Mot de passe oublié ?
 

A LA UNE
Ça m’irrite… Réflexion ! "Au secours, l'ISF revient !" Avec Jean-Jacques Manceau

 

 

 

 

 

3 minutes marchés : Le meilleur moment de l'histoire pour investir en bourse ?

 

 

 

 

 

Le PEA-PME a passé la barre du milliard d’euros... Avec 2 ans de retard
 
(L’Argent & Vous) 1,02 milliard d’euros. Tels étaient les encours exacts logés sur des PEA-PME selon le dernier pointage de la Banque de France (à fin juin). En un an, ils ont tout simplement grimpé de 75 %. Pourtant, le PEA-PME reste bel et bien un échec. Au lancement de ce produit en 2014, ses promoteurs espéraient en effet atteindre le cap du milliard d’euros en un an. Il en aura fallu trois. Quant au nombre de comptes ouverts, il n’est guère plus flatteur. La Banque de France en dénombre 62.168, soit 10 % de plus qu’en juin 2016, mais moins qu’à fin décembre. En tout cas, le PEA-PME est encore loin des 80.000 comptes ambitionnés au départ.

 

 

 

 

 

 

 

REVUE DE PRESSE
Ces quatre menaces qui planent au-dessus des marchés
 
 
(Les Echos) Nous vivons un marché « goldilocks », un marché où tout va bien : ni trop chaud, ni trop froid. Mais quatre phénomènes pourraient bien, à terme, faire cesser le conte de fées. (…)
 
 
1.     Le prix du pétrole
 
Loin de son plus bas atteint début 2016 à 28 dollars, (…) le baril a pris  29 % depuis le 21 juin dernier , à 57,75 dollars. (…)
 
 
 
2.     L'inflation aux Etats-Unis
 
(…) La Fed n'a toujours pas résolu le mystère de la courbe de Philips qui ne semble plus fonctionner correctement. Cette courbe fait le lien entre le taux de chômage et la hausse des salaires. (…) Pour Wilfrid Galand et Olivier Raingeard chez Neuflize OBC, cette relation est en passe de « se reformer aux Etats-Unis. Plus le taux de chômage va rester bas, plus les salaires vont augmenter. Si l'inflation salariale se tend, cela peut poser un problème, car ce n'est pas du tout anticipé par le marché. » (…)
 
 
 
3.     La solidité de l'Europe
 
 
L'élection d'Emmanuel Macron en France a ouvert un  nouveau cycle de confiance pour le modèle européen. La Catalogne risque-t-elle de le fermer ? (…) Ce qui se passe à l'est de l'Europe est peut-être encore plus préoccupant : la victoire de partis eurosceptiques en Autriche ou en République tchèque, qui peuvent constituer un axe avec d'autres réfractaires à Bruxelles (la Pologne, la Hongrie). Et ce à un moment où des doutes s'installent sur la capacité de l'Allemagne à jouer son rôle de leader. « L'Allemagne n'est plus un pôle de stabilité après les élections. La coalition Jamaïque a du mal à se concrétiser et il risque d'y avoir un vide de pouvoir en Allemagne pendant quelques semaines », relève Wilfrid Galand. (…)
 
 
 
4. Moins de liquidités sur les marchés

 

 

 

 

 

 

Quel pays possède le "meilleur" système de retraite ?
 
(Bfm) (…) Cette neuvième édition de l’indice Mercer Melbourne évalue en effet les systèmes de retraite de 30 pays. Danemark, Pays-Bas et Australie arrivent en tête. (…) Par rapport à 2016, la France recule de trois places, à la 16ème place, même si son indice global (59,6) s’améliore grâce à de meilleures perspectives économiques. (…) Avec un indice de 80,4, la France occupe en effet la première place de l’indice "performance", c’est-à-dire que son système offre le meilleur niveau de vie à ses retraités. En revanche, sa pérennité semble inquiéter les analystes de Mercer. Avec un indice de 38,6, le pays pointe à la 24ème place, juste derrière l’Allemagne (40,9). (…) En termes de transparence et de simplicité, la France semble également pouvoir largement s’améliorer, puisqu’elle se classe 25ème sur 30.

 

 
 

 

 

 

Les régularisations fiscales ont rapporté 8 milliards depuis 2014
 
(Le Figaro) La régularisation des avoirs non déclarés à l'étranger, décidée en France en 2013, aura permis d'engranger huit milliards d'euros de recettes fiscales au 31 décembre 2017, échéance pour la fin de ce dispositif, selon un rapport de la Cour des comptes dont l'agence Reuters a obtenu une copie. (…) Les magistrats financiers saluent des «résultats supérieurs aux attentes». (…) Avec ce dispositif, les contribuables avaient la possibilité de rapatrier leurs avoirs fiscaux moyennant des « ristournes ». « Les recettes budgétaires ont certes été minorées du montant des mesures transactionnelles. Cependant, ces atténuations ont été accordées à un taux qui n'est pas significativement différent de celui constaté dans le cadre des transactions suite à contrôle fiscal », note le rapport. « La voie choisie a évité à l'administration de déclencher des milliers de poursuites au coût élevé et au résultat aléatoire », ajoute-t-il.

 

 
 

 

 

 

 

Contrats Madelin : une bonne nouvelle se niche dans le PLF 2018 !
 
(Le Revenu) Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2018, l’Assemblée nationale a voté un amendement qui permet aux détenteurs de contrats retraite loi Madelin (indépendants) ou article 83 (salariés) de sortir partiellement en capital. (…) Les sommes ainsi perçues sous forme de capital seraient soumises à l’impôt dans les conditions prévues par le II de l’article 163 bis du Code général des impôts.

 

 
 

 

 

 

 

Assurance vie : collecte nette en baisse en septembre 2017
 
(Argus de l’assurance) Après un sursaut au mois de juillet à 2,6 Md€, la collecte nette de l’assurance vie est en baisse en septembre 2017. Elle se monte à 500 M€ selon les dernières estimations de la Fédération française de l’assurance (FFA) contre une collecte nette de 900 M€ en août 2017. 

 

 

 

 

 

 

La meilleure enveloppe pour votre portefeuille d'actions

 

Le Match PEA vs compte-titres (Les Echos)

 

 

 

 

 

 

 

 

3 MINUTES ACTUS
Assurance-vie : une UC pour investir dans le capital-investissement. Le point avec Jean-David Haas (Nextstage AM)

 

 

 

 

LE FONDS DE LA SEMAINE
PHCG European Macro Picks

 

 

 

 

 

 

 

ANALYSE
Faut-il rester investi ? "Oui" selon ODDO BHF Asset Management
 
Alors que les marchés volent de record en record Outre-Atlantique et retrouvent leurs plus hauts niveaux en Eurozone, faut-il rester investi ? Oui car selon nous, la conjoncture macroéconomique reste dans l’ensemble favorable.
 
 
1. Aux Etats-Unis, l'annonce du plan de réduction d’impôts et d'une taxe allégée sur les rapatriements de capitaux devraient permettre à l’économie américaine d’accélérer ponctuellement (+ 0,20% en annualisé) et permettre une prolongation de son cycle de croissance. Un retournement de la conjoncture aux Etats-Unis ne nous semble donc pas d’actualité. Par ailleurs, la hausse globale des prix à la production et les hausses de salaires ont entrainé une remontée des taux portée par une Fed soucieuse de normaliser sa politique monétaire dans une situation de plein emploi. Mais une remontée brutale des taux ne nous semble pas à craindre, même si l'élection du prochain gouverneur de la Fed reste à surveiller : la nomination d’un « faucon » pourrait changer la dynamique et accélérer la vente d’obligations d’Etat.
 
 
2. En Europe, l’élection de Madame Merkel est une bonne nouvelle, sa capacité à rassembler ne doit pas être sous-estimée. La situation catalane ne devrait pas altérer trop longtemps le climat actuel. Les réformes entreprises en France devraient lever les dernières réticences keynésiennes en Allemagne, une fois un accord de coalition en place. Soyons patients, l’Europe paraît en mesure d’avancer et de mettre en place des mesures susceptibles de stimuler sa croissance.
 
 
 
Restez investis, soyez sélectifs, surveillez les mouvements de taux. Concrètement, que faire sur les trois prochains mois ?
 
  • Continuer à surpondérer les actions mid/small caps sur l’ensemble des zones US et Eurozone. La capacité à accroître ses capacités bénéficiaires reste le vecteur essentiel de performances à venir.
     
  • Favoriser l’Eurozone pour les actifs risqués (high yield, actions, private equity). L’accélération de la croissance, la hausse des prêts et la diminution du risque devraient porter les valorisations vers des sommets.
     
  • Alléger les obligations gouvernementales même au Japon. En cas de remontée avérée des taux, se repositionner sur les obligations convertibles.
     
  • Tactiquement, favoriser les secteurs décotés (automobile, assurance, banques), alléger les secteurs trop corrélés aux taux. La pentification de la courbe des taux va bénéficier au style value.

 

 

 

 

 

 

 

 

L'INTERVIEW DU JOUR
BCE : vers une réduction des achats...

 

 

 

 

 

LE MONDE DE LA GESTION DE PATRIMOINE
Daniel Collignon prend la direction d’UAF LIFE Patrimoine

 

Communiqué :

 
Daniel Collignon prend la direction d’UAF LIFE Patrimoine, tout en exerçant en parallèle sa fonction de Directeur général de Spirica. UAF LIFE Patrimoine et Spirica conservent leur activité de manière autonome et complémentaire, permettant à Crédit Agricole Assurances de poursuivre sa conquête de parts de marché sur les canaux alternatifs (acteurs en ligne, CGPI, etc.) :  
 
 
  • UAF LIFE Patrimoine en tant que plateforme dédiée aux Conseillers Indépendants spécialistes de l’épargne, avec une offre de produits et de services en architecture ouverte.
     
  • Spirica en tant qu’assureur de solution vie haut de gamme en marque blanche auprès de distributeurs plateformes, acteurs en ligne et banques privées.
 
 
Polytechnicien doté de près de 40 années d’expérience en tant que dirigeant d’entreprises leaders du marché de l’assurance, et en particulier de l’assurance vie, Daniel Collignon s’inscrira dans la poursuite des valeurs et des projets d’UAF LIFE Patrimoine.

 

 

 

 

"Une nouvelle patte de hausse devant nous, mais plus difficile à capter" Sébastien Barbe (Schelcher Prince Gestion)

 

 

 

 

 

Tocqueville dépasse les 2 milliards d’encours… Interview d’APREDIA

 

Pascale ATTUIL,
Directrive du développement
Cyril GRINBLAT,
Responsable de partenariats

 

 

Quelle est l’actualité de Tocqueville Finance ? Etes-vous satisfaits de vos résultats au premier semestre ?
 
 
Nous constatons un regain d’intérêt des investisseurs et avons franchi le seuil de 2 milliards d’encours au premier semestre 2017. C’est un élément de réelle satisfaction. Nos équipes accompagnent les mutations de marché et se développent sur tous les axes. Pascale ATTUIL, notre Directrice du Développement, reconnue pour ses compétences dans la gestion d’actifs, nous a rejoints en 2016. Et nous sommes en train de consolider notre équipe de gestion quantitativement et qualitativement. Notre objectif reste immuable : être toujours plus proches des CGPI. Nous renforçons d’ailleurs nos rapprochements avec les groupements, dont le Cercle France Patrimoine et Actualis. Notre offre évolue avec la demande, notre contribution tient évidemment dans nos gestions, ainsi que dans notre capacité à apporter de la différence à nos partenaires CGPI. En septembre, pour Patrimonia, nous mettons en avant notre solution de gestion sous mandat qui leur est destinée. Activité historique de Tocqueville Finance, nous sommes convaincus qu’elle répond au mieux à leurs besoins. La gestion de titres en direct requiert une véritable expertise technique, et elle n’est pas ouverte aux CGPI. Nous leur proposons un service clé en main en matière de comptes-titres PEA, PEA PME et contrats d’assurances-vie. Les Indépendants peuvent s’appuyer sur notre équipe de gestion sous-mandat. Constituée de quatre gérants et de deux assistantes, elle leur est pleinement dédiée. Tocqueville Finance gère l’intégralité des démarches, du transfert du compte jusqu’à sa gestion.

 

 

 

 

 

 

La Foncière Siscare (Dépendance et Petite Enfance) lève 91M€ auprès de Primonial REIM
 
La Foncière Siscare, première foncière française entièrement dédiée à la prise en charge de la Dépendance et de la Petite Enfance, vient de lever près de 91 M€ auprès de l’un des fonds gérés par Primonial REIM, et 20 M€ auprès de son actionnaire historique Groupe SIS, afin d’accélérer son développement. Cette levée de fonds prend la forme d’une participation minoritaire et stratégique d’un fonds géré par Primonial REIM, un des leaders de la gestion d’actifs immobiliers pour compte de tiers avec près de 14 milliards d’actifs sous gestion dont plus de 4 milliards investis dans le secteur de la santé et de l’éducation à ce jour.

 

 

 

 

 

 

Présentation du FIP Néoveris Corse et du FIP Océanis 2017

 

Interview de Guillaume DE TROGOFF (Directeur Général Délégué ACG Management)

 

 

 

 

 

LF Europimmo (La Française AM) : un succès commercial confirmé
 
(Primaliance) LF Europimmo a connu un grand succès commercial avec une collecte très importante en 2016 (120 m€). 2017 indique déjà une accélération de la collecte avec plus de 110 m€ au 1er semestre. (…) Dans ces circonstances, la société de gestion a pris 2 décisions concernant les conditions de souscription de sa SCPI : Effectives depuis le 3 avril, ce sont l’augmentation du délai de jouissance ( le 1er jour du 6eme mois suivant la souscription) et l’ augmentation du prix de souscription de 1,5 %, (1015€) pour être « en cohérence avec l’appréciation de la valorisation globale du portefeuille ».

 

 

 

 

 

 

Vidéo : le Fonds Immobilier Finaprom 2017 de 123 IM en détail

 

 

 

 

Performance des fonds PEA-PME depuis le début de l’année… (au 19/10)

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW (REPLAY)
T3 : les premières tendances...

 

Vidéos à la une

L’intérêt de l’immobilier ancien à rénover en cœur de ville, avec Thomas Ducerf (Urban Premium)
Focus sur Nélia : le contrat au parcours entièrement digitalisé de Nortia. Avec Philippe Parguey
Les sélections Club Patrimoine
 
Flexibles & Patrimoniaux ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TRUSTEAM OPTIMUM A -0,15 %
COGEFI SHORT TERM BOND P -0,22 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
ECHIQUIER PATRIMOINE A 0,29 %
CLARESCO PLACEMENT 0,23 %
RMA DIVERSIFIÉ VOL 2 P 0,16 %
M&G LUX CONSERVATIVE ALLOCATION A... 0,15 %
SYCOMORE ALLOCATION PATRIMOINE R -0,11 %
RMA DIVERSIFIÉ VOL 4 P -0,23 %
TOCQUEVILLE OLYMPE PATRIMOINE P -0,26 %
ERASMUS CAPITAL PLUS R -0,32 %
ROUVIER PATRIMOINE C -0,39 %
TRUSTEAM ROC FLEX C -0,46 %
HAAS EPARGNE PATRIMOINE C -0,82 %
KEREN FLEXIMMO C -0,94 %
INVEST LATITUDE EURO A -1,00 %
SEVEN DIVERSIFIED FUND EUR-R CAP -2,12 %
SLF (F) DEFENSIVE P EUR CAP -2,14 %
NORDEA 1 STABLE RET FD BP EUR -3,10 %
CANDRIAM L ESG DEF ASSET ALL C CA... -
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AMILTON GLOBAL R 2,64 %
HMG RENDEMENT D 1,08 %
R ALIZÉS F EUR 0,93 %
ALIENOR ALTER EURO A 0,50 %
EUROSE C 0,22 %
M&G LUX DYNAMIC ALLOCATION A ACC 0,16 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EVOLUTION 0,15 %
CARMIGNAC PATRIMOINE A EUR ACC -0,06 %
COVEA PROFIL EQUILIBRE -0,08 %
BETELGEUSE -0,12 %
SEXTANT GRAND LARGE A (C) -0,41 %
SRF -0,46 %
KEREN PATRIMOINE C -0,49 %
ECHIQUIER ARTY A -0,53 %
ECOFI PATRIMOINE P -0,68 %
PLUVALCA EVOLUTION EUROPE A -0,69 %
FF FIDELITY PATRIMOINE A-ACC-EURO -0,71 %
SYCOMORE PARTNERS FUND P -0,79 %
CBT VOL 7.5 C -0,94 %
ATHYMIS PATRIMOINE P -1,00 %
RUSSELL INVES MULTIASS GTH STRAT ... -1,06 %
TIKEHAU INCOME CROSS ASSETS P -1,11 %
ATHYMIS GLOBAL P -1,22 %
HAAS EPARGNE CROISSANCE C -1,29 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EUROPE -1,32 %
CONVICTIONS MULTIOPPORTUNITIES A -1,34 %
HOTTINGUER PATRIMOINE MONDE R -1,39 %
NN (L) PATRIMONIAL BALANCED P (C)... -1,41 %
ODDO PROACTIF EUROPE A -1,72 %
SIRIUS -1,78 %
OTEA 1 A -1,79 %
OFI FLEXIBLE GLOBAL MULTI ASSET R -1,80 %
BELLATRIX C -1,85 %
ECHIQUIER STAMINA PATRIMOINE R -1,99 %
EUROPEAM C -2,03 %
JPM GLOBAL INCOME A (C) EUR -2,07 %
PARVEST DIVERSIFIED DYNAMIC CLC (... -2,12 %
HARMONIS REACTIF -2,18 %
NN (L) FIRST CLASS MULTI ASSET P ... -2,27 %
ROUVIER EVOLUTION C -2,76 %
FIRST EAGLE AMUNDI INTERNATIONAL ... -3,06 %
AWF GLOBAL FLEXIBLE PROPERTY E (C... -3,17 %
BNPP L1 MULTI ASSET INCOME CLC -4,19 %
CONVICTIONS MULTIFACTORIELS R -7,50 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AWF GLOBAL OPTIMAL INCOME E (C) 1,43 %
GINJER ACTIFS 360 A 1,32 %
BBM V-FLEX AC 0,19 %
COVEA PROFIL OFFENSIF C -0,07 %
ALIENOR OPTIMAL A -0,17 %
DORVAL CONVICTIONS P -0,18 %
LA FRANÇAISE PATRIMOINE FLEXIBLE ... -0,88 %
TALENCE OPTIMAL -1,27 %
ROUVIER VALEURS C -1,37 %
INDEPENDANCE SELECTION C -1,42 %
AVIVA FLEXIBLE EMERGENTS A -1,51 %
CPR CROISSANCE RÉACTIVE P -1,58 %
CLARESCO ALLOCATION FLEXIBLE P -1,62 %
INVEST LATITUDE MONDE A -2,10 %
PRESTIGE LUXEMBOURG A7 PICKING C -2,41 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
JPM GBL MACRO OPPS D EUR CAP 2,12 %
R CLUB F EUR 1,62 %
PRESTIGE LUXEMBOURG REVERSO A -9,81 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
H2O MULTISTRATEGIES R C EUR 12,25 %
 
Fonds Actions PEA ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
DECOUVERTES C 3,16 %
SEXTANT PEA A (C) 2,59 %
ULYSSES LT FUNDS EUROPEAN GENERAL... -6,75 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
CLARESCO PME P 6,05 %
TRUSTEAM ROC PME 4,26 %
SEVEN UCITS SEVEN EUROPEAN EQ FD ... 3,73 %
PLACEURO CPH EQUITY R 2,79 %
CLARESCO AVENIR P 2,76 %
KEREN ESSENTIELS C 2,54 %
NOVA EUROPE A (C) 2,19 %
AMILTON PREMIUM EUROPE R 2,02 %
AMILTON SMALL CAPS R 1,58 %
COVÉA ACTIONS EUROPE OPPORTUNITÉS... 1,31 %
TOCQUEVILLE VALUE EUROPE P 0,81 %
ATHYMIS MILLENNIAL EUROPE - P EUR... 0,73 %
SYCOMORE FRANCECAP R 0,60 %
OTEA PEA A 0,31 %
SEXTANT EUROPE A (C) 0,11 %
CONVICTIONS MULTIFLEX P 0,03 %
SUNNY MANAGERS F -0,02 %
CPR SILVER AGE P -0,56 %
PARVEST EQ EUROPE SMALL CAP CLC (... -0,60 %
TRUSTEAM ROC EUROPE A -0,84 %
ECHIQUIER AGRESSOR A -0,98 %
FIDELITY EUROPE A -1,78 %
LYXOR MSCI WORLD UCITS ETF D-EUR ... -1,79 %
CANDRIAM EQ L EUROPE INNOVATION N... -1,80 %
STAMINA EUROPE -2,07 %
ODDO AVENIR EUROPE CR-EUR -2,08 %
FF FRANCE A EUR -2,74 %
COGEFI PROSPECTIVE P -2,88 %
SLF (F) EQ EURO ZONE MIN VOL P EU... -3,36 %
ROCHE-BRUNE EUROPE ACTIONS P -4,80 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
PLUVALCA DISRUPTIVE OPPORTUNITIES... 3,57 %
LYXOR CAC 40 DR UCITS ETF D-EUR G... 2,86 %
PLUVALCA ALLCAPS A 2,68 %
TALENCE EUROMIDCAP AC 2,65 %
R CONVICTION EURO F EUR 2,45 %
FCP MON PEA R 1,99 %
ACTIONS 21 A 1,45 %
QUADRATOR RC 1,44 %
SISF EURO EQUITY A (C) 1,32 %
DORVAL MANAGEURS C 1,28 %
CENTIFOLIA C 1,11 %
BEST BUSINESS MODELS IC 0,59 %
PHCG EUROPEAN MACRO PICKS R 0,55 %
ERASMUS MID CAP EURO R 0,43 %
RUSSELL INVEST PAN EUROPEAN EQ FD... 0,40 %
JPM EUROLAND DYNAMIC A PERF CAP E... 0,26 %
TOCQUEVILLE ULYSSE D 0,11 %
AIM EUROPE MULTICAPS C -0,21 %
DNCA INVEST EUROPE GROWTH B -0,22 %
CBT ACTION EUROVOL 20 R -0,46 %
NORDEA 1 NORDIC EQ FD BP EUR -0,46 %
INVEST ACTIONS EUROPE A -0,60 %
ROUVIER EUROPE C -1,28 %
KEREN PERSPECTIVES C -1,91 %
HAAS ACTIONS OPPORTUNITES C -6,84 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
LGA EQUYMORE -3,89 %
 
Fonds PEA-PME ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
DECOUVERTES C 3,16 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
CLARESCO PME P 6,05 %
TRUSTEAM ROC PME 4,26 %
TALENCE SELECT. PME 3,77 %
SEXTANT PME A (C) 3,41 %
CAMGESTION MICRO CAP O 3,34 %
KEREN ESSENTIELS C 2,54 %
NOVA EUROPE A (C) 2,19 %
AMUNDI ACTIONS PME C 1,62 %
DNCA PME C 0,49 %
SUNNY MANAGERS F -0,02 %
COGEFI CHRYSALIDE P (C) -1,50 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TOCQUEVILLE PME R -1,47 %
 
SCPI DVM
Commerces
CRISTAL RENTE 5,49 %
COEUR DE VILLE 5,00 %
PATRIMMO COMMERCE 5,01 %
EUROPIMMO MARKET 2,26 %
Bureaux
EDISSIMMO 4,47 %
EPARGNE FONCIERE 4,70 %
PARTICIPATION FONCIERE OPPORTUNITE 4,94 %
PFO 2 4,55 %
PRIMOPIERRE 5,00 %
EUROVALYS 4,74 %
MULTIMMOBILIER 2 4,76 %
Spécialisées
PRIMOVIE 5,00 %
PIERVAL SANTE 5,15 %
Diversifiées
SELECTIPIERRE 2 4,87 %
LF EUROPIMMO 4,56 %
LF OPPORTUNITE IMMO 5,45 %
Le fonds de la semaine
Articles les plus lus
 
TOP PERFORMANCES 
 
Classement ytd
Classement 3 ans
Classement 5 ans
 
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 42 763
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2018