

 

 

 

 

 

 

 

Comment parler actions à ses clients (ANACOFI)
 
(…) Que faire lorsque le client est largement investi en assurance-vie, qu'il a fait le plein des produits réglementés et que l'immobilier, de par ses prix d'entrée, perd de son attrait ? Pourquoi ne pas retrouver le goût de l'actionnariat ? Pour des raisons culturelles et historiques, la Bourse est méconnue des Français. Lors des grandes vagues de privatisations, on a compté plus de dix millions d'actionnaires individuels en France. Ils étaient trois fois moins en 2016, au creux de la vague. Mais depuis deux ans, on sent un frémissement : l'intérêt pour l'actionnariat repart : entre 2016 et 2018, le pourcentage dela population de plus de 15 ans déclarant détenir des actions en direct est passé de 6,2 % à 7,5 %, soit 3,5 millions de personnes. La loi PACTE, qui va entrer en vigueur en 2019, vise à réconcilier les Français avec leurs entreprises. Elle ouvre également la voie à de nouvelles privatisations, celle d'ADP et de la Française des Jeux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"L’urbanisme temporaire permet d’allier sens et rentabilité !", Joachim Azan, Novaxia
 
(Mysweetimmo) (…) La transformation d’anciennes friches industrielles, de bureaux obsolètes, de bâtiments en restructuration et autres lieux délaissés prend du temps. Plutôt que de laisser les bâtiments vides, inutiles à tous dans la phase de vacance, pendant l’attente d’un permis de construire, Novaxia choisit de faire vivre ces lieux. Nos locaux sont inoccupés pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Dans le respect de nos valeurs, de mettre l’humain au cœur de notre réflexion, nous avons cherché à transformer cette contrainte en opportunité.
 
 
L’urbanisme temporaire, performance économique, financière et artistique
 
 
Les immeubles vides perdent de la valeur, leur entretien coûte cher alors qu’ils sont destinés à être entièrement réhabilités. L’urbanisme temporaire permet de répondre aux besoins du propriétaire, mais également de populations à la recherche de lieux pour s’installer à moindres frais. Il s’agit d’un accord gagnant-gagnant.Ainsi au 7 rue Lacépède dans le 5e arrondissement de Paris, Novaxia transforme un hôtel particulier de 1755, en hôtel 4*. En attendant le début des travaux, il héberge des pensionnaires de l’Association Aurore, dédiée aux mal-logés, ainsi que Plateau Urbain, collectif d’associations, de jeunes startups et d’artistes. C’est ainsi qu’il accueille le collectif d’artistes « A2R », la compagnie Antre de Rêves qui peut alors créer le premier théâtre immersif « Le Secret » de Paris pour y interpréter sa pièce Helsingor, Château d’Hamlet.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le FCPR Alto Avenir parmi les fonds de private equity intégrés dans les contrats d’assurance-vie d’AG2R La Mondiale
 
Le FCPR ALTO Avenir, dernier-né de la gamme ALTO Invest, est référencé par AG2R La Mondiale. Ce fonds, dont la vocation est de capter la croissance issue des grandes tendances structurelles de marché en investissant dans des PME-ETI européennes innovantes, peut donc désormais être souscrit au sein de l’ensemble de la gamme des contrats d’assurance vie et de capitalisation d’AG2R La Mondiale. (…) Rendre l’investissement en capital (private equity) dans les PME-ETI accessible à tous Lancé en avril dernier, le FCPR ALTO Avenir est accessible à partir de 5 000€ jusqu’au 30 juin 2019 (prorogeable de 3 mois par ALTO Invest) et sa valorisation est bimensuelle. Il constitue un outil de diversification patrimoniale pour les particuliers souhaitant financer l’économie réelle tout en profitant des grandes tendances et mutations actuelles de notre économie. En s’appuyant sur l’expertise éprouvée de l’équipe d’ALTO Invest et sur un track-record de 17 ans, le FCPR ALTO Avenir cible des entreprises de croissance avec un profil attractif, en leur apportant des financements de long terme, en adéquation avec les besoins de l’économie les plus essentiels.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW (REPLAY)
Une situation complexe mais des solutions existent

 

Vidéos à la une

BFM Patrimoine : Intencial Patrimoine a collecté plus de 800 M€ en 2018 !
BFM Patrimoine : Varenne Capital surfe sur ses très bonnes performances 2018 !
Les sélections Club Patrimoine
 
Flexibles & Patrimoniaux ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TRUSTEAM OPTIMUM A 2,50 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AMILTON SOLUTION R 7,33 %
AURIS DIVERSIFIED BETA R EUR ACC 7,31 %
VEGA EURO RENDEMENT R 7,12 %
SLF (F) DEFENSIVE P EUR ACC 6,41 %
NORDEA 1 STABLE RET FD BP 5,82 %
GF FIDÉLITÉ P EUR C 5,77 %
ERASMUS CAPITAL PLUS R 5,65 %
CLARESCO PLACEMENT 5,41 %
EDR FD INCOME EUROPE A EUR ACC 5,33 %
KEREN FLEXIMMO C 4,89 %
SYCOMORE ALLOCATION PATRIMOINE R 4,24 %
VATEL FLEXIBLE C 4,08 %
MULTISELECTION 25 C 3,76 %
HAAS EPARGNE PATRIMOINE C 3,43 %
TRUSTEAM ROC FLEX C 3,18 %
PLATINIUM EUREKA C 3,15 %
ROUVIER PATRIMOINE C 3,12 %
COGEFI SHORT TERM BOND P -1,99 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
FIRST EAGLE AMUNDI INTER FD AU US... 14,02 %
OTEA 1 A 12,03 %
BETELGEUSE 11,51 %
ROUVIER EVOLUTION C 11,09 %
SIRIUS 10,74 %
PARVEST DIVERSIFIED DYNAMIC CLC E... 10,38 %
AXA WF GBL FLEXIB PROPERTY E H EU... 10,30 %
NN (L) PATRIMONIAL BALANCED P (C)... 10,26 %
EUROPEAM C 9,75 %
INVEST LATITUDE PATRIMOINE A 9,64 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EVOLUTION 9,45 %
BNPP L1 MULTI-ASSET INC CLASSIC E... 9,18 %
JPM GLOBAL INCOME A (C) EUR 8,36 %
HARMONIS REACTIF C 8,20 %
INVESCO PAN EUROPEAN HI INCOME A ... 8,05 %
INVESCO BAL RISK ALLOC. FD E EUR ... 7,99 %
BELLATRIX C 7,27 %
RAYMOND JAMES EUROPE FLEX I 7,16 %
CBT VOL 7.5 C 6,76 %
OFI RS EQUILIBRE XL EUR ACC/DIS 6,74 %
ECOFI PATRIMOINE P EUR ACC 6,71 %
COVEA PROFIL EQUILIBRE 6,41 %
SRF 6,39 %
EQUILIBRE ECOLOGIQUE 6,20 %
LA FRANÇAISE PAT FLEXIBLE R EUR A... 6,10 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EUROPE 5,92 %
HOTTINGUER PATRIMOINE MONDE R 5,85 %
GALILÉE FUND PICKING STRATEGY C 5,85 %
HAAS EPARGNE REACTIF C 5,79 %
TIKEHAU INCOME CROSS ASSETS P EUR... 5,78 %
KEREN PATRIMOINE C 5,32 %
SEVEN DIVERSIFIED FUND R 5,30 %
HMG RENDEMENT D 5,14 %
M&G (LUX) DYNAMIC ALLOC EUR A ACC 4,88 %
PLUVALCA EVOLUTION EUROPE A 4,88 %
PLATINIUM LATITUDE C 4,68 %
EUROSE C 3,97 %
OFI RS PRUDENT XL EUR ACC/DIS 3,66 %
R-CO ALIZÉS F EUR ACC 2,93 %
M&G LUX CONSERVATIVE ALLOCATION A... 2,91 %
NN (L) FIRST CLASS MULTI ASSET P ... 2,17 %
SEXTANT GRAND LARGE A (C) 1,79 %
SYCOMORE PARTNERS FUND P 1,64 %
ALIENOR ALTER EURO A 0,71 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
ROUVIER VALEURS C 17,01 %
ALTIFLEX A 16,84 %
TIKEHAU GLOBAL VALUE P 14,65 %
AVIVA FLEXIBLE EMERGENTS A 13,56 %
GENERALI AMBITION - EUR - C 13,24 %
COVEA PROFIL OFFENSIF C 13,20 %
MAXIMA A 12,59 %
INVEST LATITUDE MONDE A 11,71 %
CBT VOL 15 C 10,92 %
CLARESCO ALLOCATION FLEXIBLE P 10,49 %
GINJER ACTIFS 360 A 9,40 %
LFIS VISION UCITS EQUITY DEFENDER... 8,66 %
OLYMPUS R 8,17 %
AXA WF GBL OPTIMAL INCOME E EUR A... 7,53 %
INDEPENDANCE SELECTION C 7,40 %
R-CO CLUB F 5,90 %
CPR CROISSANCE RÉACTIVE P 5,38 %
GLOBAL PROACTIVE PORTFOLIO 3,74 %
ALIENOR OPTIMAL A 3,53 %
JPM GBL MACRO OPPS D EUR CAP 1,89 %
DORVAL CONVICTIONS R 0,92 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
H2O MULTISTRATEGIES R 1,95 %
 
Fonds Actions PEA ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
RAYMOND JAMES MICROCAPS A EUR CAP 11,59 %
DECOUVERTES C 10,85 %
SEXTANT PEA A (C) 3,65 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
ECHIQUIER MAJOR SRI GROWTH EUROPE... 24,36 %
COVEA ACTIONS CROISSANCE C 21,14 %
HANSEATIQUE B 20,80 %
HANSÉATIQUE A 20,31 %
DNCA INVEST EUROPE GROWTH B EUR A... 19,56 %
VEGA FRANCE OPPORTUNITES R 18,35 %
COVÉA ACTIONS EUROPE OPPORTUNITÉS... 17,74 %
FCP MON PEA R 17,35 %
PARVEST EQ EUROPE SM. CAP CLC EUR... 16,65 %
PLATINIUM ARIANE C 16,52 %
ERASMUS MID CAP EURO R EUR ACC 16,51 %
AMILTON PREMIUM EUROPE R 16,04 %
OTEA ACTIONS EUROPE R 15,67 %
RAYMOND JAMES EUROPE PLUS AC 15,54 %
LFR EURO DEVELOPPEMENT DURABLE P 15,37 %
SEVEN UCITS SEVEN EUROPEAN EQ FD ... 15,00 %
OFI FUND RS EURO EQ + ECONOMY RC ... 14,77 %
CLARESCO AVENIR P 14,61 %
CLARESCO PME P 14,61 %
CPR SILVER AGE P 14,55 %
NOVA EUROPE A (C) 14,06 %
SYCOMORE FRANCECAP R 14,05 %
LFR ACTIONS SOLIDAIRES P 13,83 %
PLACEURO CPH EQUITY R 13,28 %
TRUSTEAM ROC PME 11,10 %
AMILTON SMALL CAPS R 10,08 %
SLF (F) EQ EURO ZONE MIN VOL P EU... 9,62 %
CENTIFOLIA C 8,55 %
SEXTANT EUROPE A (C) 7,39 %
ANTHRACITE A 7,15 %
TRUSTEAM ROC EUROPE A 6,00 %
SUNNY MANAGERS F 5,63 %
ECHIQUIER VALUE EURO A 5,54 %
KEREN ESSENTIELS C 4,54 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
GALILÉE INNOVATION EUROPE C 19,36 %
LYXOR CAC 40 (DR) UCITS ETF DIST 19,28 %
PLUVALCA DISRUPTIVE OPPORTUNITIES... 19,13 %
PLUVALCA ALLCAPS A 18,21 %
GIS SRI AGEING POPULATION C14 EUR... 16,08 %
ROUVIER EUROPE C 15,51 %
DORVAL MANAGEURS R (C) 15,13 %
PHCG EUROPEAN MACRO PICKS R 15,10 %
AIM LUX EUROPE MULTICAPS C EUR AC... 14,82 %
JPMF - EURO. DYN. FD A (PERF) EUR... 14,35 %
INVEST ACTIONS EUROPE A 13,63 %
CBT EURO SD R 13,04 %
CBT ACTION EUROVOL 20 R 12,93 %
ACTIONS 21 A 12,34 %
SISF EURO EQUITY A (C) 10,73 %
COGEFI PROSPECTIVE P 10,58 %
INVESCO EURO EQ E EUR CAP 9,40 %
HAAS ACTIONS OPPORTUNITES C 8,16 %
R-CO CONVICTION EURO F EUR ACC 8,10 %
FDC CITADELLE EURO C 3,26 %
 
Fonds PEA-PME ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
DNCA PME C 6,94 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AMUNDI ACTIONS PME C 15,79 %
CAMGESTION MICRO CAP O 15,08 %
CLARESCO PME P 14,61 %
NOVA EUROPE A (C) 14,06 %
COGEFI CHRYSALIDE P 13,08 %
TRUSTEAM ROC PME 11,10 %
SEXTANT PME A (C) 5,88 %
SUNNY MANAGERS F 5,63 %
KEREN ESSENTIELS C 4,54 %
 
SCPI DVM
Commerces
CRISTAL RENTE 5,04 %
FONCIERE REMUSAT 5,45 %
IMMORENTE 4,70 %
NOVAPIERRE 1 3,95 %
NOVAPIERRE ALLEMAGNE 4,99 %
PATRIMMO COMMERCE 4,60 %
EUROPIMMO MARKET 4,03 %
Bureaux
EDISSIMMO 4,13 %
EPARGNE FONCIERE 4,46 %
PFO 2 4,51 %
PRIMOPIERRE 4,50 %
EUROVALYS 4,50 %
SELECTIPIERRE 2 3,68 %
IMMO PLACEMENT 5,48 %
EFIMMO 5,06 %
LF EUROPIMMO 4,18 %
MULTIMMOBILIER 2 4,30 %
Diversifiées
PARTICIPATION FONCIERE OPPORTUNITE 4,87 %
EPARGNE PIERRE 5,97 %
LF OPPORTUNITE IMMO 4,65 %
Spécialisées
PRIMOVIE 4,50 %
INTERPIERRE FRANCE 5,26 %
PIERVAL SANTE 5,05 %
Capitalisation
PIERRE 48 -
 
Capital Investissement
Le fonds de la semaine
Articles les plus lus
 
TOP PERFORMANCES 
 
Classement ytd
Classement 3 ans
Classement 5 ans
 
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 31 210
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2019