Mot de passe oublié ?
 

A LA UNE
Institutions, impôts... Emmanuel Macron esquisse le second acte de son quinquennat

 

La Tribune

 

LES POINTS A RETENIR

 

  • Emmanuel Macron estime à "5 milliards" d'euros la baisse de l'impôt sur le revenu
     
  • Retraite : Emmanuel Macron ne veut pas relever l'âge légal, évoque un allongement de la durée de cotisation
     
  • Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé jeudi que les retraites "de moins de 2.000 euros" seront réindexées sur l'inflation en 2020, mesure attendue, mais aussi qu'aucune pension n'augmentera moins vite que les prix à partir de 2021.
     
  • Il a annoncé la reconduction de la prime exceptionnelle de fin d'année "sans charges ni impôts" versée aux salariés, pour "que le travail paye" et contribue ainsi à "corriger les injustices".
     
  • Emmanuel Macron prêt à "abandonner" l'objectif de 120.000 suppressions de postes des fonctionnaires (…)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REVUE DE PRESSE
Impôts : comment l'année blanche est calculée pour les indépendants

 

cBanque – Benoît Lety

 
A la différence des salariés, les indépendants ont la possibilité de « moduler » leurs revenus. Or, les bénéfices 2018, que vous devez déclarer en ce printemps 2019, sont peu ou pas imposés grâce à l’année blanche. Mission du fisc : traquer ceux qui ont tenté de majorer « artificiellement » ces revenus. Voici comment. Vous exercez une activité non salariée ? Pour les travailleurs indépendants, depuis janvier 2019, le prélèvement à la source se traduit par un acompte mensuel d’impôt sur le revenu. Cet acompte mensuel, ou trimestriel en cas de demande, est prélevé directement sur votre compte bancaire. Il correspond à l’imposition des revenus 2019, et donc au fonctionnement du prélèvement à la source de l’impôt en rythme de croisière. Reste la question de la fameuse « année blanche » : les revenus 2018, ceux que vous devez déclarer en ce printemps 2019. (…)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Médiation de l'AMF : hausse de 17 % des litiges en 2018

 

Déontofi – Gilles Pouzin

 
Comment éviter les mauvais placements ? Et comment obtenir réparation en cas de litige avec un prestataire en placements financiers ? A l’occasion de la présentation de son rapport annuel 2018, Marielle Cohen-Branche, médiatrice de l’Autorité des marchés financiers (AMF), faisait jeudi 18 un bilan de son action, avec de nombreux repères utiles aux épargnants comme aux professionnels, pour éviter les mauvaises surprises. (…)

 

 

Qui saisir pour quel litige ? On ne s’y retrouve pas

 
« Le médiateur de l’AMF est un service public gratuit », avec des particularités assez uniques, rappelle Marielle Cohen-Branche. Par exemple le médiateur de l’AMF pour les produits financiers n’a pas son équivalent auprès de l’ACPR pour les produits bancaires ou d’assurance. Le médiateur n’est pas un juge, il n’impose rien. Il propose une solution de résolution amiable des litiges, à travers des avis que les consommateurs et professionnels sont libres de suivre ou de rejeter. (...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hausse des prix de l’immobilier supérieure à 4 % sur un an (Notaires – projections mai 2019)

 

(…) Avant-contrats

 
D’après les indicateurs avancés jusqu’au mois de mai 2019, la tendance haussière se poursuit autour de 3 % par an. À fin mai 2019, les évolutions annuelles seraient de l’ordre de +4,4 % en appartements et de +2,4 % en maisons. D’après les indicateurs avancés sur les avant-contrats des Notaires du Grand Paris, les prix dans la capitale devraient atteindre 9790 € en mai 2019, soit +6,3 % en un an. En Province, la tendance issue des indicateurs avancés est proche de la tendance nationale, avec une projection de la hausse annuelle à 4 % sur le marché des appartements et à 2,2 % sur celui des maisons à fin mai 2019. Au niveau des plus grandes villes, en appartements, les prix à Toulouse, Bordeaux, Rennes, Nantes et Lyon continueraient de progresser entre 5 % et 10 %. À Marseille et Montpellier, les prix se stabiliseraient. En maisons anciennes, les prix des principales agglomérations resteraient orientés à la hausse, à l’exception de Toulouse qui se stabiliserait. (…)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Brexit : l’impact fiscal d’un "no deal" sur vos investissements

 

Le Revenu - Annabelle Bailleul-Mirabaud, avocat associé et Adea Meidani, avocat, CMS Francis Lefebvre Avocats.

 
Trois rejets au compteur et pas le moindre consensus à l’horizon entre Theresa May et les députés britanniques sur un potentiel accord de sortie de l’Union européenne. Le «no deal» ou «Hard Brexit» reste donc aujourd’hui un scénario probable. Au-delà des répercussions sur l’économie du Royaume-Uni, il aurait également des conséquences non négligeables sur la fiscalité des particuliers. Après le dernier rejet par le Parlement britannique de l’accord de sortie, en date du 29 mars, Theresa May a obtenu de la part des Vingt-Sept un nouveau report du Brexit au 31 octobre 2019. Mais le «no deal» reste une hypothèse à ne pas négliger. L’influence d’un «Hard Brexit» sur les placements immobiliers en France. (…)

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les assureurs restent attirés par les actifs illiquides

 

L’Agefi Quotidien

 
A la recherche de rendement dans un contexte de taux bas, les assureurs profitent des primes d’illiquidité et ont augmenté la duration de leurs portefeuilles, selon Goldman Sachs AM. Le titre du GSAM Insurance Survey 2019, apposant deux termes a priori contradictoires, est bien trouvé : «Prudemment opportunistes». C’est exactement ce qu’il ressort des résultats de cette huitième enquête de Goldman Sachs AM sur l’assurance, portant sur les allocations de 307 compagnies dans le monde, représentant à elles seules 5.000 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Ainsi, à la question de savoir quel était le risque macroéconomique le plus prégnant pour leurs portefeuilles, la réponse la plus fréquemment citée, pour 35 % des répondants, est un ralentissement ou une récession américaine. (…)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Région Ile-de-France se mobilise pour les aidants salariés

 

Aidants salariés : la Région se mobilise

 
« Comment accompagner les aidants salariés ? Un défi sociétal pour les entreprises », 1er colloque régional le 17 mai 2019.
 
 
Aujourd’hui en France, près de 11 millions de personnes s’occupent d’un proche en situation de dépendance, en raison de son âge, d’une maladie ou d’un handicap. La moitié d’entre eux sont salariés et peinent à concilier au quotidien vie professionnelle et vie privée. Pour ces Franciliens qui aident leurs proches, les difficultés se cumulent, certains décidant parfois de cesser leur activité professionnelle tandis que pour les entreprises les conséquences sont également pénalisantes pour leurs activités. Afin de prendre en considération cet enjeu sociétal, la Région Ile-de-France a décidé d’agir dans le cadre de sa politique de Région Solidaire en engageant une initiative inédite par laquelle aidants, monde associatif et entrepreneurs vont chercher ensemble des solutions et agir pour les aidants salariés. Ainsi, en partenariat avec Aidant Attitude et Cancer Contribuent, la Région organise le premier colloque sur les aidants salariés, le 17 mai prochain à Paris. Il s’agit, par cette mobilisation, de présenter des solutions concrètes pour agir en faveur d’une meilleure reconnaissance des aidants actifs et permettre aux entreprises de mieux appréhender cet enjeu. (…)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Graph du jour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW
Un fonds obligataire daté et responsable chez Sanso IS. Explication en images avec François L’Henoret

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW (REPLAY)
INOCAP muscle sa gestion privée. Explication en images avec Hubert Bodenez (Inocap Gestion)

 

 

 

 

 

 

 

 

ANALYSE
Le rally invite à la prudence (Edmond de Rothschild Asset Management)

 

 

Stratégie d'allocation d'actifs

 

 
“I am prepared for the worst but hope for the best”, disait un Premier ministre anglais du XIXème siècle, Benjamin Disraeli. Nous sommes encore loin de tirer la conclusion qu’il faut déjà se préparer au pire. Mais force est de constater que sur les marchés, si les signaux de court terme sont toujours positifs (malgré peut-être quelques risques un peu trop ignorés), ceux de moyen terme se troublent un peu, invitant à participer à l’euphorie ambiante avec un minimum de circonspections. A court terme, les deux grandes banques centrales (Fed et BCE) rassurent les investisseurs en affichant leur capacité à assouplir la politique monétaire en fonction de la conjoncture, après avoir inquiété par leur fermeté lors de la débâcle des marchés du quatrième trimestre. Mais au-delà de la complaisance des institutions monétaires, les premiers signes de redémarrage de l’économie chinoise apparus récemment confortent maintenant l’idée que le décrochage de la croissance sino-européenne au second semestre dernier n’était qu’un trou d’air.

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PODCAST
Les actions deviennent par défaut un actif d'ajustement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE MONDE DE LA GESTION DE PATRIMOINE
Le seul fonds de la place qui combine vieillissement de la population et ISR, made in Generali Investments

 

 

Cliquez sur l'image pour lire la vidéo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Magazine d’Avril par Lyxor ETF

 

Au programme dans le 16ème numéro :

 

 

Les flux sur le marché européen des ETF

Ce mois-ci: "Les investisseurs se sont à nouveau détournés de l’Europe du fait de l’incertitude persistante dans la région. "

 

 

Les vues de marché de notre équipe de gestion

Ce mois-ci: "Il faut vivre avec son temps : haruspicine et analyse de la courbe des taux, même combat ?"

 

 

L’interview

Ce mois-ci: Le point de vue de Catherine Nini, Présidente de Bourse Direct.

 

 

Le thème du mois

Ce mois-ci : Engagez-vous avec des investissements responsables à base d’ETF.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Voisin veut doubler la taille de ses actifs sous gestion dans les 2 à 3 ans"

 

Décideurs Magazine

 
Jean-Christophe Antoine a pris la présidence de la société Voisin depuis quelques semaines et Alexandre Claudet la direction générale. Ils reviennent sur ce changement d’organisation et nous dévoilent leur stratégie de développement.

 

 

Décideurs. Quel bilan tirez-vous un peu plus de trois ans après l’acquisition de Voisin par Foncière Atland ?

 

Jean-Christophe Antoine : Le bilan est positif. Quand Alexandre et moi-même avons rejoint Voisin au premier semestre 2016, la société gérait quatre SCPI totalisant une capitalisation de 250 millions d’euros, réalisait 10 millions d’euros de collecte par an et comptait 14 collaborateurs. Aujourd’hui, nous avons porté les effectifs à 40 collaborateurs, porté notre collecte à 350 millions d’euros en 2018 et dépassé le milliard d’euros de capitalisation. Nous avons deux SCPI à capital fixe, Immo Placement qui détient surtout des immeubles de bureaux en régions et Foncière Rémusat qui cible les commerces, nous permettant de maitriser notre collecte dans des marchés compliqués. En parallèle, la capitalisation de notre SCPI à capital variable Epargne Pierre est passée de 12 millions d’euros à plus de 600 millions d’euros. Surtout, elle surperforme le marché grâce à sa stratégie de diversification dans les acquisitions.  Son taux de rendement interne à 5 ans a atteint 4,71 % et un DVM de 5,97 % en 2018.

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si Mozart s'était installé à Manhattan – Le billet d’esprit d’Invesco
 
Quelques années après la mort de Mozart, son collaborateur Da Ponte s’installait à New York, où il finit par connaitre une certaine notoriété, bien loin des difficultés connues en Europe. Parce qu’en Amérique, tout est différent ? Du moins parce que certaines différences font toute la différence. Comme en Europe, les actions américaines font fuir de nombreux investisseurs : en 2018, la plupart des catégories d’investisseurs ont été vendeurs nets d’actions, qu’il s’agisse des assureurs, des fonds d’investissement, des fonds de pension ou des non-résidents. En revanche, en rachetant leurs propres actions, les entreprises ont plus que compensé ces ventes nettes. « Aide-toi toi-même » pourrait être une maxime des sociétés cotées aux Etats-Unis. Et, jusqu’à présent, le ciel les aide.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SCPI Pierval Santé (La Française) : un chèque de plus de 188.000 € pour l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière
 
Le Groupe Crédit Mutuel Nord Europe, La Française et Euryale Asset Management soutiennent, pour la 4ème année consécutive, l’ICM, le centre de recherche de dimension internationale sur les neurosciences. Cette année, grâce au succès rencontré par la SCPI Pierval Santé, l’engagement a pris la forme d’un don à hauteur de 188.000 € pour promouvoir la recherche médicale. La cérémonie de remise du chèque a eu lieu ce 25 avril à Lille en présence du Professeur Gérard Saillant, Président de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière. Cette contribution a plus que quintuplé en l’espace de seulement quatre ans et reflète l’intérêt grandissant des épargnants pour des investissements solidaires. Le CMNE participe à hauteur de 0,50 % de la collecte annuelle de la SCPI Pierval Santé générée à travers le réseau CMNE tandis que La Française abonde à hauteur de 0,20 % cette même collecte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PODCAST (REPLAY)
"Nous restons exposés malgré la forte hausse"

 

Vidéos à la une

Adequity propose aussi du sur-mesure. Explication avec Valentin Bocqueret (co-directeur)
Parole d'Expert : les atouts de la donation entre époux. Avec Antoine de Ravel d'Esclapon et Marie-Eve Carle
Les sélections Club Patrimoine
 
Flexibles & Patrimoniaux ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TRUSTEAM OPTIMUM A 2,08 %
COGEFI SHORT TERM BOND P 0,86 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AURIS DIVERSIFIED BETA R 5,47 %
AMILTON SOLUTION R 5,10 %
VEGA EURO RENDEMENT R 4,97 %
SLF (F) DEFENSIVE P 4,95 %
KEREN FLEXIMMO C 4,87 %
CLARESCO PLACEMENT 4,71 %
NORDEA 1 STABLE RET FD BP 4,36 %
ERASMUS CAPITAL PLUS R 4,26 %
EDR FUND INCOME EUROPE A-EUR 4,09 %
GF FIDÉLITÉ P EUR C 3,65 %
SYCOMORE ALLOCATION PATRIMOINE R 3,63 %
HAAS EPARGNE PATRIMOINE C 3,22 %
MULTISELECTION 25 C 2,91 %
ROUVIER PATRIMOINE C 2,87 %
PLATINIUM EUREKA C 2,73 %
TRUSTEAM ROC FLEX C 2,68 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
FIRST EAGLE AMUNDI INTERNATIONAL ... 11,64 %
OTEA 1 A 10,51 %
AXA WF GBL FLEXIB PROPERTY E H EU... 9,67 %
BETELGEUSE 9,54 %
SIRIUS 9,11 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EVOLUTION 8,45 %
ROUVIER EVOLUTION C 8,35 %
NN (L) PATRIMONIAL BALANCED P (C)... 8,21 %
EUROPEAM C 7,40 %
PARVEST DIVERSIFIED DYNAMIC CLC E... 7,07 %
KEREN PATRIMOINE C 6,87 %
HMG RENDEMENT D 6,73 %
JPM GLOBAL INCOME A (C) EUR 6,56 %
INVEST LATITUDE PATRIMOINE A 6,55 %
BNPP L1 MULTI-ASSET INCOME 6,33 %
BELLATRIX C 6,23 %
HARMONIS REACTIF C 6,20 %
INVESCO PAN EUROPEAN HI INCOME A ... 6,10 %
INVESCO BAL RISK ALLOC. FD E EUR ... 5,91 %
SRF 5,90 %
RAYMOND JAMES EUROPE FLEX I 5,89 %
ECOFI PATRIMOINE P 5,67 %
OFI RS EQUILIBRE XL EUR ACC/DIS 5,63 %
VATEL SMALL CAPS FLEXIBLE 5,60 %
HOTTINGUER PATRIMOINE MONDE R 5,45 %
CBT VOL 7.5 C 5,29 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EUROPE 5,25 %
GALILÉE FUND PICKING STRATEGY C 5,15 %
HAAS EPARGNE REACTIF C 5,09 %
COVEA PROFIL EQUILIBRE 5,04 %
PLATINIUM LATITUDE C 4,68 %
TIKEHAU INCOME CROSS ASSETS P 4,68 %
LA FRANÇAISE PAT FLEXIBLE R EUR A... 4,50 %
EQUILIBRE ECOLOGIQUE 4,46 %
M&G LUX DYNAMIC ALLOCATION A ACC 4,17 %
PLUVALCA EVOLUTION EUROPE A 3,94 %
EUROSE C 3,55 %
OFI RS PRUDENT XL 2,81 %
R-CO ALIZÉS F EUR 2,69 %
M&G LUX CONSERVATIVE ALLOCATION A... 2,53 %
NN (L) FIRST CLASS MULTI ASSET P ... 1,76 %
SYCOMORE PARTNERS FUND P 1,39 %
SEXTANT GRAND LARGE A (C) 1,26 %
SEVEN DIVERSIFIED FUND R 1,07 %
ALIENOR ALTER EURO A 0,93 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
ALTIFLEX A 15,45 %
ROUVIER VALEURS C 13,23 %
TIKEHAU GLOBAL VALUE P 12,41 %
GENERALI AMBITION - EUR - C 10,77 %
OLYMPUS R 10,72 %
COVEA PROFIL OFFENSIF C 10,59 %
MAXIMA A 10,49 %
AVIVA FLEXIBLE EMERGENTS A 10,33 %
INVEST LATITUDE MONDE A 9,61 %
CLARESCO ALLOCATION FLEXIBLE P 8,81 %
GINJER ACTIFS 360 A 8,56 %
CBT VOL 15 C 8,42 %
LFIS VISION UCITS EQUITY DEFENDER... 6,35 %
AXA WF GBL OPTIMAL INCOME E EUR A... 6,22 %
INDEPENDANCE SELECTION C 5,93 %
R-CO CLUB F 5,81 %
GLOBAL PROACTIVE PORTFOLIO 4,41 %
CPR CROISSANCE RÉACTIVE P 4,23 %
ALIENOR OPTIMAL A 3,79 %
DORVAL CONVICTIONS R 2,43 %
JPM GBL MACRO OPPS D EUR CAP 0,48 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
H2O MULTISTRATEGIES R 8,25 %
 
Fonds Actions PEA ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
DECOUVERTES C 8,75 %
RAYMOND JAMES MICROCAPS A EUR CAP 8,17 %
SEXTANT PEA A (C) 4,76 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
ECHIQUIER MAJOR SRI GROWTH EUROPE... 20,72 %
COVEA ACTIONS CROISSANCE C 17,31 %
CANDRIAM EQ L EUROPE INNOVATION N... 16,85 %
HANSEATIQUE B 16,16 %
DNCA INVEST EUROPE GROWTH B 15,79 %
HANSÉATIQUE A 15,78 %
ERASMUS MID CAP EURO R EUR ACC 15,39 %
PARVEST EQ EUROPE SM. CAP CLC EUR... 15,31 %
NOVA EUROPE A (C) 14,68 %
AMILTON PREMIUM EUROPE R 14,27 %
RAYMOND JAMES EUROPE PLUS AC 14,04 %
VEGA FRANCE OPPORTUNITES R 13,91 %
PLATINIUM ARIANE C 13,77 %
COVÉA ACTIONS EUROPE OPPORTUNITÉS... 13,76 %
SEVEN UCITS SEVEN EUROPEAN EQ FD ... 13,69 %
OTEA ACTIONS EUROPE R 13,34 %
LFR EURO DEVELOPPEMENT DURABLE P 13,30 %
FCP MON PEA R 13,26 %
SYCOMORE FRANCECAP R 12,54 %
COGEFI PROSPECTIVE P 12,48 %
OFI FUND RS EUROPEAN EQ POSITIVE ... 12,13 %
CLARESCO AVENIR P 11,94 %
CPR SILVER AGE P 11,89 %
LFR ACTIONS SOLIDAIRES P 11,89 %
CLARESCO PME P 11,69 %
PLACEURO CPH EQUITY R 10,73 %
SLF (F) EQUITY EURO ZONE MIN VOL ... 9,51 %
AMILTON SMALL CAPS R 8,87 %
TRUSTEAM ROC PME 8,16 %
SEXTANT EUROPE A (C) 7,95 %
CENTIFOLIA C 7,79 %
ANTHRACITE A 6,13 %
ECHIQUIER VALUE EURO A 5,74 %
SUNNY MANAGERS F 4,21 %
TRUSTEAM ROC EUROPE A 4,16 %
KEREN ESSENTIELS C 3,02 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
PLUVALCA DISRUPTIVE OPPORTUNITIES... 17,94 %
PLUVALCA ALLCAPS A 15,23 %
GALILÉE INNOVATION EUROPE C 15,22 %
LYXOR CAC 40 (DR) UCITS ETF DIST 15,21 %
PHCG EUROPEAN MACRO PICKS R 14,85 %
DORVAL MANAGEURS R (C) 13,92 %
GIS SRI AGEING POPULATION D 13,43 %
AIM LUX - AIM EUROPE MULTICAPS - ... 12,83 %
ACTIONS 21 A 12,73 %
ROUVIER EUROPE C 12,64 %
JPMF - EURO. DYN. FD A (PERF) EUR... 12,48 %
INVEST ACTIONS EUROPE A 11,91 %
CBT EURO SD R 10,87 %
CBT ACTION EUROVOL 20 R 10,44 %
HAAS ACTIONS OPPORTUNITES C 9,16 %
SISF EURO EQUITY A (C) 9,04 %
R-CO CONVICTION EURO F EUR 8,30 %
INVESCO EURO EQ E EUR CAP 8,21 %
FDC CITADELLE EURO C 1,07 %
 
Fonds PEA-PME ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
DNCA PME C 5,52 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
CAMGESTION MICRO CAP O 15,99 %
NOVA EUROPE A (C) 14,68 %
AMUNDI ACTIONS PME C 14,29 %
COGEFI CHRYSALIDE P 12,13 %
CLARESCO PME P 11,69 %
TRUSTEAM ROC PME 8,16 %
SEXTANT PME A (C) 6,31 %
SUNNY MANAGERS F 4,21 %
KEREN ESSENTIELS C 3,02 %
 
SCPI DVM
Commerces
CRISTAL RENTE 5,04 %
FONCIERE REMUSAT 5,45 %
IMMORENTE 4,70 %
NOVAPIERRE 1 3,95 %
NOVAPIERRE ALLEMAGNE 4,99 %
PATRIMMO COMMERCE 4,60 %
EUROPIMMO MARKET 4,03 %
Bureaux
EDISSIMMO 4,13 %
EPARGNE FONCIERE 4,46 %
PFO 2 4,51 %
PRIMOPIERRE 4,50 %
EUROVALYS 4,50 %
SELECTIPIERRE 2 3,68 %
IMMO PLACEMENT 5,48 %
EFIMMO 5,06 %
LF EUROPIMMO 4,18 %
MULTIMMOBILIER 2 4,30 %
Diversifiées
PARTICIPATION FONCIERE OPPORTUNITE 4,87 %
EPARGNE PIERRE 5,97 %
LF OPPORTUNITE IMMO 4,65 %
Spécialisées
PRIMOVIE 4,50 %
INTERPIERRE FRANCE 5,26 %
PIERVAL SANTE 5,05 %
Capitalisation
PIERRE 48 -
 
Capital Investissement
Le fonds de la semaine
Articles les plus lus
 
TOP PERFORMANCES 
 
Classement ytd
Classement 3 ans
Classement 5 ans
 
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 29 396
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2019