Mot de passe oublié ?
 

 

 

REVUE DE PRESSE
La BCE va-t-elle abattre tout son jeu ?
 
(Les Echos) Le plus simple serait le prolongement de l’assouplissement quantitatif –le programme d’achats d’actifs- initialement prévu jusqu’en septembre 2016.  (…) Seconde possibilité : ces achats de titres seraient augmentés de 60 milliards d’euros actuellement chaque mois à 80 milliards d’euros. (…) Troisième hypothèse : élargir la nature des titres achetés par la BCE. Cette mesure pourrait être rendue obligatoire si les deux premières options étaient retenues pour une simple question de profondeur de marché. Ce point est pris très au sérieux par la banque centrale. Elle a d’ailleurs laissé entendre qu’elle lèverait le pied dans les prochaines semaines pour ces questions de manque de liquidités, traditionnel à l’approche de la fin d’année. La quatrième possibilité est une nouvelle baisse du coût du crédit.

 


 

Zone euro : les derniers chiffres de l'inflation militent pour une action de la BCE
 
(Boursier) Après s'être inscrit en terrain négatif à la rentrée, le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est stabilisé en novembre, à +0,1 %, selon une première estimation de l'office européen de la statistique. Eurostat précise que l'indice des prix à la consommation de l'alcool et du tabac est le plus élevé (+1,5 %), devant celui des services (1,1 %), des  biens industriels non énergétiques (0,5 %) et de l'énergie (-7,3 %), toujours en net repli.Ces chiffres seront regardés de près par la Banque centrale européenne, qui tient son comité de politique monétaire ce jeudi 3 décembre.
 
 

 

 

"Le risque chinois va revenir au cours de l'année 2016" (Axa IM)
 
(Boursorama) Pour Serge Pizem (Axa IM), « Les marchés se sont trompés cet été sur l’impact du ralentissement de la croissance chinoise. On a plutôt assisté à une crise de confiance qu’à une véritable crise de croissance ». Pour autant, « ce risque-là va revenir au cours de l’année 2016 » (…) « Il faut s’attendre à un environnement de marché un peu plus volatil qu’actuellement, alors que la Fed devrait également remonter ses taux ». Serge Pizem explique avoir observé en Chine, au cours d’un récent voyage au mois de novembre, « des problèmes structurels en termes de gouvernance d’entreprise ». « Les hauts fonctionnaires cherchent des solutions pour restructurer certains secteurs économiques »

 

 

 

 

L’alignement du "Madelin" sur l’ISF-PME a été voté
 
(Cbanque) L'Assemblée nationale a élargi mardi soir, avec l'aval du gouvernement, l'avantage fiscal « Madelin » pour le financement des petites et moyennes entreprises, en l'alignant sur le dispositif ISF-PME, via un amendement socialiste au projet de budget rectificatif pour 2015. (…) L'avantage « Madelin », à savoir une réduction d'impôt sur le revenu de 18 %, pourra donc bénéficier aux investissements dans des PME de moins de 7 ans, au lieu d'être limité à des TPE de moins de 5 ans jusqu'alors. (…) La rapporteure générale du Budget Valérie Rabault (PS) a émis un avis défavorable au nom de la commission des finances, n'ayant pas idée du coût de l'extension, de 5 ans à 7 ans, de l'avantage « Madelin ». 

 

 

 

Immobilier de bureau : les investisseurs sont de retour en Europe
 
(Le Figaro) En Europe de l’Ouest, les volumes de transactions ont augmenté de 3 % au cours des neuf premiers mois de l’année, par rapport à la même période de 2014, note une étude de BNP Paribas Real Estate. « Près de 5 millions de mètres carrés ont changé de mains, il s’agit du meilleur résultat sur neuf mois depuis 2008 », souligne l’étude. Ce sont surtout des bureaux de taille petite et moyenne qui ont été vendus (75 % des opérations contre 69 % neuf mois plus tôt). (…) 2015 s’annonce même comme une année record en matière d’investissements. «On devrait avoisiner les 260 milliards d’euros et égaler ou même dépasser les niveaux historiquement élevés de 2007», estime Thierry Laroue-Pont, président du directoire de BNP Paribas Real Estate.
 
 

 

 

La banque doit pouvoir justifier avoir remis le prospectus à son client préalablement à la souscription d’un OPCVM
 
(AMF) Dans chaque dossier de médiation, ma mission consiste à analyser les faits et déterminer les obligations respectives des parties au litige en examinant, notamment, qui aurait la charge de les prouver devant un juge. C’est pourquoi, selon les cas, je dois demander à l’établissement financier et/ou à son client, de me justifier par des documents, des copies d’écrans voire des enregistrements d’entretiens téléphoniques ce qui est affirmé de part et d’autre. Ainsi, s’agissant d’une souscription d’OPCVM, comme je vous l’expose ce mois-ci, la banque doit pouvoir justifier avoir remis le prospectus à son client préalablement à la souscription sous peine de prendre le risque de devoir le dédommager…
 
 

 

 

Comment bien transmettre son patrimoine ?
 
Pierre Lemée, notaire et rédacteur en chef du magazine Conseils de Notaire, donne quelques conseils. 
 
« Il est possible de donner à chacun de ses enfants jusqu’à 100 000 € en cash exonérés d’impôts »

 

 

 

Les 4 facteurs qui ont retardé la correction des prix sur les matières premières (par OFI AM)
 
Les cours des matières premières ne sont toujours pas stables. Leurs prix n'ont pas cessé de baisser ces dernières années. Mais, la tendance est peut-être sur le point de s'inverser. En effet, les spécialistes sont de plus en plus nombreux à penser que le secteur va bientôt entrer dans une phase d'inflexion. Alors, quelles sont les raisons de croire que cela se produise en 2016 ? - Avec Benjamin Louvet, gérant des matières premières chez OFI Asset Management. 

 

 

 

 

ANALYSE
"Dernière ligne droite" L’édito de Joseph Alfonsi (LGA IA)
 
 
L’heure du bilan n’est certes pas encore venu mais tout porte à croire que 2015 sera un bon millésime boursier. Il semble en effet que les sujets de préoccupation qui ont animé les marchés tout au long de l’année soient désormais mieux cernés.
 
Commençons tout d’abord par le traumatisme qu’ont vécu les Français mi- novembre. Par-delà l’effroi collectif, les marchés n’ont pas bronché. Accoutumance ? Résignation à un type d’événement hélas prévisible et dont nous avons appris à en accepter la survenance ? L’impact des attentats sur l’économie devrait rester limité, nous dit-on. Mais il pourrait être plus massif en cas de nouvel épisode terroriste mettant encore à l’œuvre des actions « kamikazes » dans nos villes. Nous n’en sommes pas là.
 
D’un point de vue fondamental, la résilience de l’économie européenne est une bonne nouvelle. Bien que jugé timide et poussif, le rétablissement en zone euro se poursuit depuis plusieurs mois. L’indice PMI Composite est ressorti en hausse à 54.4 en novembre. Le poste « Production » atteint même un point haut depuis 2011. Le côté encourageant de cet indice tient également dans la progression de ses composantes « Nouvelles commandes » et « Emploi ». A noter qu’en France, si l’enquête manufacturière reste stable, à 50.8, au plus haut depuis 19 mois, l’indice des services s’est replié. En effet, 50% des données collectées l’ont été après le 13 novembre, ce qui a forcément affecté le moral des décideurs. Reste à savoir si, d’ici la prochaine enquête, l’impact de ces attentats sera croissant ou tendra au contraire à se dissiper.

 

 

 

L'INTERVIEW DU JOUR
Finalement, comment satisfaire un client ?

 

 

 

LE MONDE DE LA GESTION DE PATRIMOINE
Crowdfunding immobilier... régulation : le grand débat de l'ANACOFI fait l'évènement le 15 décembre ! Interview de David Charlet

 

 

 
Le robo-advisor comme "sparring partner" pour Stéphane Toullieux (TLLX)
 
(...) Quelles implications de fond pour les conseillers en gestion de patrimoine et gérants privés ?
 
La présence de ces nouveaux acteurs impose une plus grande transparence quant à la valeur ajoutée du conseiller dans la proposition faite au client et son suivi dans le temps. Il va sans dire que les tarifications constatées aux US (couramment moins de 25bp) ainsi que le recours massif aux ETF ne sont pas sans créer une pression déflationniste (qui sera fatale à de nombreux intervenants de l’offre stricte « robot »). Par ailleurs, la faible adhésion relative des épargnants aisés à ce stade démontre l’importance de la relation humaine dans le domaine restant singulier qu’est la gestion de l’épargne.
 
N’ayons pas peur ! L’outil « robo-advisor » peut être appréhendé comme un « sparring partner » dans le cadre de la construction et du suivi des allocations d’actifs par le conseiller.

 

 

 

"Plus que jamais, le bon conseil c’est les actions européennes." Pierre Puybasset (Financière de l’Echiquier)

 

 

 

Exclusive Partners : un Fonds Commun de Titrisation innovant...
 
Exclusive Partners propose une nouvelle solution de placement de trésorerie court terme permettant de soutenir le financement des TPE / PME françaises. Exclusive Partners travaille actuellement à la mise en place d’une gamme complète de solutions d’investissement permettant de financer l’économie réelle. Le premier fonds commercialisé par la société est le FCT Finexkap Créances Co n°1, spécialisé dans le financement de créances commerciales des TPE / PME.
 
 

 

 

Primonial : la nouvelle génération des fonds euros

 

 

 

Pourquoi investir dans le Big Data ?
 
Edmond de Rothschild Asset Management innove avec la création du fonds thématique Edmond de Rothschild Fund – Global Data. L’objectif du fonds est de bénéficier de la tendance structurelle que représente le Big Data pour investir sur les actions internationales à travers une analyse fondamentale de chaque valeur et la construction d’un portefeuille de conviction. L’utilisation des moyens de communication dans le monde, et donc la génération de données, a connu une hausse phénoménale sur les 15 dernières années. Or l’utilisation de l’ensemble de ces informations offre de plus en plus un avantage concurrentiel aux entreprises pionnières du Big Data….
 
 

 

 

La SCPI Cristal Rente est désormais accessible en nue-propriété
 
En fin d'année, certains contribuables peuvent être intéressés par l'achat de nue-propriété de parts de SCPI, afin d'optimiser leur base ISF (impôt de solidarité sur la fortune).
 
Intergestion a ainsi négocié des durées de démembrement temporaire (de 3 à 15 ans) pour sa SCPI Cristal Rente : 

 

 

 

 

Un forte présence des entreprises de Truffle Capital pour la COP21
 
Cinq sociétés du portefeuille de Truffle Capital seront présentes sur le centre d’exposition La Galerie by World Efficiency lors de la COP 21 : Carbios, Deinove, Geocorail, OHT, et SP3H.
 
Organisée conjointement aux grands débats politiques et institutionnels de la COP21, la Galerie by World Efficiency (http://www.lagalerie-cop21.com/) est un espace d’exposition consacré à la rencontre entre entreprises innovantes qui viennent y présenter leurs solutions pour lutter contre le changement climatique. Du 2 au 9 décembre, plus de 20 000 acteurs économiques et politiques du monde entier s’y réuniront, afin de promouvoir les solutions développées par les entreprises, et les filières et territoires, afin de réduire l’impact des activités professionnelles sur le climat.

 

 

 

Vidéos à la une

La loi de finances s'attaque au dispositif ISF-PME. La revue de presse vidéo de Jean-Pierre Corbel
Club Expert Flexible : taux et volatilité... les nouveaux enjeux de la gestion flexible
Les sélections Club Patrimoine
 
Flexibles & Patrimoniaux ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
COGEFI RENDEMENT P 5,08 %
TRUSTEAM OPTIMUM A 2,27 %
CONVICTIONS MULTIINCOME A 0,17 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
SEVEN DIVERSIFIED FUND EUR-R CAP 8,86 %
METZLER WERTSICHERUNGSFONDS 90 A ... 8,48 %
M&G PRUDENT ALLOCATION FD EUR A A... 5,31 %
EPARGNE PATRIMOINE C 4,76 %
SYCOMORE ALLOCATION PATRIMOINE R 4,25 %
SLF (F) DEFENSIVE P EUR CAP 3,83 %
ERASMUS CAPITAL PLUS R 3,04 %
TOCQUEVILLE OLYMPE PATRIMOINE P 2,78 %
NORDEA 1 STABLE RETURN FUND BP EU... 2,45 %
ROUVIER PATRIMOINE C 1,95 %
TRUSTEAM ROC FLEX C 1,64 %
CANDRIAM L ESG DEF ASSET ALL C CA... 0,72 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
HMG RENDEMENT D 14,89 %
SRF 10,40 %
PLUVALCA EVOLUTION EUROPE A 9,53 %
OTEA 1 A 9,31 %
M&G DYNAMIC ALLOCATION FD EURO A ... 7,70 %
EPARGNE CROISSANCE 7,50 %
ALIENOR ALTER EURO A 7,30 %
KEREN PATRIMOINE C 6,62 %
OFI FLEXIBLE GLOBAL MULTI ASSET R 5,96 %
ATHYMIS GLOBAL P 5,71 %
HOTTINGUER PATRIMOINE MONDE 5,67 %
KEREN FLEXIMMO C 5,51 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EUROPE 5,49 %
SIRIUS 5,39 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EVOLUTION 5,24 %
JPM GLOBAL INCOME A (C) EUR 5,13 %
ECHIQUIER ARTY A 4,84 %
ROUVIER EVOLUTION C 4,76 %
ATHYMIS PATRIMOINE P 4,50 %
EUROSE C 4,45 %
R ALIZÉS F EUR 4,37 %
HARMONIS REACTIF 4,25 %
BELLATRIX C 4,14 %
ECOFI PATRIMOINE DIVERSIFIÉ P 3,88 %
ODDO PROACTIF EUROPE A 3,87 %
TIKEHAU INCOME CROSS ASSETS P 3,80 %
RUSSELL INVES MULTIASS GTH STRAT ... 3,48 %
SEXTANT GRAND LARGE A (C) 3,42 %
CONVICTIONS MULTIOPPORTUNITIES A 2,91 %
AWF GLOBAL FLEXIBLE PROPERTY E (C... 2,42 %
BNPP L1 MULTI ASSET INCOME CLC 2,29 %
STAMINA PATRIMOINE R 2,04 %
CONVICTIONS MULTIFACTORIELS R 1,80 %
BETELGEUSE 1,78 %
NN (L) PATRIMONIAL BALANCED P (C)... 1,70 %
COVEA PATRIMOINE A 1,47 %
CBT VOL 7.5 C 1,37 %
FF FIDELITY PATRIMOINE A-ACC-EURO 0,64 %
NN (L) FIRST CLASS MULTI ASSET P ... 0,59 %
SYCOMORE PARTNERS FUND P 0,06 %
CARMIGNAC PATRIMOINE A EUR ACC -0,39 %
FIRST EAGLE AMUNDI INTERNATIONAL ... -2,36 %
AIMS TARGET RETURN FUND A (C) EUR -3,38 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AWF GLOBAL OPTIMAL INCOME E (C) 14,60 %
DORVAL CONVICTIONS P 12,60 %
COVEA SELECTIF C 12,39 %
GINJER ACTIFS 360 A 9,98 %
ROUVIER VALEURS C 9,90 %
ALIENOR OPTIMAL A 9,11 %
PRESTIGE LUXEMBOURG A7 PICKING C 8,16 %
CLARESCO ALLOCATION FLEXIBLE P 7,07 %
TALENCE OPTIMAL 6,28 %
EUROPEAM C 5,65 %
LA FRANÇAISE PATRIMOINE FLEXIBLE ... 4,30 %
CPR CROISSANCE RÉACTIVE P 2,80 %
INDEPENDANCE SELECTION C 2,74 %
BBM V-FLEX AC 2,41 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
H2O MULTISTRATEGIES R C EUR 24,32 %
JPM GBL MACRO OPPS D EUR CAP 16,63 %
R CLUB F EUR 9,69 %
PRESTIGE LUXEMBOURG REVERSO A 0,09 %
 
Fonds Actions PEA ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
SEXTANT PEA A (C) 12,30 %
DECOUVERTES C 10,68 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
METZLER EUROPEAN SMALL & MICRO CA... 22,55 %
KEREN ESSENTIELS C 18,77 %
SEVEN UCITS SEVEN EUROPEAN EQ FD ... 17,25 %
NOVA EUROPE A (C) 17,07 %
COVÉA ACTIONS EUROPE OPPORTUNITÉS... 15,22 %
PLACEURO CPH EQUITY R 13,73 %
CANDRIAM EQ L EUROPE INNOVATION N... 13,68 %
ATHYMIS MILLENNIAL EUROPE - P EUR... 12,90 %
SLF (F) EQ EURO ZONE MIN VOL P EU... 12,33 %
FOURPOINTS EURO GLOBAL LEADERS R ... 11,06 %
ROCHE-BRUNE EUROPE ACTIONS P 10,47 %
SUNNY MANAGERS F 9,88 %
FF NORDIC A SEK 9,79 %
CPR SILVER AGE P 9,75 %
ECHIQUIER AGRESSOR A 9,38 %
CONVICTIONS MULTIFLEX P 7,97 %
TRUSTEAM ROC PME 7,95 %
FIDELITY EUROPE 7,86 %
TOCQUEVILLE VALUE EUROPE P 7,71 %
TRUSTEAM ROC EUROPE A 6,54 %
LYXOR MSCI WORLD UCITS ETF D-EUR ... 6,00 %
EUROPEAM C 5,65 %
ULYSSES LT FUNDS EUROPEAN GENERAL... 2,76 %
COGEFI PROSPECTIVE P -0,60 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
KEREN PERSPECTIVES C 20,31 %
ODDO AVENIR EUROPE CR-EUR 20,31 %
OTEA PEA A 19,98 %
PLUVALCA DISRUPTIVE OPPORTUNITIES... 18,87 %
DORVAL MANAGEURS C 18,60 %
QUADRATOR RC 16,86 %
CLARESCO AVENIR P 16,82 %
PARVEST EQ EUROPE SMALL CAP CLC (... 16,37 %
PLUVALCA FRANCE SMALL CAPS A 15,66 %
ACTIONS 21 A 15,30 %
ERASMUS MID CAP EURO R 15,28 %
R CONVICTION EURO F EUR 14,97 %
JPM EUROLAND DYNAMIC A PERF CAP E... 14,20 %
SYCOMORE FRANCECAP R 13,24 %
LYXOR CAC 40 DR UCITS ETF D-EUR G... 13,09 %
CENTIFOLIA C 12,99 %
PHCG EUROPEAN MACRO PICKS R 12,82 %
TALENCE MIDCAPS AC 12,74 %
TOCQUEVILLE ULYSSE D 11,43 %
DNCA INVEST EUROPE GROWTH B 11,38 %
CBT ACTION EUROVOL 20 R 11,18 %
FCP MON PEA R 11,00 %
NORDEA 1 NORDIC EQUITY FUND BP EU... 10,73 %
AIM EUROPE MULTICAPS C 10,31 %
STAMINA EUROPE 9,98 %
EPARGNE OPPORTUNITES C 9,74 %
SEXTANT EUROPE A (C) 8,92 %
RUSSELL INVEST PAN EUROPEAN EQ FD... 8,05 %
BEST BUSINESS MODELS IC 7,72 %
ROUVIER EUROPE C 4,81 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
LGA EQUYMORE 4,97 %
 
Fonds PEA-PME ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
DECOUVERTES C 10,68 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
CAMGESTION MICRO CAP O 27,65 %
ERASMUS SMALL CAP EURO R 27,16 %
AMUNDI ACTIONS PME C 24,79 %
ECHIQUIER ENTREPRENEURS A 20,38 %
KEREN ESSENTIELS C 18,77 %
TALENCE SELECTION PME NC 17,51 %
NOVA EUROPE A (C) 17,07 %
CLARESCO PME P 15,63 %
DNCA PME C 14,20 %
SEXTANT PME A (C) 12,46 %
SUNNY MANAGERS F 9,88 %
TRUSTEAM ROC PME 7,95 %
COGEFI CHRYSALIDE P (C) 3,13 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TOCQUEVILLE PME R 15,13 %
 
SCPI DVM
Bureaux
EDISSIMMO 4,47 %
EPARGNE FONCIERE 4,70 %
PFO 5,68 %
PFO 2 4,55 %
PRIMOPIERRE 5,00 %
EUROVALYS 4,50 %
MULTIMMOBILIER 2 4,78 %
Commerces
CRISTAL RENTE 5,49 %
PATRIMMO COMMERCE 5,01 %
EUROPIMMO MARKET 2,26 %
Diversifiées
SELECTIPIERRE 2 4,87 %
LF EUROPIMMO 4,56 %
LF OPPORTUNITE IMMO 5,45 %
Spécialisées
PRIMOVIE 5,00 %
PIERVAL SANTE 5,15 %
Le fonds de la semaine
Articles les plus lus
 
TOP PERFORMANCES 
 
Classement ytd
Classement 3 ans
Classement 5 ans
 
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 46 096
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2017