Parlons finance

Assurance-vie : Spirica restreint un peu plus l’accès aux fonds immobiliers

(cBanque) Changement de philosophie chez Spirica ? Longtemps considéré comme spécialiste de l’immobilier, le troisième assureur du marché web (contrats BforBank Vie, Linxea Spirit, Mes Placements Liberté, Netlife…), appartenant au groupe Crédit Agricole, change les règles du jeu. Et ce dès le 1er septembre, même si certains partenaires annoncent qu’ils se mettront en conformité d’ici le 1er octobre. Le plus symbolique ? L’abaissement du plafond d’investissement sur Euro Allocation Long Terme 2, qui a livré un rendement de 3 % cette année. Les investissements sur ce fonds star, composé en majorité de SCPI, ne pourront dépasser un plafond de 50 000 euros par contrat, contre 100 000 euros jusque là. Par ailleurs, il ne sera plus possible d’allouer plus de 50 % des versements sur le fonds, contre 60 % jusqu’à présent. Pour beaucoup de clients, les contrats Spirica s’inscrivaient dans une stratégie d’investissement 100 % immobilier, en complétant le fonds ALT2 par des parts de SCPI, ce produit de pierre-papier de plus en plus populaire. Il n’était d’ailleurs pas rare, pour les courtiers, de voir passer des versements complémentaires 100% SCPI. Une pratique qui ne sera plus autorisée par l’assureur. Désormais, un investissement ne pourra plus comporter plus de 50% de SCPI. Un plafond est aussi instauré par contrat, mais il reste symbolique : ne pas dépasser un million d’euros de parts de SCPI.

Afficher plus

Spirica

Spirica, filiale du Crédit Agricole Assurances, est dédiée à la conception et gestion d’assurance vie sur-mesure, distribuées par des plateformes de CGPI, banques privées, courtiers internet.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page