Mot de passe oublié ?
 
Sur le même thème
La Revue 25/06
  • Réforme de l'abus de droit : Bercy de nouveau rassurant !
  • 10 chiffres insolites sur l'épargne des Français
  • Schéma : L’économie mondiale en juin 2019 (Schroders)

Travaux non autorisés dans un immeuble : un copropriétaire peut se constituer partie civile
12/06/2019   IMMOBILIER

(efl) Quand le propriétaire d'un appartement réalise des travaux illégaux dans les parties communes, un copropriétaire peut saisir le juge pénal par une plainte avec constitution de partie civile afin qu’il soit sanctionné.

 

Le propriétaire d'un appartement situé dans les combles d'un immeuble parisien fait poser des Vélux alors que le règlement de copropriété stipule que le toit est une partie commune. Un copropriétaire constate qu'aucune déclaration de travaux ou demande de permis de construire n'a été déposée et en conclut que les travaux sont passibles de sanctions pénales au titre des délits prévus par le Code de l'urbanisme. Il dénonce les faits en portant plainte avec constitution de partie civile.

 

La chambre de l'instruction estime que la constitution de partie civile est irrecevable, l'intéressé n'ayant pas subi de préjudice personnel, direct et certain résultant de l'infraction supposée.

 

La Cour de cassation censure sa décision : dès lors que les droits de tous les copropriétaires, parmi lesquels figurait la partie civile, ont pu être atteints, la chambre d'instruction n'a pas justifié sa décision.

Référence : https://www.efl.fr/actualites/immobilier/autorisat...
Tous les articles


Articles les plus lus

Dernières vidéos
1/10   Toutes les vidéos
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 31 210
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2019