Mot de passe oublié ?
 

A LA UNE
Un café et la presse : Les "papis Euros" font de la résistance !

 

 

 

 

Rendements : un premier bilan très mitigé pour l’assurance vie
 
(Le Revenu) Si la trajectoire est connue depuis un bon moment, c’est davantage le rythme de la baisse qui intéresse. Au regard des premiers rendements communiqués, l’érosion observée entre 2015 et 2016 serait proche de 0,5 point. Si la tendance se maintient, le rendement moyen pour l’année 2016 devrait évoluer autour de 1,8 %, net de frais de gestion de l’assureur mais brut de prélèvements sociaux (15,5 %).
 
 
Les associations s’en tirent très bien et creusent l’écart
 
Asac Fapès, Gaipare et Afer obtiennent des performances qui seront parmi les plus résistantes du marché. Sur ses contrats Épargne Retraite 2 et Épargne Retraite 2 Plus, assurés par Allianz, Asac Fapès affiche un rendement de 2,8 %, en repli de 22 centimes. (…)
 
 
 
Les mutuelles rentrent dans le rang
 
Mutavie, la filiale d’assurance vie de la Macif, sert des rendements dégradés compris entre 1,2 et 1,9 % sur ses contrats, en chute de 0,6 point. SMA vie a annoncé un rendement de 2,05 %, en baisse de 62 centimes, sur ses contrats Batiretraite 2 et Batiretraite Multicompte. (…)
 
 
 
Les contrats internet semblent marquer le pas.
 
La performance se situe entre 2,20 et 2,35 % pour l'assureur Lyonnais Apicil, correspondant à un repli sévère de 70 centimes en 2016.

 

 

 

 

 

Le simulateur de l’impôt 2017 sur les revenus 2016 est en ligne sur impots.gouv

 

 

 
 

 

 

 

 

REVUE DE PRESSE
La France fait mieux que prévu en termes de déficits
 
(Challenges) Le déficit du budget de l'Etat a été réduit en 2016 à 68,9 milliards d'euros, soit 3,3 milliards de mieux qu'initialement prévu et un milliard de mieux qu'en 2015, a annoncé mardi le ministre des Finances Michel Sapin. "Un milliard, ce n'est pas rien, sachant que c'est le budget de l'Etat qui porte la quasi-totalité des baisses d'impôt pour les ménages (...) et des baisses de charges" pour les entreprises, a estimé M. Sapin lors de ses voeux à la presse. Le gouvernement avait prévu dans son projet de loi de finances 2016 un déficit de 72,3 milliards d'euros. 

 

 

 

 

 

Inflation européenne:  D’un excès à l’autre (Le flash ODDO & Cie)
 
Il est tout aussi exagéré de s’inquiéter aujourd’hui d’un dérapage de l’inflation en zone euro qu’il l’était, il y a un ou deux ans, de craindre la déflation. Derrière ces prétendues inquiétudes se dessinent des préférences de politique monétaire. Mario Draghi a instrumentalisé le risque de déflation pour faire voter des mesures hétérodoxes comme le QE qui s’imposaient mais que la Bundesbank réprouvait. Désormais, les faucons de la Bundesbank croient tenir leur revanche. La réalité est que l’inflation sous-jacente a probablement passé son creux, mais va rester basse. Cela ne milite pas pour que la BCE se hâte de resserrer sa politique.

 

 

 

Theresa May : "Le Brexit sera une sortie du marché unique"
 
(Le Monde) Une rupture « claire et nette ». La première ministre britannique, Theresa May, a dévoilé mardi 17 janvier son plan pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE), près de sept mois après le vote historique en faveur du Brexit. Dans un discours prononcé à Lancaster House, à Londres, Mme May a prôné « un nouveau partenariat équitable (…) pas un statut de membre partiel ou associé de l’UE, qui nous laisserait à moitié dedans ou à moitié dehors. Nous ne cherchons pas à adopter un modèle dont bénéficient déjà d’autres pays. » (…) « Le gouvernement soumettra l’accord final à un vote des deux chambres du Parlement. Le succès de l’UE est dans l’intérêt du Royaume-Uni. Nous ne voulons pas un délitement de l’UE. »

 

 

 

 

Retraite : pourquoi il vaut mieux éviter de racheter des trimestres en 2017
 
(Capital) Avec l’entrée en vigueur du prélèvement à la source en 2018, l’impôt à payer sur les revenus courants de 2017 va être effacé, par le biais d’un crédit d’impôt spécifique. A priori, vous n’avez donc aucun intérêt à racheter des trimestres en 2017 car cela n’aura aucun impact fiscal. « Si on fait abstraction de l’économie d’impôt apportée par la déduction des sommes versées, le délai de retour sur investissement grimpe à un peu plus de douze ans. Ce qui est toujours favorable compte tenu de l’espérance de vie à 62 ans qui est de 21 ans pour un homme. Mais cela renchérit nettement le coût du rachat » ajoute Marc Darnault (OptimaRetraite). En réalité, seuls ceux qui auront en 2017 des revenus exceptionnels ou en dehors du champ du prélèvement à la source, comme des dividendes, des intérêts ou des plus-values de cession de valeurs mobilières auront fiscalement intérêt à effectuer un rachat de trimestres. Ce rachat contribuera alors à réduire le montant de l’impôt qu’ils auront à payer en 2018 sur les revenus exceptionnels de 2017 ou non concernés par le prélèvement à la source !

 

 

 

 

 

"Attention à la déduction des charges foncières en 2017 et 2018"
 
(Le Monde) Le système du crédit d’impôt effaçant l’impôt sur le revenu en 2017 va neutraliser l’avantage fiscal procuré par la prise en compte des charges pour la détermination du revenu foncier 2017. A défaut de correctif, les contribuables auraient pu être tentés de décaler en 2018 le paiement de leurs charges foncières 2017, perturbant ainsi l’activité économique dans le secteur du bâtiment. Afin de l’éviter, la loi de finances pour 2017 prévoit que les charges courantes échues en 2017 (primes d’assurance, intérêts d’emprunt, frais de gestion, frais de procédure…) sont, indépendamment de leur date de paiement, uniquement déductibles des revenus fonciers de 2017. La loi prévoit aussi que le revenu foncier 2017 est calculé en déduisant la totalité des travaux payés en 2017 et le revenu 2018 en déduisant la moyenne des travaux 2017-2018.

 

 

 

 

Evadés fiscaux : incertitude sur l’avenir de la cellule de régularisation
 
(Les Echos) Alors que le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, avait évoqué l'été dernier une fermeture prochaine de la cellule de régularisation  la décision n'interviendra pas avant l'élection présidentielle. « Je souhaite que l'on se fixe des échéances pour la fermeture du STDR, peut-être pas avant la fin de la législature, mais au moins avant la fin de l'année », a-t-il déclaré mardi matin lors d'un point avec la presse. Ce qui signifie que cette décision devrait a priori revenir à la majorité issue des urnes en mai prochain.

 

 

 

 

 

Rendements Aviva 2016 : Evolution Vie sous le taux de l'Afer
 
(CBanque) 3,33 % en 2014, 3,08 % en 2015 et donc 2,46 % net de frais de gestion pour l’année 2016. Aviva Actif Garanti, le fonds en euros du contrat Evolution Vie, distribué par Assurancevie.com, subit une baisse de plus de 60 points de base en un an. Une correction supérieure à celle constatée sur les contrats Afer, gérés eux aussi par Aviva : le fonds en euros de l’association sert un rendement de 2,65 % pour 2016, contre 3,05 % en 2015.

 

 

 

 

 

Assurance-vie : caractéristiques de la notice préalable d’information
 
(Le Monde du droit) La Cour de cassation énonce que la notice, dont la remise est imposée préalablement à la conclusion d’un contrat d’assurance-vie, doit se borner à énoncer les informations essentielles du contrat.

 

 

 

 

 

Pour le Conseil de stabilité financière, il est temps de remédier aux vulnérabilités de la gestion d’actifs
 
(Les Echos) Après les banques, l'organisme international chargé par le G20 de veiller sur la stabilité du système financier, le FSB (Conseil de stabilité financière), s'intéresse aux sociétés de gestion. (…) Le FSB reconnaît qu'à l'exception de certains fonds monétaire, la gestion d'actifs n'a pas posé de problème particulier lors des derniers épisodes de stress de marché. Mais ses activités pèsent de plus en plus lourd. (…) Le décalage entre la liquidité des fonds ouverts et l'illiquidité de certains de leurs investissements est le principal risque identifié - 9 recommandations sur 14. Le Conseil de stabilité financière craint plus que tout que les difficultés rencontrées par des fonds pour honorer les demandes de rachat des clients ne provoquent une panique de grande ampleur sur des marchés déjà tendus. Il recommande donc aux autorités d'exiger des fonds ouverts plus d'informations sur leur profil de liquidité. Les conditions de rachat proposées aux porteurs doivent être cohérentes avec les investissements réalisés, estime le FSB, qui préconise également d'étendre la palette d'outils permettant de gérer des demandes de rachats massifs ou soudains (swing pricing, redemption fees, etc.).

 

 

 

 

 

Les bonus des gérants de fonds Ucits à leur tour réglementés
 
(Les Echos) Fin de la période de répit pour les sociétés qui gèrent des fonds Ucits (*). Désormais, les bonus qu'elles distribuent - qui leur permettent à la fois de motiver les troupes et de retenir les meilleurs éléments - devront, eux aussi, se soumettre à la réglementation européenne. C'était déjà le cas depuis 2014 pour l'univers des fonds alternatifs (soumis à la directive AIFM). (…) Concrètement, les bonus des personnels considérés comme « preneurs de risques » ne seront pas plafonnés comme dans la banque, mais une partie (entre 40 % et 60 %) devra être différée sur 3, 4 ou 5 ans. Ils ne pourront plus être versés exclusivement en cash : au moins la moitié de la rémunération variable devra être indexée sur la performance. L'étalement du bonus dans le temps permettra de vérifier qu'après 1 an, 2 ans, etc., celui-ci est bien cohérent avec le comportement du fonds et la performance de l'unité opérationnelle et de la société.

 

 

 

 

 

Les notaires installés peuvent bien être candidats aux nouveaux offices
 
(Le Figaro) Le Conseil d'État a rejeté deux recours en référé intentés contre la possibilité donnée aux notaires déjà installés d'être candidats à la création de nouveaux offices, dans le cadre de la loi Macron, selon une décision publiée mardi. (…) Statuant en urgence, le juge des référés du Conseil d'État a estimé que "rien dans la loi Macron n'interdit aux SCP de candidater et d'être titulaire de plusieurs offices". (…)  "Cela ne va pas à l'encontre de (l')objectif" de la loi, "qui est de permettre une meilleure adaptation de l'offre de services notariaux aux besoins", a-t-il affirmé. (…) Le juge des référés pointe que "la réglementation interdit à un demandeur de présenter plus d'une demande par zone et que la nomination dans un office entraîne la caducité de toutes les autres demandes en cours". Selon lui, "cela devrait permettre d'éviter une telle éviction systématique".

 

 

 

 

 

Juste pour rire : Votre banque peut fermer votre compte si vous êtes méchant avec le banquier
 
(La Tribune) En effet, comme l'a confirmé un arrêt de la Cour de cassation du 13 décembre 2016, tenir des propos agressifs ou menaçants à l'encontre de son banquier peut lui donner le droit de clore votre compte bancaire et même de mettre fin à votre crédit. Ces faits constituent en effet un "comportement gravement répréhensible" qui permet à la banque de cesser toute relation sans préavis. (…) Outre la fermeture du compte, cela signifiait également la fin du crédit et donc son remboursement immédiat. 

 

 

 

 

 

Bernard Madoff aurait fait main basse sur le marché du chocolat chaud en prison
 
(Boursorama) Véritable vedette du centre pénitencier de Caroline du Nord, où ses co-détenus viennent le voir pour obtenir des conseils financiers, il aurait même lancé un business. "Il a acheté tous les produits de la marque Swiss Miss à l’intendant de la prison, pour les revendre plus cher dans la cour de la prison. Il a monopolisé le chocolat chaud. Il a fait en sorte que, pour en avoir, il faille passer par lui", explique Steve Fishman cité par le site Marketwatch.

 

 

 

 

 

 

ANALYSE
"Vers une normalisation en zone euro en 2017" Les perspectives de Didier Bouvignies (Rothschild & Cie Gestion)

 

 

 

 

L'INTERVIEW DU JOUR
Marche arrière du dollar ?

 

 

 

 

LE MONDE DE LA GESTION DE PATRIMOINE
CPR AM lance CPR Invest Global Disruptive Opportunities
 
CPR AM étoffe sa gamme de solutions d'investissement à thème en lançant CPR Invest - Global Disruptive Opportunities, compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois CPR Invest. Le compartiment sera géré par Wesley Lebeau, gérant actions thématiques et Estelle Ménard, responsable adjointe des gestions actions thématiques.
 
La stratégie des gérants consiste à sélectionner les entreprises identifiées comme "disruptives" par leur capacité à s'affirmer comme des acteurs dominants quel que soit le secteur dans lequel elles évoluent. Afin de mieux appréhender les tendances et dynamiques au sein de chaque secteur puis de définir qualitativement leur univers d'investissement mondial (environ 600 valeurs), l'équipe de gestion s'est entourée d'un comité d'experts composé des stratégistes de CPR AM, d'analystes buy-side d'Amundi et de consultants spécialisés du cabinet de conseil international Deloitte.
 
Après avoir procédé à une double analyse quantitative pour identifier les valeurs susceptibles d'être les plus porteuses au sein de l'univers, les gérants évaluent et priorisent, dans un second temps, chaque valeur intrinsèquement et au sein de son secteur grâce à une analyse fondamentale.

 

 
 
 
 
 
 
Les taux 2017 des contrats d’UAF LIFE Patrimoine
 
« Le contexte obligataire inédit de ces dernières années impacte particulièrement les rendements des fonds en euros. Plus que jamais, cette situation invite les professionnels du patrimoine à accompagner leurs clients dans une logique de diversification. Avec plusieurs signatures assureurs, notre plateforme offre une palette complète de solutions alliant différents types de fonds en euro à une offre d’unités de compte très large pour répondre au mieux à ce besoin d’alternative adapté au profil de chaque épargnant », indique Marie-Anne Jacquier, Directeur général d’UAF LIFE Patrimoine.

 

 

 

 

Investissements en immobilier : un RDV à ne pas manquer !

 

 

 

 

 

 

 

Comment expliquer Eurose à un client ?

 

Une vidéo de Natixis Interépargne

 

 

 

 

 

 

Tout savoir sur la société de gestion Convictions AM en 60 secondes

 

 

 

 

Un fonds d'actions françaises totalement flexible qui casse les lignes...

 

TALENCE OPTIMAL

 

 

 

 

Vidéos à la une

"Le point crucial : Trump, de Twitter à la maison blanche…" Perspectives 2017 d’Edmond de Rothschild AM, avec Philippe Uzan
Les sélections Club Patrimoine
 
Flexibles & Patrimoniaux ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
COGEFI RENDEMENT P 4,94 %
TRUSTEAM OPTIMUM A 2,31 %
CONVICTIONS MULTIINCOME A 0,58 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
METZLER WERTSICHERUNGSFONDS 90 A ... 7,83 %
SEVEN DIVERSIFIED FUND EUR-R CAP 7,14 %
M&G PRUDENT ALLOCATION FD EUR A A... 5,66 %
EPARGNE PATRIMOINE C 5,42 %
SYCOMORE ALLOCATION PATRIMOINE R 4,91 %
ERASMUS CAPITAL PLUS R 4,59 %
SLF (F) DEFENSIVE P EUR CAP 3,78 %
TOCQUEVILLE OLYMPE PATRIMOINE P 3,33 %
TRUSTEAM ROC FLEX C 2,50 %
NORDEA 1 STABLE RETURN FUND BP EU... 2,26 %
ROUVIER PATRIMOINE C 2,16 %
CANDRIAM L ESG DEF ASSET ALL C CA... 0,92 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
HMG RENDEMENT D 15,12 %
SRF 11,44 %
PLUVALCA EVOLUTION EUROPE A 10,29 %
OTEA 1 A 9,68 %
EPARGNE CROISSANCE 8,51 %
M&G DYNAMIC ALLOCATION FD EURO A ... 8,13 %
ALIENOR ALTER EURO A 7,70 %
KEREN PATRIMOINE C 7,22 %
HOTTINGUER PATRIMOINE MONDE 7,07 %
ATHYMIS GLOBAL P 7,06 %
OFI FLEXIBLE GLOBAL MULTI ASSET R 6,17 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EUROPE 5,82 %
JPM GLOBAL INCOME A (C) EUR 5,76 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EVOLUTION 5,75 %
ECHIQUIER ARTY A 5,59 %
KEREN FLEXIMMO C 5,35 %
ATHYMIS PATRIMOINE P 5,00 %
EUROSE C 4,97 %
BELLATRIX C 4,96 %
ODDO PROACTIF EUROPE A 4,66 %
R ALIZÉS F EUR 4,46 %
HARMONIS REACTIF 4,25 %
SEXTANT GRAND LARGE A (C) 4,02 %
ECOFI PATRIMOINE DIVERSIFIÉ P 4,00 %
ROUVIER EVOLUTION C 3,84 %
RUSSELL INVES MULTIASS GTH STRAT ... 3,73 %
BETELGEUSE 3,62 %
TIKEHAU INCOME CROSS ASSETS P 3,30 %
STAMINA PATRIMOINE R 3,22 %
CONVICTIONS MULTIOPPORTUNITIES A 3,06 %
BNPP L1 MULTI ASSET INCOME CLC 2,52 %
COVEA PATRIMOINE A 2,46 %
CBT VOL 7.5 C 2,14 %
AWF GLOBAL FLEXIBLE PROPERTY E (C... 1,85 %
SYCOMORE PARTNERS FUND P 1,79 %
NN (L) PATRIMONIAL BALANCED P (C)... 1,73 %
CONVICTIONS MULTIFACTORIELS R 1,27 %
CARMIGNAC PATRIMOINE A EUR ACC 0,85 %
NN (L) FIRST CLASS MULTI ASSET P ... 0,75 %
FF FIDELITY PATRIMOINE A-ACC-EURO 0,64 %
FIRST EAGLE AMUNDI INTERNATIONAL ... -2,97 %
AIMS TARGET RETURN FUND A (C) EUR -3,02 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AWF GLOBAL OPTIMAL INCOME E (C) 14,36 %
DORVAL CONVICTIONS P 13,51 %
COVEA SELECTIF C 12,76 %
PRESTIGE LUXEMBOURG A7 PICKING C 10,93 %
GINJER ACTIFS 360 A 10,67 %
ALIENOR OPTIMAL A 10,04 %
ROUVIER VALEURS C 9,19 %
TALENCE OPTIMAL 8,99 %
CLARESCO ALLOCATION FLEXIBLE P 7,57 %
EUROPEAM C 6,55 %
SIRIUS 6,38 %
LA FRANÇAISE PATRIMOINE FLEXIBLE ... 4,72 %
INDEPENDANCE SELECTION C 4,63 %
BBM V-FLEX AC 3,47 %
CPR CROISSANCE RÉACTIVE P 2,45 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
H2O MULTISTRATEGIES R C EUR 19,53 %
JPM GBL MACRO OPPS D EUR CAP 13,98 %
R CLUB F EUR 10,24 %
PRESTIGE LUXEMBOURG REVERSO A 1,05 %
 
Fonds Actions PEA ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
METZLER EUROPEAN SMALL & MICRO CA... 28,21 %
KEREN ESSENTIELS C 25,01 %
NOVA EUROPE A (C) 22,07 %
SEXTANT PEA A (C) 16,91 %
COVÉA ACTIONS EUROPE OPPORTUNITÉS... 16,61 %
CANDRIAM EQ L EUROPE INNOVATION N... 16,12 %
SEVEN UCITS SEVEN EUROPEAN EQ FD ... 16,10 %
SUNNY MANAGERS F 15,78 %
DECOUVERTES C 15,03 %
FF NORDIC A SEK 14,93 %
PLACEURO CPH EQUITY R 14,60 %
ROCHE-BRUNE EUROPE ACTIONS P 13,52 %
ATHYMIS MILLENNIAL EUROPE - P EUR... 13,41 %
FOURPOINTS EURO GLOBAL LEADERS R ... 13,08 %
ECHIQUIER AGRESSOR A 12,77 %
SLF (F) EQ EURO ZONE MIN VOL P EU... 12,11 %
TRUSTEAM ROC PME 11,21 %
CPR SILVER AGE P 10,77 %
CONVICTIONS MULTIFLEX P 9,86 %
TRUSTEAM ROC EUROPE A 9,24 %
TOCQUEVILLE VALUE EUROPE P 9,20 %
FIDELITY EUROPE 8,84 %
EUROPEAM C 6,55 %
COGEFI PROSPECTIVE P 5,90 %
LYXOR UCITS ETF MSCI WORLD D EUR 5,00 %
ULYSSES LT FUNDS EUROPEAN GENERAL... 3,63 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
OTEA PEA A 24,12 %
PLUVALCA DISRUPTIVE OPPORTUNITIES... 22,38 %
KEREN PERSPECTIVES C 22,08 %
PLUVALCA FRANCE SMALL CAPS A 21,37 %
CLARESCO AVENIR P 20,77 %
ODDO AVENIR EUROPE CR-EUR 19,35 %
DORVAL MANAGEURS C 18,64 %
QUADRATOR RC 18,37 %
ERASMUS MID CAP EURO R 18,15 %
ACTIONS 21 A 17,08 %
R CONVICTION EURO F EUR 17,05 %
SYCOMORE FRANCECAP R 16,48 %
PARVEST EQ EUROPE SMALL CAP CLC (... 15,67 %
CBT ACTION EUROVOL 20 R 15,17 %
CENTIFOLIA C 15,15 %
EPARGNE OPPORTUNITES C 14,89 %
JPM EUROLAND DYN A (PERF) (ACC) E... 14,31 %
STAMINA EUROPE 14,30 %
PHCG EUROPEAN MACRO PICKS R 14,22 %
NORDEA 1 NORDIC EQUITY FUND BP EU... 14,01 %
LYXOR CAC 40 (DR) UCITS ETF 13,67 %
DNCA INVEST EUROPE GROWTH B 13,08 %
TOCQUEVILLE ULYSSE D 12,97 %
SEXTANT EUROPE A (C) 12,90 %
TALENCE MIDCAPS AC 12,74 %
FCP MON PEA R 12,47 %
AIM EUROPE MULTICAPS C 11,67 %
RUSSELL INVEST PAN EUROPEAN EQ FD... 9,11 %
BEST BUSINESS MODELS IC 7,89 %
ROUVIER EUROPE C 7,83 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
LGA EQUYMORE 6,75 %
 
Fonds PEA-PME ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
ERASMUS SMALL CAP EURO R 32,04 %
CAMGESTION MICRO CAP O 30,26 %
AMUNDI ACTIONS PME C 28,80 %
KEREN ESSENTIELS C 25,01 %
ECHIQUIER ENTREPRENEURS A 23,81 %
NOVA EUROPE A (C) 22,07 %
CLARESCO PME P 21,15 %
SEXTANT PME A (C) 19,57 %
DNCA PME C 17,65 %
SUNNY MANAGERS F 15,78 %
DECOUVERTES C 15,03 %
COGEFI CHRYSALIDE P (C) 11,59 %
TRUSTEAM ROC PME 11,21 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TOCQUEVILLE PME R 19,37 %
 
SCPI DVM
Bureaux
EDISSIMMO 4,47 %
EPARGNE FONCIERE 4,70 %
PFO 5,68 %
PFO 2 4,55 %
PRIMOPIERRE 5,00 %
EUROVALYS 4,50 %
MULTIMMOBILIER 2 4,78 %
Commerces
CRISTAL RENTE 5,49 %
PATRIMMO COMMERCE 5,01 %
EUROPIMMO MARKET 2,26 %
Diversifiées
SELECTIPIERRE 2 4,87 %
LF EUROPIMMO 4,56 %
LF OPPORTUNITE IMMO 5,45 %
Spécialisées
PRIMOVIE 5,00 %
PIERVAL SANTE 5,15 %
 
FCPI
Le fonds de la semaine
Articles les plus lus
 
TOP PERFORMANCES 
 
Classement ytd
Classement 3 ans
 Perf.Date
NATIXIS ACTIONS EURO PME 136,8 19/10
ERASMUS SMALL CAP EURO R 133,61 19/10
AMUNDI EUROPE MICROCAPS P ( ... 132,49 19/10
QUADRIGE RENDEMENT C 129,52 19/10
QUADRIGE C 122,39 19/10
DORVAL MANAGEURS SMALL CAP ... 120,71 19/10
GROUPAMA AVENIR EURO N (C) 118,57 19/10
MCA ENTREPRENDRE PME 112,06 19/10
SG ACTIONS EURO PME 110,96 18/10
MAINFIRST GERMANY FUND A 107,55 19/10
Classement 5 ans
 
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 52 494
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2017