Mot de passe oublié ?
 

A LA UNE
Bund 10 ans : presque à 0 % !

 

Investeam Wealth – Benjamin Frazer

 
Plus précisément, ce sont ceux des emprunts d’Etat de la zone euro, et encore plus précisément, ceux de l’Allemagne et de la France. En effet, leur taux à 10 ans est au plus bas depuis l’automne 2016. Vendredi, le Bund et l’OAT sont respectivement passés à 0,07 % et 0,52 %. On parle pourtant de deux pays très chahutés en ce moment : l’Allemagne dans le secteur bancaire et la France avec les gilets jaunes. La raison de cette baisse se situe un cran au-dessus, au niveau macro-économique. Les investisseurs, constatant la révision généralisée des prévisions de croissance économique en zone euro, se ruent vers les actifs jugés (à tort ?) les moins risqués jusqu’ici. Ajoutez à ce comportement financier la probabilité de plus en plus forte que la BCE maintienne ses taux bas et son programme d’assouplissement quantitatif plus longtemps, et vous obtenez une baisse des rendements sur ces souches obligataires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REVUE DE PRESSE
22 députés LREM proposent un "nouvel ISF"

 

L’Express – L’Expansion

 
Vingt-deux députés LREM, emmenés par François Jolivet et Jean-François Cesarini, ont proposé ce mercredi un "nouvel ISF" que paieraient ceux refusant d'investir dans les PME. (…) "Si, après évaluation, il s'avère que la suppression de l'ISF pour les actionnaires n'a pas servi aux TPE, PME et start-up, alors il nous faudra être plus coercitifs", ajoutent-ils, alors que le rétablissement de l'ISF est l'une des principales revendications des gilets jaunes.  Et d'avancer : "Si cet argent n'a pas bougé, alors il nous faudra le taxer en conditionnant l'exonération de cet impôt à un investissement dans l'année dans les PME". "Au temps de l'ISF, le taux de réduction d'ISF-PME était fixé à 50 % du montant des versements et la réduction était plafonnée à 45 000 euros. Si nous devions rétablir l'ISF, nous pourrions être plus ambitieux en accordant un taux de réduction ISF-PME de 100 % plafonné au montant total de l'impôt dû", précisent ces députés, qui veulent avec cette idée apporter leur "contribution au grand débat national". 

 

 

 


 

 

 

 

 

Prélèvement à la source : quelles démarches en 2019 ?

 

Le Revenu - Barbara Hufnagel (…)

 

Vous partez à la retraite en 2019

 
Si vous venez de prendre votre retraite, l’arrivée du prélèvement à la source est une bonne nouvelle pour vous. Vous serez les premiers retraités à profiter de la suppression du décalage d’un an entre la perception du revenu et son imposition. Le prélèvement à la source a le mérite d’éviter aux retraités d’être confrontés au paiement d’un impôt sur leur dernière année d’activité (souvent élevé) avec des revenus en forte baisse (pension de retraite). En 2019, les nouveaux retraités profiteront d’un avantage supplémentaire : ils ne seront pas imposés sur leur dernière année d’activité. En effet pour éviter aux contribuables de payer une double charge fiscale en 2019, à savoir l’impôt sur les revenus 2018 et le prélèvement à la source en 2019, le législateur a prévu d’annuler l’imposition des revenus non exceptionnels de 2018. Attention, la prime de départ à la retraite perçue en 2018 sera considérée comme un revenu exceptionnel et restera imposée en septembre 2019. Pensez le cas échéant à provisionner l’impôt dû en septembre 2019. Le taux de prélèvement à la source applicable sur vos pensions de retraite en 2019 est déterminé par vos derniers revenus déclarés (revenus 2017 déclarés en mai 2018). Vous risquez de payer plus d’impôt que nécessaire sur les premiers mois de l’année, car votre taux ne tient pas encore compte de votre baisse de revenu.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tableau comparatif du rendement des fonds en euros (Good Value for Money)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Choisir les bonnes unités de compte en assurance-vie

 

Les Echos - Laurence Delain

 
Les épargnants, convaincus des vertus de la diversification au long cours de leurs multisupports, sont déstabilisés par les pertes enregistrées par leurs supports en UC en 2018. Une sélection plus rigoureuse que jamais s'impose en ce début d'année.

 

 

1 Les fonds patrimoniaux

 
Principe : ces supports généralement indiqués pour des épargnants au profil défensif de « père de famille », en quête d'une valorisation modérée mais pérenne de leur portefeuille sur un horizon de 5-6 ans, recouvrent une multitude de stratégies d'investissement. Elles s'appuient sur une large palette d'actifs (actions, obligations, monétaires, matières premières, etc.) plus ou moins performants selon les conjonctures boursières, avec une part d'exposition aux actions ajustable, souvent capée à 50 %.

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

Revente d’un immeuble Malraux acquis en contrat VIR : pas de prise en compte des travaux pour le calcul de la plus-value

 

efl.fr – Véronique Jacq

 
Pour le calcul de la plus-value de cession d’un bien acquis dans le cadre d’un contrat de vente d’immeuble à rénover (VIR) ayant ouvert droit à la réduction d’impôt Malraux, les travaux ne doivent pas, selon l’administration, être inclus dans le prix d’acquisition. Pour le calcul de la plus-value de cession d’un bien acquis dans le cadre d’une vente d’immeuble à rénover (VIR), le prix d’acquisition à retenir s’entend de l’existant et des travaux (CGI art. 150 VB, I). L’administration vient toutefois de préciser que lorsque l’acquéreur a bénéficié de la réduction d’impôt Malraux, l’article 150 VB-II, 4° fait obstacle à ce que le montant des travaux réalisés dans le cadre du contrat de vente d’immeuble à rénover soit inclus dans le prix d’acquisition, dès lors que ces dépenses ont déjà été prises en compte pour la détermination de l’impôt sur le revenu. A noter : par cette réponse, l’administration revient sur sa position antérieure (Rép. Eblé : Sén. 12-1-2017 n°21771). Elle s’appuie sur les dispositions de l’article 150 VB, II-4° du CGI pour exclure du prix d’acquisition les dépenses de travaux réalisés dans le cadre juridique d’une VIR lorsque l’acquéreur qui revend son bien, a bénéficié de la réduction d’impôt Malraux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prix et tendances de l’immobilier de montagne selon les stations

 

Boursorama (…)

 
En fonction des stations, les prix de l'immobilier de montagne varient dans des ordres de grandeur importants. Une fourchette large qui présente comme avantage de s'adapter à quasiment tous les budgets. Dans les Alpes par exemple, les prix au mètre carré vont de 2 300 € à plus de 10 000 € selon le bien, appartement à rénover ou chalet familial. Il s'agit là d'une fourchette de prix moyens. Aussi, pour effectuer le bon achat, se pencher sur le marché local, station par station est essentiel. Tout dépend du standing recherché, de la demande et de l'offre locale. Ainsi à Val Thorens, la moyenne se situe autour de 5 100 € le m² tandis qu'à Courchevel les prix sont plus élevés : entre 15 000 et 25 000 € du m² pour des appartements dans l'ancien et même au-delà de 30 000 € pour des chalets. Dans les stations réputées telles que Megève, Val d'Isère, Méribel, Moriond ou encore Le Praz, là encore les prix sont compris dans une fourchette large : de 5 000 € à 16 000 € le m² pour l'achat d'un appartement ancien contre 15 000 voire 25 000 € du m² pour un chalet. De tels écarts de prix présentent comme intérêt de pouvoir s'adapter au budget de chacun. Car avec un prix plancher situé aux alentours de 2 300 € du m², l'immobilier de montagne n'est pas exclusivement réservé aux acheteurs les plus fortunés. Tout dépend donc du marché local, du standing de la station et du type de bien : appartement ancien, appartement neuf ou chalet familial.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nu-propriétaire indivis de droits sociaux peut demander la désignation d'un administrateur provisoire

 

EFL

 
Un nu-propriétaire indivis de droits sociaux peut agir seul en désignation d’un administrateur provisoire de la société car il a la qualité d’associé de celle-ci. Au décès d’un associé et gérant d’une société civile, son conjoint recueille l’usufruit de ses parts sociales et leur nue-propriété est attribuée aux trois enfants du défunt, en indivision. L’un des nus-propriétaires est nommé gérant de la société au cours d’une assemblée générale dont un autre nu-propriétaire n’a pas été informé. Ce dernier sollicite alors la désignation d’un administrateur provisoire pour convoquer une nouvelle assemblée générale chargée de nommer un gérant et d'examiner les comptes. (…)

 

A noter : Arrêt de principe rendu à propos d'une société civile, mais transposable, à notre avis, aux sociétés commerciales.
 

 

Cass. 3e civ. 17-1-2019 n° 17-26.695 FS-PBI 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un inspecteur principal des impôts écroué pour fraude fiscale

 

Midi Libre – Yanick Philipponnat

 
Cet inspecteur principal des impôts âgé de 48 ans est soupçonné d’avoir exploité une épicerie sans jamais rien déclarer de ses recettes. Le fonctionnaire nie (…) Vendredi soir, selon nos informations, le fonctionnaire a été mis en examen pour "fraude fiscale", "blanchiment de fraude fiscale" et "contrebande de cigarettes" après l’ouverture d’une information judiciaire par le parquet. (…) Que reprochent les enquêteurs à cet inspecteur ? D’avoir, depuis un an, exploité une épicerie, située place Salengro dans le quartier de Figuerolles, à Montpellier, sans déclarer les recettes de son commerce.

 

 

 

 

 

 

 

 

Graph du jour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW
Tweets de la CNCGP. Explication en images avec Benoist Lombard (Président) interrogé par Bogdan Kowal

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW
Apicap croit en l'apport-cession rénové. Explication en images avec Charles-Edouard Berouti

 

 

 

 

 

 

 

ANALYSE
Une fragilité ponctuelle (Edmond de Rothschild Asset Management)
 
Après un rebond vertigineux depuis le début de l’année, les actifs risqués ont été plus volatils cette semaine et globalement en légère baisse depuis l’annonce d’un changement de ton jeudi dans les négociations sino-américaines. Les Etats-Unis ont annoncé qu’il n’y a aucune raison que le président américain rencontre son homologue chinois avant le 1er mars (date butoir annoncée des négociations), tandis que la prévision de croissance européenne de la Commission européenne a été révisée en nette baisse. Désormais, la Commission anticipe 1,3% de croissance cette année au sein de la zone euro (contre 1,9% en novembre) et 1,5% en 2020 (contre 1,6%). On notera également un léger regain de tensions entre les Etats-Unis et l’Europe sur les négociations commerciales. Les Etats-Unis assurent que l’Europe avait promis que l’agriculture serait dans l’univers des négociations alors que l’Europe défend le contraire. Les statistiques économiques ont confirmé la très bonne tenue de l’économie américaine (fortes créations d’emplois), la poursuite du ralentissement de l’économie européenne (quoique moins que prévu, le PMI composite de janvier, ressorti supérieur aux attentes, ne baisse pratiquement plus) ainsi que le ralentissement chinois (le PMI Caixin de janvier à 50.9 perdant 1,3 point).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PODCAST
Rétromobile

 

 

 

 

 

 

 

LE MONDE DE LA GESTION DE PATRIMOINE
Fonds de la semaine : Aliénor Alter Euro A reprend des couleurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lancement d’AGARIM, nouveau partenaire expert de l’acquisition de biens immobiliers en nue-propriété
 
Nouveau-venu sur le terrain de l’investissement patrimonial immobilier, AGARIM est le spécialiste indépendant du montage d’opérations en démembrement de propriété. Avec une équipe d’experts qui propose des biens de standing, dans des zones très recherchées des hyper centres-villes, AGARIM est le partenaire d’une stratégie d’épargne réussie. Présentations. Bien qu’encore méconnu en France, l’investissement en nue-propriété connaît un essor important, avec l’émergence d’une réelle demande pour des solutions d’épargne sûres et pour des biens de standing dans des zones prisées des centres-villes. Aujourd’hui, cette demande excède de loin l’offre disponible. C’est dans ce contexte qu’AGARIM voit le jour : pour répondre à ce besoin, l’équipe d’experts AGARIM source des biens d’exception en zones tendues, essentiellement dans l’immobilier existant. L’objectif : proposer le bon produit pour chaque profil d’investisseur pour monter des projets d’investissement en nue-propriété sur-mesure et performants.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une excellente efficacité de l’épargne salariale à 0 % de forfait social (ERES)
 
La loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 du 3 décembre 2018 a supprimé le forfait social (taxe qui frappait les flux d’épargne salariale) sur la participation, l’intéressement et l’abondement dans les plans d’épargne salariale (PEE et PERCO) pour les entreprises de 1 à 49 salariés et sur l’intéressement dans les entreprises jusqu’à 250 salariés. Cette mesure emblématique de la loi PACTE est effective au 1er janvier 2019. Pour évaluer l’efficacité de l’épargne salariale, nous avons effectué une simulation du gain net pour le salarié et le dirigeant (et pour le TNS) des primes versées sous forme de participation ou d’intéressement par rapport à la rémunération sous forme de salaire (revenus). Et le constat est sans appel, les primes d’épargne salariale coûtent moins cher à l’entreprise et rapportent plus aux salariés que des primes sous forme de salaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Focus sur Ecofi Convertibles Euro

 

Quelles sont les particularités du FCP ?
 
 
Olivier Guillou - Ecofi Convertibles Euro est un fonds « pur » investi en obligations convertibles ou échangeables en actions de la zone Euro. C’est un des plus anciens fonds de sa catégorie, avec près de 400 M€ d’encours. Ce fonds est adapté aux investisseurs qui souhaitent coupler performance des actions et caractère protecteur des obligations, et ceux soumis à Solvabilité II.
 
 
 
Quel est son processus d’investissement ?
 
 
Géré de manière active, Ecofi Convertibles Euro repose sur une stratégie permettant d’allouer le risque sur les différents types de convertibles et ainsi de diversifier les sources de performances selon les phases de marché. Elle repose sur 3 étapes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le club deal immobilier par Eternam (Cyrus Conseil)

 

 

 

 

 

 

Arborescence Retraite Madelin (UAF Life Patrimoine)
 
Lancé en novembre 2014, Arborescence Retraite Madelin est un contrat de retraite supplémentaire proposé par la plateforme UAF Life Patrimoine à destination des travailleurs non-salariés (TNS) et des gérants majoritaires éligibles au régime fiscal « Madelin ». En cohérence avec le positionnement patrimonial d’UAF Life Patrimoine et de son assureur Spirica (filiale de Crédit Agricole Assurances), Arborescence Retraite Madelin :
 
  • est un contrat offrant une très large palette de solutions d’investissement, notamment en termes de diversification vers les unités de compte avec désormais la quasi-totalité des champs possibles, à l’exception toutefois des « titres vifs », c’est-à-dire de la détention d’actions (par exemple) dans son contrat,
     
  • propose un excellent fonds en euros classique (« Fonds Euro Madelin ») pour lequel le taux servi en 2018 parle de lui-même, à savoir : 2,50 % net de frais et brut de prélèvements sociaux,
     
  • est diffusé exclusivement par le réseau de conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) et de partenaires distributeurs d’UAF Life Patrimoine, charge à eux d’apporter le conseil à la souscription et le suivi du contrat du client dans le temps.

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

PODCAST (REPLAY)
La géopolitique au coeur du sujet

 

 

Vidéos à la une

Temps forts de la Conférence CLIMAT de CPR AM au Palais d'Iéna
Hottinguer Banque Privée part du bon pied en 2019. Explications en images avec Cédric Grabowski
Les sélections Club Patrimoine
 
Flexibles & Patrimoniaux ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TRUSTEAM OPTIMUM A 2,52 %
COGEFI SHORT TERM BOND P 1,91 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AURIS DIVERSIFIED BETA R 6,53 %
AMILTON SOLUTION R 6,45 %
INVEST LATITUDE EURO A 5,41 %
KEREN FLEXIMMO C 5,35 %
ERASMUS CAPITAL PLUS R 5,16 %
CLARESCO PLACEMENT 4,86 %
VEGA EURO RENDEMENT R 4,83 %
SYCOMORE ALLOCATION PATRIMOINE R 4,80 %
SLF (F) DEFENSIVE P 4,79 %
NORDEA 1 STABLE RET FD BP 4,49 %
HAAS EPARGNE PATRIMOINE C 4,16 %
GIP - GF FIDÉLITÉ - P - EUR - C 4,01 %
EDR FUND INCOME EUROPE A-EUR 4,00 %
MULTISELECTION 25 C 3,82 %
TRUSTEAM ROC FLEX C 3,61 %
PLATINIUM EUREKA C 3,28 %
ROUVIER PATRIMOINE C 3,03 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
FIRST EAGLE AMUNDI INTERNATIONAL ... 13,40 %
SIRIUS 11,91 %
OTEA 1 A 11,83 %
BETELGEUSE 11,65 %
ROUVIER EVOLUTION C 9,84 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EVOLUTION 9,83 %
NN (L) PATRIMONIAL BALANCED P (C)... 8,83 %
BELLATRIX C 8,61 %
EUROPEAM C 8,61 %
KEREN PATRIMOINE C 8,56 %
AWF GLOBAL FLEXIBLE PROPERTY E (C... 8,46 %
HOTTINGUER PATRIMOINE MONDE R 8,45 %
HMG RENDEMENT D 8,30 %
PARVEST DIVERSIFIED DYNAMIC CLC (... 7,93 %
INVESCO BAL RISK ALLOC FD E 7,38 %
HARMONIS REACTIF C 7,37 %
BNPP L1 MULTI-ASSET INCOME 7,27 %
INVESCO PAN EUROPEAN HI INCOME A ... 7,22 %
M&G LUX DYNAMIC ALLOCATION A ACC 7,22 %
SRF 7,21 %
EQUILIBRE ECOLOGIQUE 7,09 %
HAAS EPARGNE REACTIF C 7,00 %
CBT VOL 7.5 C 6,92 %
JPM GLOBAL INCOME A (C) EUR 6,87 %
OFI RS EQUILIBRÉ 6,43 %
ECOFI PATRIMOINE P 6,40 %
PLATINIUM LATITUDE C 5,93 %
GALILÉE FUND PICKING STRATEGY C 5,85 %
COVEA PROFIL EQUILIBRE 5,68 %
VATEL SMALL CAPS FLEXIBLE 5,58 %
RAYMOND JAMES EUROPE FLEX I 5,48 %
LA FRANÇAISE PATRIMOINE FLEXIBLE ... 5,45 %
EUROSE C 5,34 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EUROPE 5,31 %
PLUVALCA EVOLUTION EUROPE A 5,17 %
R-CO ALIZÉS F EUR 4,87 %
M&G LUX CONSERVATIVE ALLOCATION A... 4,72 %
SYCOMORE PARTNERS FUND P 4,32 %
TIKEHAU INCOME CROSS ASSETS P 3,73 %
OFI RS PRUDENT XL 3,32 %
SEXTANT GRAND LARGE A (C) 2,79 %
NN (L) FIRST CLASS MULTI ASSET P ... 2,63 %
ALIENOR ALTER EURO A 1,78 %
SEVEN DIVERSIFIED FUND R 0,78 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
ALTIFLEX A 17,00 %
GINJER ACTIFS 360 A 16,37 %
ROUVIER VALEURS C 14,69 %
AVIVA FLEXIBLE EMERGENTS A 14,33 %
BNPP AM- GENERALI AMBITION - EUR ... 13,00 %
COVEA PROFIL OFFENSIF C 11,63 %
TIKEHAU GLOBAL VALUE P 11,59 %
CBT VOL 15 C 11,43 %
OLYMPUS R 10,86 %
MAXIMA A 10,57 %
R-CO CLUB F 10,46 %
CLARESCO ALLOCATION FLEXIBLE P 10,42 %
INVEST LATITUDE MONDE A 8,90 %
AWF GLOBAL OPTIMAL INCOME E (C) 8,45 %
INDEPENDANCE SELECTION C 7,48 %
LFIS VISION UCITS EQUITY DEFENDER... 7,38 %
GLOBAL PROACTIVE PORTFOLIO 6,61 %
DORVAL CONVICTIONS R 6,29 %
CPR CROISSANCE RÉACTIVE P 4,99 %
ALIENOR OPTIMAL A 4,92 %
JPM GBL MACRO OPPS D EUR CAP 0,21 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
H2O MULTISTRATEGIES R 15,57 %
 
Fonds Actions PEA ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
SEXTANT PEA A (C) 10,93 %
DECOUVERTES C 10,38 %
RAYMOND JAMES MICROCAPS A EUR CAP 8,60 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
ANTHRACITE A 21,87 %
HANSEATIQUE B 21,38 %
HANSÉATIQUE A 21,05 %
ERASMUS MID CAP EURO R 19,50 %
ECHIQUIER MAJOR SRI GROWTH EUROPE... 19,46 %
OTEA ACTIONS EUROPE R 18,41 %
PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP C... 18,35 %
CANDRIAM EQ L EUROPE INNOVATION N... 18,04 %
COVEA ACTIONS CROISSANCE C 17,89 %
COGEFI PROSPECTIVE P 17,23 %
NOVA EUROPE A (C) 16,97 %
AMILTON PREMIUM EUROPE R 16,80 %
SYCOMORE FRANCECAP R 16,51 %
PLACEURO CPH EQUITY R 16,34 %
LFR EURO DEVELOPPEMENT DURABLE P 16,04 %
CLARESCO PME P 15,97 %
VEGA FRANCE OPPORTUNITES R 15,89 %
DNCA INVEST EUROPE GROWTH B 15,86 %
FCP MON PEA R 15,80 %
COVÉA ACTIONS EUROPE OPPORTUNITÉS... 14,39 %
LFR ACTIONS SOLIDAIRES P 14,25 %
OFI FUND RS EUROPEAN EQ POSITIVE ... 13,47 %
RAYMOND JAMES EUROPE PLUS AC 13,27 %
CPR SILVER AGE P 13,06 %
PLATINIUM ARIANE C 13,04 %
ECHIQUIER VALUE EURO A 13,03 %
CENTIFOLIA C 12,86 %
SEVEN UCITS SEVEN EUROPEAN EQ FD ... 12,39 %
SEXTANT EUROPE A (C) 11,78 %
AMILTON SMALL CAPS R 10,85 %
SLF (F) EQ EURO ZONE MIN VOL P EU... 10,09 %
TRUSTEAM ROC EUROPE A 9,40 %
KEREN ESSENTIELS C 9,40 %
TRUSTEAM ROC PME 8,94 %
SUNNY MANAGERS F 8,08 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
PLUVALCA DISRUPTIVE OPPORTUNITIES... 23,72 %
DORVAL MANAGEURS R (C) 20,07 %
PHCG EUROPEAN MACRO PICKS R 19,35 %
PLUVALCA ALLCAPS A 19,00 %
MUF - LYXOR CAC 40 (DR) UCITS ETF... 17,84 %
ROUVIER EUROPE C 16,93 %
ACTIONS 21 A 16,08 %
HAAS ACTIONS OPPORTUNITES C 15,99 %
R-CO CONVICTION EURO F EUR 15,94 %
AIM LUX - AIM EUROPE MULTICAPS - ... 15,56 %
CLARESCO AVENIR P 15,46 %
SISF EURO EQUITY A (C) 15,09 %
GIS SRI AGEING POPULATION D 14,99 %
INVESCO EURO EQ E EUR CAP 14,74 %
JPM EUROLAND DYNAMIC A PERF CAP E... 14,61 %
INVEST ACTIONS EUROPE A 14,48 %
CBT ACTION EUROVOL 20 R 13,90 %
GALILÉE INNOVATION EUROPE C 12,39 %
CBT EURO SD R 10,77 %
FDC CITADELLE EURO C 1,19 %
 
Fonds PEA-PME ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
DNCA PME C 11,24 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
CAMGESTION MICRO CAP O 19,65 %
AMUNDI ACTIONS PME C 18,00 %
NOVA EUROPE A (C) 16,97 %
CLARESCO PME P 15,97 %
COGEFI CHRYSALIDE P 14,20 %
SEXTANT PME A (C) 14,12 %
KEREN ESSENTIELS C 9,40 %
TRUSTEAM ROC PME 8,94 %
SUNNY MANAGERS F 8,08 %
 
SCPI DVM
Commerces
CRISTAL RENTE 5,04 %
FONCIERE REMUSAT 5,45 %
IMMORENTE 4,70 %
NOVAPIERRE 1 3,95 %
NOVAPIERRE ALLEMAGNE 4,99 %
PATRIMMO COMMERCE 4,60 %
EUROPIMMO MARKET 4,03 %
Bureaux
EDISSIMMO 4,13 %
EPARGNE FONCIERE 4,46 %
PFO 2 4,51 %
PRIMOPIERRE 4,50 %
EUROVALYS 4,50 %
SELECTIPIERRE 2 3,68 %
IMMO PLACEMENT 5,48 %
EFIMMO 5,06 %
LF EUROPIMMO 4,18 %
MULTIMMOBILIER 2 4,30 %
Diversifiées
PARTICIPATION FONCIERE OPPORTUNITE 4,87 %
EPARGNE PIERRE 5,97 %
LF OPPORTUNITE IMMO 4,65 %
Spécialisées
PRIMOVIE 4,50 %
INTERPIERRE FRANCE 5,26 %
PIERVAL SANTE 5,05 %
 
Capital Investissement
Le fonds de la semaine
Articles les plus lus
 
TOP PERFORMANCES 
 
Classement ytd
Classement 3 ans
Classement 5 ans
 
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 39 326
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2019