Mot de passe oublié ?
 

 

A LA UNE 
Le Zap’ des marchés : « Après 35% de hausse, historiquement il y a une baisse de 7 à 8%… »

 

 

 

 

 
Vous pouvez aussi retrouver les émissions dans leur intégralité en cliquant sur les liens :
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quel avenir pour la fiscalité de l’assurance-vie ? Benoist Lombard (Witam) sur BFM Business

 

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

 

 
En France, l'assurance-vie est l'un des moyens d'épargne le plus prisé des Français. Elle représente environ 40% du stock du patrimoine financier des citoyens. Cependant, sa fiscalité semble s'alourdir au fil des années. Quels sont les facteurs actuels qui influencent la procédure fiscale de l'assurance-vie ? Comment la fiscalité de l'assurance-vie va-t-elle évoluer sous le quinquennat d'Emmanuel Macron ?

 

 

 

 

 

 

REVUE DE PRESSE
 Moody’s abaisse la note de la dette souveraine chinoise

 

L’agence de notation Moody’s Investors Services a abaissé mercredi la note de crédit de la dette souveraine chinoise, disant craindre une érosion de la puissance financière de la deuxième économie de la planète dans les années à venir. La note a été abaissée d’un cran, à A1 contre AA3, au moment où le gouvernement chinois est confronté à un ralentissement de la croissance et à une envolée de la dette. La perspective pour la Chine passe de stable à négative.
C’est la première fois que Moody’s réduit ses notes de la dette chinoise depuis plus de vingt-cinq ans — c’est donc assez significatif. 

 

 

 

 

 

 

Prélèvement à la source : la « méthode » du gouvernement connue avant les législatives

 

 
 
(La Tribune) Après s'être auto-proclamé "ministre de la suspension de l'impôt à la source", le nouveau ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a surtout tenu à relativiser sa précédente déclaration sur RTL en parlant d'un "audit" commandé afin d'évaluer "la complexité supplémentaire pour les entreprises" que représenterait le prélèvement à la source. Une nouvelle annonce devrait toutefois arriver avant les législatives, a ajouté Gérald Darmanin, ce qui permettra au gouvernement de "préciser sa méthode" quant à la mise en place, le report et/ou la suspension du prélèvement à la source.
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

La perte des avantages « Scellier - Duflot - Pinel » constitue pour les expatriés une véritable double peine fiscale

 

 
 
(Fiscal Online) Une proposition de loi, déposée par le député des Français d’Amérique du Nord, Frédéric Lefebvre, vise à préciser que la condition de domiciliation permettant de bénéficier des dispositifs « Scellier – Duflot – Pinel » s’apprécie à la date d’acquisition du bien. La réduction d’impôt sur le revenu Scellier - Duflot - Pinel s’applique aux contribuables, personnes physiques, fiscalement domiciliés en France au sens de l’article 4 B du CGI. Cela étant, l’administration fiscale précise que « pendant les périodes d’imposition au cours desquelles le contribuable n’est pas considéré comme fiscalement domicilié en France au sens de l’article 4 B du CGI, la réduction d’impôt ne peut être imputée et ne peut faire l’objet d’aucune imputation ultérieure. » Au regard de cette situation, le député souligne que les fractions de réduction d’impôt correspondant aux années de non-domiciliation fiscale en France sont donc perdues, bien que l’engagement de location demeure.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour évaluer un bien immobilier, un service analyse 70 critères en temps réel

 

 

 

[CityScan est une solution de géolocalisation qui examine en dix thématiques et soixante-dix critères la qualité de l'environnement de n'importe quelle adresse en France.]

 

 

 

 

 
(Votre Argent) Du marché de l'emploi à la qualité de l'air en passant par l'accessibilité des transports, CityScan (www.cityscan.fr) exploite des millions de données pour évaluer l'emplacement d'un bien immobilier. (…) Ce moteur de recherche en ligne analyse dans un rayon de 5 kilomètres un ensemble de données relatives à l'urbanisme (type de bâti, espaces naturels...), au voisinage (âge moyen des ménages, catégories socioprofessionnelles...), au marché immobilier, à l'accessibilité des transports, des établissements scolaires et des commodités mais également à la qualité du réseau Internet, à l'emploi (professions et offres disponibles, taux de chômage local...), aux nuisances (sonores, olfactives...) ainsi qu'aux risques naturels et technologiques. Chacune de ces catégories est évaluée par une note sur 100.  (…) Mais attention ! Pas de prix immobiliers indiqués, un paradoxe pour ce service qui cible justement les acheteurs immobiliers.

 

 

 

 

 

 

 

 

La bulle restera-t-elle localisée sur les obligations ? (Patrick Artus)

 

 

(Le Revenu) Patrick Artus - Natixis

 
 
Les politiques inédites des banques centrales ont créé une bulle sur le marché obligataire, peu dangereuse, mais aussi sur d’autres classes d’actifs dont l’immobilier aux Etats-Unis. Ce qui est beaucoup plus grave. (…) Les bulles sur les autres classes d’actifs (actions, immobilier, actifs en devises) sont beaucoup plus dangereuses car leur explosion est difficile à contrôler par la banque centrale. Il faut donc se demander si le Quantitative Easing a généré de telles bulles. (…) On peut sans doute parler de bulle en ce qui concerne le prix de l’immobilier commercial aux États-Unis et au Royaume-Uni, ainsi que le prix de l’immobilier résidentiel au Royaume-Uni et peut-être au Japon. Le prix de l’immobilier commercial est aux Etats-Unis de 22 % supérieur en 2017 à son niveau de 2007, et au Royaume-Uni de 23 %. Le prix de l’immobilier résidentiel est plus élevé en 2017 par rapport à 2007 de 12 % au Royaume-Uni et de 34 % au Japon. (…)

 

 

 

 

 

 

 

Créances douteuses en Italie : « Créer une "bad bank" aujourd'hui ne servirait à rien »


 

 

(Les Echos) (…) La faiblesse du secteur bancaire est également un facteur d'inquiétude pour l'Italie…

 
Carlo Messina (Intesa Sanpaolo) :  Le secteur bancaire a sans nul doute des éléments de faiblesse avec le premier d'entre eux : les prêts « non performants » (NPL). Mais le niveau de garantie de ces crédits détériorés permet aux banques comme la nôtre - qui ont distribué comme il le fallait ces crédits - de travailler efficacement pour réduire leur masse. En dix-huit mois nous les avons pour notre part réduits de 7,5 milliards d'euros sans accuser de pertes. Mais pour y arriver il faut une véritable machine en interne comparable à un fonds de « private equity ». C'est ce que nous avons fait et d'ici deux ans nous espérons pouvoir revenir au niveau de NPL d'avant la crise.

 

 

 

Les institutions européennes envisageraient l'instauration d'une « bad bank » pour résoudre définitivement ce problème. Qu'en pensez-vous ?

 
Cela ne servirait à rien. Ce qu'il faut c'est que chaque banque renforce sa structure interne de recouvrement de ces crédits détériorés. S'il fallait faire une « bad bank » européenne il fallait le faire il y a cinq ans. Aujourd'hui, honnêtement, elle arriverait trop tard et cela inciterait en outre les banques à ne pas mener les investissements nécessaires pour mettre en oeuvre en leur sein les structures de recouvrement des NPL.

 

 

 

 

 

 

 

 

Grèce : Le FMI veut des hypothèses européennes plus réalistes
 
 
 
(Investir – Les Echos) Les ministres des Finances de la zone euro réunis lundi à Bruxelles se sont séparés sans avoir pu conclure un accord sur le versement d'une nouvelle enveloppe d'aide financière à la Grèce et sur un allègement du fardeau de la dette publique. (…) "Nous acceptons la principale hypothèse de l'accord de mai 2016 selon laquelle (l'allègement de la dette) n'a pas à être parfaitement paramétré, définitivement approuvé et exécuté avant la fin du programme (d'aide) mais il nous faut quelque chose de plus précis sur ce qui se produira une fois le programme achevé", a expliqué Poul Thomsen, le directeur du département Europe du FMI.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ISF 2017 : vos dons seront bien déductibles
 
 
(L’Argent & Vous) La fondation Apprentis d’Auteuil avait déjà soulevé ces craintes en publiant son baromètre annuel fin mars. Hier, elle s’est montrée un peu plus précise indiquant que la collecte « accuse aujourd’hui un retard de 10 % par rapport aux dons enregistrés à la même période de l’an dernier ». (…) Même si l’ISF évolue à l’avenir, « il n’y aura pas d’effet rétroactif », précise la fondation Apprentis d’Auteuil. En clair, poursuit la fondation pour la recherche médicale, « cette réforme n’aura aucune conséquence sur l’ISF 2017 (…) Rien ne change concernant les dons ISF réalisés en 2017 ».

 

 

 

 

 

 

 

 

Résidences de services : quelle fiscalité s'applique à la revente ?

 

 

(Votre Argent) C'est la fiscalité des plus-values immobilières qui s'applique. Autrement dit, la plus-value de cession est taxée à hauteur de 19 %. Attention, il faut aussi ajouter les prélèvements sociaux à 15,5 %. Et si le montant brut de votre gain excède 50 000 euros, vous devrez vous acquitter d'une surtaxe de 2 à 6 % calculée par le notaire qui acte la cession. Au total, pour 100 euros de gagner, vous verserez jusqu'à 40,5 euros au fisc.

 

 

 

 

 

 

 

Brexit : L'AMF étudierait entre 20 et 30 dossiers de sociétés de gestion britanniques

 

 
 
Les discussions entre l'Autorité des marchés financiers et les gérants basés à Londres s'intensifient. L'AMF étudierait entre 20 et 30 dossiers.
 
Espérer que tout aille pour le mieux, tout en se préparant au pire. » Le titre de la dernière étude du cabinet de conseil Cerulli Associates en dit long sur l'état d'esprit des sociétés de gestion installées en Grande-Bretagne. Privilégiant l'hypothèse d'un « hard Brexit », elles envisageraient de plus en plus sérieusement de muscler leur présence dans l'un des 27 pays de l'Union européenne. Selon nos informations, l'Autorité des marchés financiers (AMF) étudierait actuellement entre 20 et 30 dossiers, déposés par des sociétés de gestion désireuses d'obtenir un agrément en France ou s'interrogeant encore sur une telle opportunité.

 

 

 

 

 

 

 

 

ANALYSE
I.A. : vous n'avez encore rien vu ! Par David Ross (Financière de l’Echiquier)

 
 
Le joli, joli mois de mai m’a offert deux opportunités d’interagir avec des influenceurs importants de la sphère économique et financière mondiale.
 
 
Le premier événement – une conférence organisée par le Global Interdependence Center pour une quarantaine d’invités – s’est tenu à Paris. Quant au second, il s’agissait du Global Investors Forum de Madrid où je suis intervenu lors d’une table-ronde sur les perspectives macroéconomiques globales.
 
 
Une chose m’a frappé à ces deux occasions : le niveau de pessimisme de mes interlocuteurs, que j’ai trouvé excessivement élevé. Non seulement nous assistons à un retournement économique positif généralisé et synchronisé pour la première fois depuis de nombreuses années, mais, pour les cinq premières économies mondiales – les Etats-Unis, la Chine, le Japon, l’Allemagne et le Royaume-Uni -, le principal problème consiste aujourd’hui à trouver des travailleurs à employer.

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW DU JOUR
Des corrections possibles à court terme

 

 

Interview de Chaguir Mandjee

 

 

 

 

 

 

 

LE MONDE DE LA GESTION DE PATRIMOINE
SCPI : de plus en plus tertiaires et internationales

 

 
 
En 2016, elles ont investi 6,5 Md€ dans l’immobilier tertiaire. C’est 70% de plus qu’en 2015 calcule l’IEIF dans une étude qu’il vient de consacrer aux SCPI[1]. Autre tendance détectée : la montée en puissance de l’international, qui a représenté 20% des investissements des SCPI l’an dernier.

 

 

 

 

 

 

 

 

Crowdfunding : « il faut l'ouvrir aux conseillers en gestion de patrimoine »

 

 
Il faut ouvrir le crowdfunding aux conseillers en gestion de patrimoine indépendants pour assurer son essor. Par Laurence Attuel-Mendès, Enseignant-chercheur à Burgundy School of Business, Chaire Banque Populaire en Microfinance de BSB et Vincent Collin, CGPI, ancien étudiant à BSB
 
(…) Avec une nouvelle génération de conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) en train d'émerger, c'est un potentiel nouveau, sensible à la finance participative, qui s'offre au marché. L'accompagnement étant un facteur clé de succès pour les conseillers, aussi bien en ce qui concerne le client-investisseur que le porteur de projet, le CGPI ne peut rester cantonné dans un rôle d'indicateur commercial, rémunéré comme un apporteur d'affaires par les plateformes. Il doit pouvoir être davantage associé à elles.
 
Pour cela, le législateur pourrait envisager d'ouvrir le statut, pour le moment incompatible, de Conseiller en Investissement Participatif (CIP) ou d'Intermédiaire en Financement Participatif (IFP) aux CGPI. Ainsi, ces derniers pourraient diversifier leur activité et couvrir la majeure partie des besoins de leurs clients en étoffant leur conseil d'une sélection des entreprises à financer en ligne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Primonial REIM s’engage pour la bonne cause !

 

 
 
Primonial REIM revient sur son engagement auprès d’institutions partenaires, actives dans les domaines de la formation, de la jeunesse, de la famille et de la santé : la Fondation Apprentis d’Auteuil, l’Académie Christophe Tiozzo, l’Hôpital Necker Enfants Malades (AP-HP) et la Fondation EPIC.

 

 

 

 

 

 

 

 

123 IM accompagne Ector, un service innovant de voiturier à la demande

 

 
 
Le FCPI 123MultiNova V géré par 123 IM soutient le développement d’Ector qui propose un service innovant de voiturier à la demande dans les gares et les aéroports. Cette opération intervient dans le cadre d’un second tour de table aux côtés d’autres investisseurs dont BPI France notamment.

 

 

 

 

 

 

 

Lendix lance ses premiers projets italiens

 

 
 
Quatre mois après le lancement des premiers projets en Espagne, Lendix rend accessible le prêt participatif aux entreprises italiennes.
 
Lendix, #1 des plateformes européennes de prêt aux PME, lance aujourd’hui ses premiers prêts en Italie, ouverts à l’ensemble de la communauté internationale de Lendix. Ces premiers prêts italiens illustrent bien la variété d’entreprises que Lendix peut servir (de par leur secteur, taille et localisation géographique) ainsi que la typologie diversifiée de projets (montant, durée et type de besoins) qui peuvent être financés sur la plateforme.

 

Les deux premiers projets sont :

 

  • Une PME spécialisée dans les télécommunications et basée dans le Nord de l’Italie, souhaitant emprunter 500 000 € sur 24 mois pour financer l’ouverture de nouveaux points de vente.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que le concept d’usine 4.0 sur lequel s’appuie le nouveau fonds de Trecento AM 

 

 

Trecento AM a lancé, à la fin de l’année 2016, un fonds actions internationales sur le thème de la robotique et de l’intelligence artificielle, Trecento Robotique.
 
 
Le concept d’usine 4.0 ou usine du futur exprime l’idée que le monde se trouve aux prémices d’une quatrième révolution industrielle. Après le développement de la machine à vapeur et de la mécanisation à partir du 18e siècle, puis de l’électricité à la fin du 19e siècle et de l’automatisation au 20e siècle, la nouvelle révolution serait fondée sur l'usine intelligente, caractérisée par une interconnexion des machines et des systèmes au sein des sites de production mais aussi entre eux et l’extérieur (clients, partenaires, autres sites de productions). Le concept a été mis en évidence pour la première fois lors de la foire de Hanovre (salon de la technologie industrielle) de 2011. En 2013, un rapport décrivant le concept a été présenté par un groupe de travail transdisciplinaire à nouveau à la foire de Hanovre.
 
 
A la différence des premières révolutions industrielles qui se sont faites de manière linéaire (1 par siècle), avec une émergence dans des cénacles fermés puis une diffusion lente au reste de l’économie, la principale caractéristique de l’Industrie 4.0 est la diffusion rapide de cette 4e révolution technologique à l’ensemble de l’économie et de la population qui se l’approprie.

 

 

 

 

 

 

 

« Le marché des obligations convertibles a changé depuis un an… » (OFI AM)

 

 

 

 

 

 

 

Tocqueville Ulysse : un fonds opportuniste, des convictions de long terme

 

 

 

 

 

Un fonds PEA au top !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW (REPLAY)
Le retour de l'Europe

 

Interview de Bastien Rapoport

 

 

 

 

Vidéos à la une

"Une gestion collégiale au service de ses clients…" Plongez au cœur de Rouvier Associés
Fidelity Europe : un retour des fondamentaux qui profite au fonds. Interview de Victoire de Trogoff (Fidelity)
Les sélections Club Patrimoine
 
Flexibles & Patrimoniaux ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
COGEFI SHORT TERM BOND P 1,37 %
TRUSTEAM OPTIMUM A 1,22 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
NORDEA 1 STABLE RET FD BP EUR 4,68 %
INVESCO PAN EUROPEAN HI INCOME A ... 4,05 %
INVEST LATITUDE EURO A 3,80 %
MULTISELECTION 25 C 3,52 %
AURIS DIVERSIFIED BETA R CAP 3,44 %
ERASMUS CAPITAL PLUS R 3,36 %
KEREN FLEXIMMO C 3,30 %
SLF (F) DEFENSIVE P EUR CAP 3,26 %
EDR FUND INCOME EUROPE A-EUR 3,08 %
CLARESCO PLACEMENT 3,04 %
PLATINIUM EUREKA C 2,70 %
SYCOMORE ALLOCATION PATRIMOINE R 2,59 %
HAAS EPARGNE PATRIMOINE C 2,44 %
TRUSTEAM ROC FLEX C 2,31 %
ROUVIER PATRIMOINE C 1,61 %
TOCQUEVILLE OLYMPE PATRIMOINE P 1,56 %
OFI RS PRUDENT 1,54 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AMILTON GLOBAL R 11,26 %
FIRST EAGLE AMUNDI INTERNATIONAL ... 10,52 %
ATHYMIS GLOBAL P 7,99 %
AWF GLOBAL FLEXIBLE PROPERTY E (C... 7,74 %
SIRIUS 7,13 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EVOLUTION 6,77 %
BETELGEUSE 6,60 %
NN (L) PATRIMONIAL BALANCED P (C)... 6,18 %
INVESCO BAL RISK ALLOC FD E EUR C... 5,84 %
HOTTINGUER PATRIMOINE MONDE R 5,74 %
HARMONIS REACTIF C 5,72 %
EQUILIBRE ECOLOGIQUE 5,71 %
EUROPEAM C 5,61 %
BELLATRIX C 5,51 %
ROUVIER EVOLUTION C 5,48 %
OTEA 1 A 5,44 %
KEREN PATRIMOINE C 5,42 %
BNPP L1 MULTI ASSET INCOME CLC 5,33 %
M&G LUX DYNAMIC ALLOCATION A ACC 5,29 %
HMG RENDEMENT D 5,14 %
RUSSELL INVES MULTIASS GTH STRAT ... 5,12 %
PARVEST DIVERSIFIED DYNAMIC CLC (... 4,95 %
CONVICTIONS MULTIOPPORTUNITIES A 4,92 %
JPM GLOBAL INCOME A (C) EUR 4,83 %
PLATINIUM LATITUDE C 4,34 %
CBT VOL 7.5 C 4,20 %
HAAS EPARGNE REACTIF C 4,19 %
FF FIDELITY PATRIMOINE A-ACC-EURO 4,00 %
GALILÉE FUND PICKING STRATEGY C 3,91 %
OFI RS EQUILIBRÉ 3,90 %
RAYMOND JAMES EUROPE FLEX I 3,69 %
ECOFI PATRIMOINE P 3,68 %
COVEA PROFIL EQUILIBRE 3,60 %
LA FRANÇAISE PATRIMOINE FLEXIBLE ... 3,42 %
M&G LUX CONSERVATIVE ALLOCATION A... 3,42 %
SRF 3,38 %
ODDO BHF PROACTIF EUROPE CR-EUR 3,33 %
ATHYMIS PATRIMOINE P 3,12 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EUROPE 2,93 %
SYCOMORE PARTNERS FUND P 2,82 %
EUROSE C 2,73 %
R-CO ALIZÉS F EUR 2,71 %
PLUVALCA EVOLUTION EUROPE A 2,33 %
CARMIGNAC PATRIMOINE A EUR ACC 1,93 %
NN (L) FIRST CLASS MULTI ASSET P ... 1,79 %
SEXTANT GRAND LARGE A (C) 1,38 %
TIKEHAU INCOME CROSS ASSETS P 1,12 %
ALIENOR ALTER EURO A 0,87 %
CONVICTIONS MULTIFACTORIELS R 0,42 %
SEVEN DIVERSIFIED FUND EUR-R CAP 0,17 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AVIVA FLEXIBLE EMERGENTS A 9,38 %
GINJER ACTIFS 360 A 8,36 %
ROUVIER VALEURS C 8,35 %
COVEA PROFIL OFFENSIF C 7,83 %
PRESTIGE LUXEMBOURG A7 PICKING C 7,31 %
INVEST LATITUDE MONDE A 6,46 %
INDEPENDANCE SELECTION C 6,35 %
R-CO CLUB F EUR 6,25 %
CLARESCO ALLOCATION FLEXIBLE P 6,16 %
OLYMPUS R 5,62 %
AWF GLOBAL OPTIMAL INCOME E (C) 5,20 %
LFIS VISION UCITS EQUITY DEFENDER... 3,78 %
DORVAL CONVICTIONS R 3,42 %
CPR CROISSANCE RÉACTIVE P 3,18 %
ALIENOR OPTIMAL A 2,79 %
GLOBAL PROACTIVE PORTFOLIO 2,73 %
JPM GBL MACRO OPPS D EUR CAP -1,09 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TALENCE OPTIMAL 4,09 %
PRESTIGE LUXEMBOURG REVERSO A 2,53 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
H2O MULTISTRATEGIES R C EUR -0,01 %
 
Fonds Actions PEA ytd
Europe
CANDRIAM EQ L EUROPE INNOVATION N... 10,56 %
RUSSELL INVEST PAN EUROPEAN EQ FD... 9,63 %
FDC CITADELLE EURO C 0,93 %
ANTHRACITE A 14,34 %
PLUVALCA DISRUPTIVE OPPORTUNITIES... 12,88 %
PARVEST EQ EUROPE SMALL CAP CLC (... 12,57 %
NORDEA 1 NORDIC EQ FD BP EUR 11,95 %
FIDELITY EUROPE A 11,54 %
CLARESCO PME P 11,51 %
ODDO BHF AVENIR EUROPE CR-EUR 11,48 %
PLACEURO CPH EQUITY R 11,46 %
COVEA ACTIONS CROISSANCE C 11,43 %
ERASMUS MID CAP EURO R 11,16 %
DNCA INVEST EUROPE GROWTH B 11,10 %
ECHIQUIER MAJOR SRI GROWTH EUROPE... 11,07 %
PLUVALCA ALLCAPS A 11,00 %
CLARESCO AVENIR P 10,83 %
NOVA EUROPE A (C) 10,63 %
TALENCE EUROMIDCAP AC 10,63 %
PHCG EUROPEAN MACRO PICKS R 10,54 %
ROCHE-BRUNE EUROPE ACTIONS P 10,50 %
DORVAL MANAGEURS R (C) 10,44 %
SYCOMORE FRANCECAP R 10,43 %
ATHYMIS MILLENNIAL EUROPE - P EUR... 10,32 %
AMILTON PREMIUM EUROPE R 10,12 %
INVEST ACTIONS EUROPE A 9,77 %
HANSEATIQUE B 9,66 %
JPM EUROLAND DYNAMIC A PERF CAP E... 9,63 %
LYXOR CAC 40 DR UCITS ETF D-EUR G... 9,55 %
HANSÉATIQUE A 9,53 %
CPR SILVER AGE P 9,35 %
SISF EURO EQUITY A (C) 9,27 %
LFR EURO DEVELOPPEMENT DURABLE P 9,18 %
OTEA PEA A 9,01 %
R-CO CONVICTION EURO F EUR 8,98 %
ROUVIER EUROPE C 8,95 %
PLATINIUM ARIANE C 8,63 %
COVÉA ACTIONS EUROPE OPPORTUNITÉS... 8,57 %
CBT ACTION EUROVOL 20 R 8,54 %
RAYMOND JAMES EUROPE PLUS AC 8,49 %
SEVEN UCITS SEVEN EUROPEAN EQ FD ... 8,32 %
LFR ACTIONS SOLIDAIRES P 8,21 %
OFI FUND RS EUROPEAN EQ POSITIVE ... 8,19 %
FCP MON PEA R 8,17 %
GALILÉE INNOVATION EUROPE C 8,13 %
INVESCO EURO EQ E EUR CAP 8,00 %
TOCQUEVILLE ULYSSE D 7,44 %
AMILTON SMALL CAPS R 7,36 %
HAAS ACTIONS OPPORTUNITES C 7,29 %
CENTIFOLIA C 7,04 %
ACTIONS 21 A 6,94 %
SUNNY MANAGERS F 6,79 %
TOCQUEVILLE VALUE EUROPE P 6,67 %
SLF (F) EQ EURO ZONE MIN VOL P EU... 6,52 %
KEREN ESSENTIELS C 6,43 %
CONVICTIONS MULTIFLEX P 6,38 %
COGEFI PROSPECTIVE P 6,16 %
ECHIQUIER VALUE EURO A 5,99 %
SEXTANT EUROPE A (C) 5,79 %
DECOUVERTES C 4,86 %
SEXTANT PEA A (C) 4,77 %
RAYMOND JAMES MICROCAPS A EUR CAP 4,53 %
TRUSTEAM ROC EUROPE A 4,34 %
FF FRANCE A EUR 4,18 %
TRUSTEAM ROC PME 3,78 %
AIM EUROPE MULTICAPS C -
LGA EQUYMORE -
 
Fonds PEA-PME ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
DNCA PME C 7,16 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
CAMGESTION MICRO CAP O 14,68 %
CLARESCO PME P 11,51 %
AMUNDI ACTIONS PME C 10,68 %
NOVA EUROPE A (C) 10,63 %
SEXTANT PME A (C) 8,58 %
COGEFI CHRYSALIDE P (C) 8,11 %
SUNNY MANAGERS F 6,79 %
KEREN ESSENTIELS C 6,43 %
TRUSTEAM ROC PME 3,78 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TALENCE SELECT. PME 9,86 %
TOCQUEVILLE PME R 8,74 %
 
SCPI DVM
Commerces
CRISTAL RENTE 5,04 %
FONCIERE REMUSAT 5,45 %
PATRIMMO COMMERCE 4,60 %
EUROPIMMO MARKET 4,03 %
Bureaux
EDISSIMMO 4,13 %
EPARGNE FONCIERE 4,46 %
PFO 2 4,51 %
PRIMOPIERRE 4,50 %
EUROVALYS 4,50 %
SELECTIPIERRE 2 3,68 %
IMMO PLACEMENT 5,48 %
LF EUROPIMMO 4,18 %
MULTIMMOBILIER 2 4,30 %
Diversifiées
PARTICIPATION FONCIERE OPPORTUNITE 4,87 %
EPARGNE PIERRE 5,97 %
LF OPPORTUNITE IMMO 4,65 %
Spécialisées
PRIMOVIE 4,50 %
PIERVAL SANTE 5,05 %
 
Capital Investissement
Le fonds de la semaine
Articles les plus lus
 
TOP PERFORMANCES 
 
Classement ytd
Classement 3 ans
Classement 5 ans
 
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 44 477
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2019