Mot de passe oublié ?
 

A LA UNE
Le best-of des lettres marchés hebdo

 


Équilibriste. La lettre hebdo de David Ganozzi (Fidelity)


 
C’est un véritable numéro d’équilibriste auquel s’est livré Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne, lors de sa dernière conférence de presse. Le « dottore » italien a voulu calmer et rassurer les marchés, en évitant tout malentendu. « Nous devons être tenaces, patients et prudents parce que nous n’y sommes pas encore », a-t-il martelé. Et d’ajouter : « L’inflation n’est pas où nous voulons qu’elle soit, et là où elle devrait être. » En juin, elle est ressortie à 1,3 %, après 1,4 % en mai, et reste bien en-dessous de l’objectif de 2 %. Dès lors, le taux directeur est resté inchangé à 0 % - le taux de dépôt à -0,4 % -, et le QE n’a pas été modifié et ne diminuera pas avant le début 2018. Sur ce point, Mario Draghi a indiqué que les modalités du QE devraient être discutées à l’automne. La BCE se réservant le droit de l’augmenter ou de le prolonger si besoin.

 

 

 

 

 

 

La poursuite du cycle américain demeure l’inconnue. La lettre hebdo d’Igor de Maack (DNCA investments)


 
(…) Dans le passé, les Etats-Unis ont déjà connu des cycles d'expansion plus longs (10 ans dans les années 1990). Il existe même des pays qui connaissent une croissance ininterrompue depuis plus de 25 ans. En effet, l'Australie détient le record de nombre de trimestres (103) sans récession (une récession étant définie techniquement par la baisse du PIB sur deux trimestres consécutifs). Le pays des kangourous a détrôné le pays des tulipes (la Hollande) qui détenait le précédent record avec 83 trimestres d’affilée.

 

 

 

 

 

 

L’euro à un plus haut niveau de deux ans. La lettre hebdo d’Ecofi Investissements
 
(…) Le dollar a poursuivi sa baisse tout azimut et son taux de change effectif est désormais en recul de 3,3% depuis l’élection de Donald Trump. Le billet vert est pénalisé par le risque que la faiblesse de l’inflation, une nouvelle fois entrevue dans la contraction des prix à l’importation, décale le chronogramme de la Fed. Dans ces conditions, les rendements des taux longs sont à nouveau repartis à la baisse aux Etats-Unis. Le taux à 10 ans américain a ainsi cédé 9 centimes (à 2,232%). Même tendance en zone Euro où les écarts de taux par rapport à l’Allemagne se sont considérablement détendus, notamment entre la France et l’Allemagne (24 centimes contre près de 79 centimes le 21 février 2017). 

 

 

 

 

 

 

L’économie chinoise reste solide pour le moment. Le graphe de la semaine de JP Morgan AM


 
Les investisseurs qui anticipent un tassement de la croissance chinoise attendent encore pour l’heure. La croissance du PIB s’établit à 6,9 % par rapport à l’an dernier et d’autres statistiques semblent indiquer que l’économie chinoise continue à réaliser un beau parcours. La croissance de la production industrielle a réservé une bonne surprise (7,6 % en GA) et les ventes au détail ont aussi progressé de pas moins de 11 %, c’est-à-dire plus rapidement qu’en mai. Compte tenu de la hausse modérée du PIB cette année et de l’embellie de la demande des consommateurs, la stabilité prévaut en Chine. En outre, le risque d’un effondrement du marché du logement paraît limité puisque les prix des logements neufs ont continué à augmenter au même rythme que le mois dernier. Malgré un ralentissement de la croissance du crédit, l’économie chinoise reste solide pour le moment.
 

 

 

 

 

 

Le chiffre de la semaine de CPR AM


 

 

 



 

 

 

La croissance de l'Eurozone est solide. La lettre d'Erasmus Gestion


 
Nous allons faire une pause dans nos publications jusqu’au 15 août, aussi il nous semble important, au-delà des mouvements de marché conjoncturels, de fixer les perspectives sur lesquelles, pour la période à venir, reposent nos stratégies d’investissement. Nous sommes positifs sur l’Eurozone où une combinaison de taux d’intérêts faibles, du moral élevé des chefs d’entreprise et de diminution du risque politique est de bon augure pour l’économie en général et l’investissement en particulier.

 

 

 

 

 

 

Le dollar continue sa glissade. La lettre hebdo d’Athymis Gestion


 
 
Les marchés ont surtout été impactés par le discours jeudi de Mario Draghi. Le président de la Banque Centrale Européenne a annoncé qu’une réduction du programme de rachat d’actifs sera examinée à l’automne. Conséquences immédiates : hausse de l’euro et impact négatif sur les valeurs européennes. Il convient d’ajouter que la baisse du dollar est également accrue par le feuilleton des déboires de Donald Trump, avec le départ de cadres à la Maison Blanche et de nouvelles révélations sur les relations de son équipe avec la Russie. Le dollar finit la semaine à 1,1663 et le CAC perd 2,25%. 

 

 


 

 

 

Classement des fonds qui ont le plus collecté au 1er semestre… 

 

 

 

 

 

 

 

 

REVUE DE PRESSE
La Grèce de retour sur les marchés, trois ans après
 
(La Tribune) La Grèce va émettre des obligations mardi, a déclaré lundi le ministère des Finances, sa première opération de ce genre depuis 2014 afin de tester le marché après deux ans de craintes sur sa dette et de réformes difficiles. Athènes"annonce son intention d'offrir une obligation à échéance 2022", a indiqué le ministère des Finances dans un communiqué publié à la Bourse d'Athènes (Athex). (…)  Dans les faits, la Grèce n'a pas actuellement besoin de se financer car elle bénéficie jusqu'en juillet 2018 d'un plan d'aide européen et du FMI de 86 milliards d'euros. Mais, selon les experts, le pays doit tester les marchés avant son retour définitif en 2018, à la fin du programme UE-FMI.

 

 

 

 

 

 

Retraites : la France va-t-elle vraiment dans le mur ?
 
(La Tribune) Le dernier rapport du Conseil d'orientation des retraites, le COR, qui conclut que le réglage actuel du système produit un déséquilibre persistant, a allumé des voyants rouges. (…) Faut-il s'en alarmer ? Non, car dans le message du COR il y a tout ce que nous savons déjà. Le financement est plus que borderline à court et moyen terme. L'ajustement français est très lissé. Il repose sur un allongement graduel de la durée de cotisation, mais surtout sur le fait que les retraites sont programmées pour augmenter moins vite que les revenus d'activité, puisqu'elles ne sont indexées que sur les prix et non sur la productivité. Il s'équilibre par un coup de rabot chaque année qui détériore lentement mais sûrement, le pouvoir d'achat relatif des retraités.
 


 
 

 

L'assiette des droits de succession fait l'objet d'une question prioritaire de constitutionnalité
 
(Boursorama) La question est de savoir si cette disposition légale (CGI art. 757 B, al.1) selon laquelle l'assiette des droits ne tient pas compte des retraits ou rachats effectués par l'assuré avant son décès porte atteinte aux droits et libertés garantis par l'article 13 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen.
 
 
Cass. com. QPC du 4 juillet 2017, n° 17-40037

 

 


 

 

 

La vente au cadran pour l'immobilier

 

 

 

 

 

 

Plus de 45 sites nommés par l’AMF qui proposent des diamants d’investissement illégalement
 
(AMF) Le régulateur met en garde le public contre les activités de plateformes de diamant d’investissement qui proposent d’investir dans des diamants sans respecter la réglementation en vigueur. Une liste de ces sites internet est désormais consultable sur le site de l’AMF.

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW
Focus sur le 1er semestre d'Immobilier 21, avec Laurent Gauville (Gestion 21)

 

 

 

 

 

ANALYSE
Petite histoire des crises, par Nortia : la Tulipomanie

 

 

 

La formation de la crise

En 1635, deux innovations révolutionnent le commerce. Les bulbes seront désormais payés au poids, et des « billets à effet » seront émis. Ces derniers donnent le droit à l’achat d’un bulbe encore en terre avec des caractéristiques et un prix stipulé, ce qu’on appelle aujourd’hui une option. C’est alors un tout nouveau marché qui s’organise. D’un marché physique ouvert seulement quelques mois, le marché des bulbes de tulipe devient ainsi un marché financier ouvert tout au long de l’année. L’engouement est croissant, tout comme les prix. Le marché secondaire se développe, les billets sont échangés plus d’une dizaine de fois par jour pour un prix toujours plus important : c’est ce qu’on a appelé le « windhandel », soit le « commerce du vent ». Dans un marché totalement déréglementé, la spéculation sur ces billets est exponentielle. La célèbre Semper Augustus, une variété extrêmement rare, en est la preuve : elle se vendait 10,000 florins en Janvier 1637, quand le salaire moyen de l’époque était de 150 florins. Une dernière innovation prolongea la spéculation au cours des dernières semaines avant le krach : les horticulteurs offraient désormais une assurance contre le risque de baisse des prix à leurs clients.

 

 

 

 

 

 

 

L'INTERVIEW DU JOUR
Retour des stock-pickers ?

 

 

 

 

 

 

LE MONDE DE LA GESTION DE PATRIMOINE
Comment s'exposer aux Actions aujourd'hui ? Interview de François-Xavier Chauchat (Dorval AM)
 
François-Xavier Chauchat, économiste et membre du comité d’investissement de Dorval AM, dépeint aujourd’hui un environnement plus ardu à appréhender. Il explicite dans « l’œil du pro » l’adaptation de la stratégie de gestion de Dorval Asset Management à ce contexte moins facile.

 

 

 

 

Un semestre de Fintech à travers l’oeil expert de Stéphane Toullieux
 
Retour sur un semestre Fintech, le regard très subjectif de Stéphane Toullieux, fondateur de TLLX et Président d’Athymis gestion. Des extraits de ce qui se clame ou se murmure dans les conférences Tech/Innovation/Fintech, dans les couloirs des VC et des startups…Bon voyage !
 
 
Janvier
 
« La Fintech va tout Uberiser » ! Un VC (dont je tairai le nom) m’affirme que les banquiers sont foutus, les assureurs sont foutus, les CGP foutus…j’écoute…
 
 
Février
 
Je fais un saut à San Francisco à la conférence tech de Goldman Sachs. Le e-commerce bouscule tout : les Millennials désertent les magasins physiques et achètent sur leur smartphone. Paypal se veut point de passage obligé de la mobilité (ils possèdent le porte-monnaie Venmo), Visa profite à plein du boom du e-commerce, Apple et Google sont en embuscade. Dans le crédit Lending Club rame…là où des acteurs de niche comme Affirm ou SoFi décollent…Stripe se déploie massivement, Poynt offre une alternative puissante aux terminaux de paiement traditionnels…ça innove à tout va, ça va vite…c’est passionnant ! Un ami VC de NY m’avoue que les échecs sont plus nombreux dans les startups Fintech mais que dans l’ensemble la Fintech reste « hot but selective ».

 

 

 

 

 

 

Transmission transgénérationnelle : pourquoi sauter une génération et donner directement aux petits-enfants ? Amélie Ziegelmeyer (Expert & finance) sur BFM

 

 

 

 

 

L’idée est de faire de "l’upcycling". Interview de Joachim Azan (Novaxia) sur BFM
 
Depuis 10 ans, Novaxia donne une nouvelle vie aux bureaux obsolètes et vacants. La société les achète pour en faire de l'upcycling. Coworking, logements, hôtels, résidences de tourisme, l'idée est d'améliorer les bâtiments et les recycler. L'Île-de-France concentre le plus de bureaux en Europe avec 51 millions de m², dont plus de 50% d'entre-eux sont construits il y a plus de 30 ans, la durée moyenne de vie d'un immeuble de bureaux. Novaxia mobilise 9 000 investisseurs, les fédère et leur fait acheter ces immeubles avec une décote de 30%. Avec Joachim Azan (Novaxia).

 

 

 

 

 

Profil de risque 2, +3,63% YTD ! (au 21/07/2017)
 

 

COGEFI RENDEMENT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW (REPLAY)
On peut toujours attendre Hubert...

 

 

Vidéos à la une

Focus sur le 1er semestre de Actions 21, avec Daniel Tondu (Gestion 21)
Taux bas: et alors ? Explications en images avec Guillaume Arnaud (Tikehau IM) et Bogdan Kowal
Les sélections Club Patrimoine
 
Flexibles & Patrimoniaux ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
COGEFI RENDEMENT P 3,97 %
TRUSTEAM OPTIMUM A 2,06 %
CONVICTIONS MULTIINCOME A 0,25 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
METZLER WERTSICHERUNGSFONDS 90 A ... 4,88 %
SEVEN DIVERSIFIED FUND EUR-R CAP 4,41 %
SYCOMORE ALLOCATION PATRIMOINE R 4,01 %
EPARGNE PATRIMOINE C 4,01 %
M&G PRUDENT ALLOCATION FD EUR A A... 3,72 %
SLF (F) DEFENSIVE P EUR CAP 2,92 %
ERASMUS CAPITAL PLUS R 2,80 %
TOCQUEVILLE OLYMPE PATRIMOINE P 2,30 %
TRUSTEAM ROC FLEX C 2,02 %
NORDEA 1 STABLE RETURN FUND BP EU... 1,53 %
ROUVIER PATRIMOINE C 1,51 %
CANDRIAM L ESG DEF ASSET ALL C CA... -0,27 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
HMG RENDEMENT D 12,92 %
SRF 7,85 %
OTEA 1 B 7,42 %
PLUVALCA EVOLUTION EUROPE A 7,24 %
EPARGNE CROISSANCE 6,04 %
HOTTINGUER PATRIMOINE MONDE 5,27 %
ALIENOR ALTER EURO A 5,14 %
M&G DYNAMIC ALLOCATION FD EURO A ... 5,11 %
KEREN PATRIMOINE C 4,82 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EUROPE 4,38 %
KEREN FLEXIMMO C 4,23 %
ECHIQUIER ARTY A 4,21 %
ATHYMIS GLOBAL P 4,11 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EVOLUTION 4,10 %
EUROSE C 3,45 %
ATHYMIS PATRIMOINE P 3,43 %
R ALIZÉS F EUR 3,38 %
BELLATRIX C 3,37 %
OFI FLEXIBLE GLOBAL MULTI ASSET R 3,32 %
JPM GLOBAL INCOME A (C) EUR 3,24 %
SEXTANT GRAND LARGE A (C) 3,04 %
ODDO PROACTIF EUROPE A 2,61 %
TIKEHAU INCOME CROSS ASSETS P 2,57 %
ECOFI PATRIMOINE DIVERSIFIÉ P 2,44 %
DNCA EVOLUTIF C 2,27 %
RUSSELL INVES MULTIASS GTH STRAT ... 2,04 %
ROUVIER EVOLUTION C 1,92 %
HARMONIS REACTIF 1,82 %
STAMINA PATRIMOINE R 1,75 %
AWF GLOBAL FLEXIBLE PROPERTY E (C... 1,63 %
SYCOMORE PARTNERS FUND P 1,56 %
CONVICTIONS MULTIOPPORTUNITIES A 1,30 %
BNPP L1 MULTI ASSET INCOME CLC 1,08 %
BETELGEUSE 1,03 %
CBT VOL 7.5 C 0,92 %
COVEA PATRIMOINE A 0,56 %
CONVICTIONS MULTIFACTORIELS R 0,56 %
CARMIGNAC PATRIMOINE A EUR ACC 0,14 %
NN (L) FIRST CLASS MULTI ASSET P ... -0,55 %
NN (L) PATRIMONIAL BALANCED P (C)... -0,70 %
FF FIDELITY PATRIMOINE A-ACC-EURO -1,35 %
AIMS TARGET RETURN FUND A (C) EUR -2,38 %
FIRST EAGLE AMUNDI INTERNATIONAL ... -4,62 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
DORVAL CONVICTIONS P 13,16 %
AWF GLOBAL OPTIMAL INCOME E (C) 9,63 %
COVEA SELECTIF C 8,31 %
PRESTIGE LUXEMBOURG A7 PICKING C 7,65 %
TALENCE OPTIMAL 7,09 %
GINJER ACTIFS 360 A 6,34 %
ROUVIER VALEURS C 5,49 %
ALIENOR OPTIMAL A 4,78 %
EUROPEAM C 4,52 %
CLARESCO ALLOCATION FLEXIBLE P 4,18 %
SIRIUS 3,97 %
JPM GBL MACRO OPPS D EUR CAP 3,92 %
LA FRANÇAISE PATRIMOINE FLEXIBLE ... 2,84 %
BBM V-FLEX AC 1,80 %
INDEPENDANCE SELECTION C 1,64 %
CPR CROISSANCE RÉACTIVE P (C) -0,42 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
H2O MULTISTRATEGIES R C EUR 13,90 %
R CLUB F EUR 7,31 %
PRESTIGE LUXEMBOURG REVERSO A 3,25 %
 
Fonds Actions PEA ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
METZLER EUROPEAN SMALL & MICRO CA... 22,64 %
KEREN ESSENTIELS C 19,29 %
SUNNY MANAGERS F 16,49 %
NOVA EUROPE A (C) 16,39 %
SEXTANT PEA A (C) 14,85 %
DECOUVERTES C 13,81 %
DNCA PME C 13,45 %
COVÉA ACTIONS EUROPE OPPORTUNITÉS... 11,10 %
ECHIQUIER AGRESSOR A 10,80 %
FF NORDIC A SEK 10,53 %
SEVEN UCITS SEVEN EUROPEAN EQ FD ... 10,24 %
SLF (F) EQ EURO ZONE MIN VOL P EU... 10,15 %
PLACEURO CPH EQUITY R 10,11 %
TRUSTEAM ROC PME 10,04 %
CANDRIAM EQ L EUROPE INNOVATION N... 9,89 %
ROCHE-BRUNE EUROPE ACTIONS P 9,07 %
FOURPOINTS EURO GLOBAL LEADERS R ... 7,92 %
CPR SILVER AGE P 7,24 %
CONVICTIONS EUROPACTIVE PART P 7,18 %
TRUSTEAM ROC EUROPE A 6,99 %
TOCQUEVILLE VALUE EUROPE P 6,77 %
DNCA VALUE EUROPE C 4,83 %
EUROPEAM C 4,52 %
COGEFI PROSPECTIVE P 4,36 %
FIDELITY EUROPE 4,06 %
ULYSSES LT FUNDS EUROPEAN GENERAL... 3,44 %
LYXOR UCITS ETF MSCI WORLD D EUR 0,30 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
OTEA PEA A 18,39 %
CLARESCO AVENIR P 17,71 %
PLUVALCA DISRUPTIVE OPPORTUNITIES... 15,15 %
QUADRATOR RC 14,98 %
DORVAL MANAGEURS C 14,50 %
KEREN PERSPECTIVES C 14,06 %
PLUVALCA FRANCE SMALL CAPS A 13,99 %
ODDO AVENIR EUROPE CR-EUR 13,60 %
R CONVICTION EURO F EUR 13,30 %
TALENCE MIDCAPS AC 12,74 %
SYCOMORE FRANCECAP R 12,58 %
ACTIONS 21 A 12,05 %
ERASMUS MID CAP EURO R 11,46 %
EPARGNE OPPORTUNITES C 11,38 %
TOCQUEVILLE ULYSSE D 10,90 %
CENTIFOLIA C 10,79 %
CBT ACTION EUROVOL 20 R 10,77 %
SEXTANT EUROPE A (C) 10,51 %
STAMINA EUROPE 10,34 %
PARVEST EQ EUROPE SMALL CAP CLC (... 10,20 %
GALLICA C 10,10 %
LYXOR CAC 40 (DR) UCITS ETF 8,78 %
PHCG EUROPEAN MACRO PICKS R 8,50 %
JPM EUROLAND DYN A (PERF) (ACC) E... 8,27 %
AIM EUROPE MULTICAPS C 7,91 %
FCP MON PEA R 7,85 %
NORDEA 1 NORDIC EQUITY FUND BP EU... 7,53 %
ROUVIER EUROPE C 6,60 %
RUSSELL INVEST PAN EUROPEAN EQ FD... 4,90 %
BEST BUSINESS MODELS IC 4,60 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
LGA EQUYMORE 3,51 %
 
Fonds PEA-PME ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
ERASMUS SMALL CAP EURO R 20,99 %
AMUNDI ACTIONS PME C 20,42 %
ECHIQUIER ENTREPRENEURS A 20,02 %
KEREN ESSENTIELS C 19,29 %
SEXTANT PME A (C) 16,98 %
CLARESCO PME P 16,70 %
SUNNY MANAGERS F 16,49 %
NOVA EUROPE A (C) 16,39 %
DECOUVERTES C 13,81 %
DNCA PME C 13,45 %
COGEFI CHRYSALIDE P (C) 12,96 %
TRUSTEAM ROC PME 10,04 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TOCQUEVILLE PME R 14,82 %
 
SCPI DVM
Bureaux
EDISSIMMO 4,47 %
EPARGNE FONCIERE 4,70 %
PFO 5,68 %
PFO 2 4,55 %
PRIMOPIERRE 5,00 %
EUROVALYS 4,50 %
MULTIMMOBILIER 2 4,78 %
Commerces
PATRIMMO COMMERCE 5,01 %
EUROPIMMO MARKET 2,26 %
Diversifiées
SELECTIPIERRE 2 4,87 %
LF EUROPIMMO 4,56 %
LF OPPORTUNITE IMMO 5,45 %
Spécialisées
CRISTAL RENTE 5,49 %
PRIMOVIE 5,00 %
PIERVAL SANTE 5,15 %
 
FCPI
Le fonds de la semaine
Articles les plus lus
 
TOP PERFORMANCES 
 
Classement ytd
Classement 3 ans
Classement 5 ans
 Perf.Date
SYCOMORE FRANCECAP R 125,04 18/08
GALLICA C 118,37 18/08
R CONVICTION FRANCE FC 116,87 18/08
MONETA MULTI CAPS C 116,79 18/08
DORVAL MANAGEURS C 113,68 18/08
MONTAIGNE CAPITAL CONVICTIO ... 109,77 18/08
ACTIONS 21 A 101,03 18/08
MAIF FRANCE SÉLECTION 88,49 18/08
TALENCE OPPORTUNITES AC 88,38 18/08
PLUVALCA ALLCAPS A 88,14 18/08
 
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 18 600
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2017