Mot de passe oublié ?
 

 

A LA UNE
Ça m’irrite… Réflexion ! Une SOFICA au pied du sapin. Avec Jean-Jacques Manceau

 

 
 
 
 
 
 
 
3 minutes marchés : "Où est le loup ?"

 

 

 

 
 
 
 
 
REVUE DE PRESSE
Comment la montée du pétrole soutient les marchés actions
 
 
(Les Echos) Le baril de Brent a franchi la barre des 64 dollars et  flirte avec ses plus hauts depuis mi-2015. Il bondit de 42 % depuis le 21 juin dernier, quand le baril de WTI affiche un gain de 34,7 % à 57,30 dollars. Alors que le prix des ressources minières (fer, nickel, zinc...) augmente aussi fortement dans le sillage de l'accélération de la croissance mondiale, l'effet commence à se faire sentir sur les bourses sensibles au prix des matières premières. (…) Le rebond du prix des matières premières est le reflet d'une croissance mondiale qui accélère. La question est de savoir à quel niveau il deviendra un fardeau pour la croissance des pays consommateurs. Si certains pays profitent d'un bol d'oxygène bienvenu dans une phase de sortie de crise (Brésil, Russie, Afrique du Sud), d'autres pourraient pâtir de la hausse des prix de l'énergie, à l'instar de l'Inde ou des pays développés. Il pourrait aussi avoir un impact sur l'inflation et donc à terme sur les politiques accommodantes des banques centrales. Aux Etats-Unis notamment où la hausse des prix du pétrole aura un impact - positif - sur la croissance dans les régions productrices de pétrole de schiste.

 

 

 

 

 

 

Dette : forte détente des pays du sud de l'Europe
 
 
(Le Revenu) Les taux d'emprunt des pays du sud de l'Europe se sont détendus mardi, les investisseurs cherchant des actifs jugés plus risqués et à meilleur rendement, dans un environnement globalement favorable. (…) Le marché a bénéficié récemment de la "perception d'une normalisation de la situation en Catalogne", juge M. Pugliese (Mirabaud), alors que le président catalan destitué Carles Puigdemont, visé par un mandat d'arrêt européen, a été laissé en liberté sous conditions en Belgique. (…) Dans ces conditions, "les +spreads+ (l'écart de rendements entre le taux d'emprunt à dix ans allemand qui fait référence, et le taux espagnol et italien, NDLR) se sont resserrés de façon considérable", ajoute M. Pugliese. (…) A 18H00 (17H00 GMT), le taux d'emprunt à dix ans de l'Espagne a fini sur un net recul à 1,408 % contre 1,468 % lundi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise. Le taux d'emprunt de même maturité de l'Italie a suivi un mouvement similaire, à 1,702 % contre 1,785 %. Le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne s'est quant à lui stabilisé à 0,327 % contre 0,336 %. Celui de la France a pour sa part un peu reflué, terminant à 0,688 % contre 0,726 %.

 

 

 

 

 

 

 

Depuis le 7 novembre, l'État a consommé l'intégralité de ses ressources financières
 
 
(Boursier) La 3ème édition de l'étude financière pilotée par l'Institut économique Molinari montre que l'administration centrale française a dépensé l'intégralité de ses ressources depuis le mardi 7 novembre, soit 55 jours avant la fin de l'année. La situation continue de se dégrader au rythme d'un jour de plus non financé par an... Les États centraux de l'UE épuisent en moyenne leurs ressources le 6 décembre, 25 jours avant la fin de l'année. C'est quasiment 7 jours plus tard que l'année d'avant, ce qui représente une amélioration significative. L'administration centrale française est désormais la championne des déséquilibres au sein l'UE, devant l'Espagne (50 jours) et la Roumanie (48 jours). L'écart se creuse de plus en plus entre la France et le reste de l'UE. Il est maintenant de 29 jours contre 22 jours l'année d'avant... (…) Nicolas Marques, co-auteur, explique  : "La situation de l'administration centrale française est très inquiétante. L'État n'arrive plus à mettre à profit les périodes de répit pour rééquilibrer son budget. Le déficit augmente d'année en année depuis 3 ans, contrairement à ce que l'on constate chez nos voisins qui profitent de l'embellie pour améliorer leurs comptes."

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi les pensions de retraite risquent de baisser dès 2019
 
 
(Le Parisien) Patronat et syndicats négocient ce mercredi les futures règles du système de retraites complémentaires du privé. Elles prévoient de jouer sur les niveaux des pensions en cas de déficit. (...) Au 1er janvier 2019, le nouveau régime de retraite complémentaire, fruit de la fusion de l'Agirc — pour les cadres — et de l'Arcco — pour tous les salariés —, acté par l'accord du 30 octobre 2015, sera doté d'un système de pilotage quasi-automatique qui lui donnera la possibilité de moduler le niveau des pensions en cas de déficit financier. Il pourra ainsi jouer sur ce qu'on appelle « la valeur de service du point ». Il sert d'étalon au montant des retraites complémentaires, qui représentent par exemple pour les cadres 54 % de leur pension. (...) Pourquoi un tel changement ? Ce nouveau régime serait à « cotisations définies », selon les termes du document. En clair : plus question d'augmenter les cotisations des employeurs et des salariés, donc d'apporter des ressources financières supplémentaires dans les caisses du régime. Conséquence, la principale variable d'ajustement sera le niveau des pensions des futurs comme des actuels retraités.

 

 

 

 

 

 

Impôts : les intérêts de retard bientôt divisés par deux
 
 
(Bfm) Le collectif budgétaire de fin d'année devrait à la fois acter une division par deux des intérêts de retard payés par l'État et par les contribuables, d'après les Échos. Leur taux passerait ainsi de 4,8 à 2,4 %. (…) "Cette disposition entrera en vigueur pour toutes les mises en recouvrement et les remboursements décidés à compter du 15 novembre, date à laquelle sera présenté le collectif budgétaire", expliquent les Échos.

 

 

 

 

 

 

 

LE FONDS DE LA SEMAINE
Erasmus Small Cap Euro : 1er de sa catégorie sur 1 an et 3 ans / arbitrage vers l’Allemagne / Italie : nouvel Eldorado ? Le point avec Nelly Davies

 

 

 

 

 

 
 
 
ANALYSE
BNP Paribas Reim publie les résultats de son étude sur l’investissement en SCPI
 
 
Bnp Paribas Reim vient de publier les résultats de son enquête sur l’investissement en SCPI, une enquête menée auprès de 2 559 clients du groupe, du 24 avril au 8 mai 2017. Le groupe a notamment cherché à comprendre les motivations de ses associés pour ce type d’investissement qui a connu une forte progression depuis trois ans. Selon toujours l’étude de BNP PARIBAS REIM, la préoccupation principale des investisseurs est de s’assurer un complément de revenu (57 %). Les investisseurs qui souhaitent préparer leur succession et diversifier leur capital complètent le trio de tête, avec respectivement 33 % et 32 % des interrogés. D’autres préoccupations sont aussi évoquées par ces investisseurs, notamment la préparation de leur retraite (19 %) et la défiscalisation (15 %).

 

(…)

 

SCPI, Un placement qui attire de plus en plus les inestisseurs

 
L’enquête de BNP PARIBAS REIM révèle que les SCPI maintiennent encore leur attractivité auprès des porteurs de parts, et les chiffres en témoignent. Dans les prochains mois, 77 % des interrogés comptent encore maintenir à un même niveau les parts qu’ils ont allouées dans leur patrimoine. 18 % envisagent même de l’augmenter.
 
Les investisseurs ont justifié leurs motivations à acquérir de nouvelles parts par le rapport risque/rendement d’un investissement en SCPI. Pour 53 % des interrogés, il s’agit d’une véritable source de motivation. Les autres réponses concernent la performance des produits (61 %), la gestion déléguée de locataires (47 %) et la comparaison du marché immobilier avec d’autres marchés financiers (58 %). Toutefois, pour 76 % des interrogés, le montant des frais d’entrée constitue un frein à l’acquisition de nouvelles parts.
 

 
 
 
 
 
 
 
INTERVIEW DU JOUR
Ce n'est pas une hausse dans le vide...
 
 

 

 

 

 

LE MONDE DE LA GESTION DE PATRIMOINE
Extendam annonce le remboursement final du FCPI Multi-Cibles N°2 avec une plus-value de +43.50%
 
 
Extendam, acteur reconnu du Private Equity en France, annonce avoir procédé le 27 octobre 2017 au remboursement total du FCPI Multi-Cibles N°2. Le fonds, dont la gestion effective a débuté début 2011, enregistre une performance significative de +43.50% hors avantage fiscal*.
 
Au-delà de la performance du fonds, les souscripteurs ont bénéficié d’une réduction d’impôt de 25% du montant investi et d’une exonération d’impôt sur les plus-values (hors prélèvements sociaux).
 
La performance de ce 2ème fonds remboursé intégralement par Extendam, illustre la pertinence de la stratégie d’investissement de la société et la capacité de son équipe à sélectionner les PME à haut potentiel de croissance.
 
« Nous sommes heureux, à l’occasion de ce nouveau remboursement de fonds avec plus-value, de montrer à nos clients et nos partenaires notre capacité à construire une performance solide et régulière.» souligne Jean-Marc Palhon, Président d’Extendam.

 

 

 

 

 

 

 

 

Zoom sur Bagnolet Gallieni, projet immobilier de Novaxia Immo Club 3

 

 

 

Interview de Clément Billiaud, responsable du projet Bagnolet Gallieni chez Novaxia.

 

Pouvez-vous nous présenter en quelques lignes le projet Bagnolet Gallieni ?

 
Notre opération sur ce site consiste à démolir l’existant de 3 462 m² initialement à usage de bureaux (R+4) et d’entrepôts (R+1) pour les transformer en un ensemble immobilier de bureaux et commerces en pied d’immeuble d’environ 28 500 m² (R+8).
 
Du fait de son obsolescence, le site affichait une décote de près de 30 % par rapport au prix du neuf dans ce quartier, une occasion unique pour Novaxia d’y développer un projet de transformation urbaine à forte création de valeur pour nos investisseurs.

 

 


 

 

 

Moniwan collecte 15 millions d’euros en un an
 
 
Première plateforme de distribution de solutions d’investissement en immobilier collectif 100% dématérialisée, dédiée aux particuliers, Moniwan a été lancée en octobre 2016. Un an après, elle enregistre une collecte de plus de 15 millions d’euros sur son offre SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Moniwan atteint ainsi ses objectifs de lancement : démocratiser la pierre-papier et la positionner auprès d’une clientèle de jeunes actifs. 40% des souscriptions ont en effet été réalisées auprès d’investisseurs âgés de moins de 44 ans.

 

 

 

 

 

 

Aviva Valeurs Immobilières : l’interview de CD Partenaires
 
 

Actuellement, vous mettez très largement en avant le fonds Aviva Valeurs Immobilières. Quelles sont les principales caractéristiques de ce produit ?

 
La SICAV Aviva Valeurs Immobilières a été créée en 1973, ce qui en fait une des plus anciennes de sa catégorie. Elle a vocation à investir sur le segment des foncières cotées, et a pour but de battre son indice de référence EPRA Euro zone.

 

 

 

 

 

 

Dans quelle mesure ce fonds est-il susceptible d’apporter une valeur ajoutée dans un portefeuille ?

 
Les foncières cotées ont un avantage compétitif assez intéressant puisque qu’elles sont en transparence fiscale. Elles ne paient donc pas d’impôts sur les résultats courants et sur les plus-values qu’elles réalisent sur les cessions d’immeubles. Cela procure un avantage certain pour l’actionnaire : un taux de distribution du dividende relativement élevé. Par ailleurs, nous avons un gisement d’investissements relativement large puisque nous pouvons investir sur des foncières de bureaux, de centre commerciaux, de logistique, des foncières résidentielles, mais également sur des foncières spécialisées dans la promotion immobilière. Cela nous permet de diversifier nos investissements tout en essayant de maximiser la rentabilité du portefeuille.

 

 

 

 

 

 

Satisfaction clients dans l’énergie : un acteur se démarque largement. Par Trusteam Finance
 
 
La satisfaction des clients vis-à-vis de leurs fournisseurs d’énergie reste faible. Elle s’érode même de 3 points cette année avec 68% de clients satisfaits. Malgré cette insatisfaction, les Français restent fidèles à leurs opérateurs puisque seuls 18% d’entre eux se déclarent prêt à changer de fournisseur. Seul Direct Energie se démarque nettement pour la deuxième année consécutive avec 80% de clients satisfaits.

 

 

Un secteur toujours en retard sur la satisfaction client

 

En 2017, la satisfaction envers les fournisseurs d’énergie reste modérée : 68% des consommateurs français se déclarent satisfaits de leurs distributeurs, soit un recul de 3 points par rapport à l’année dernière. 
Sur l’ensemble des 19 secteurs économiques étudiés dans le baromètre Ipsos – Trusteam Finance, les distributeurs d’énergie se classent en dernière position, soit au niveau de la banque et des transports, qui obtiennent 69% de satisfaction. Logiquement, le niveau de recommandation dans l’énergie reste très faible, avec un Net Promotor Score (NPS) encore négatif cette année, à -12 points.
Malgré ces faibles niveaux de satisfaction, seuls 18% des consommateurs se disent aujourd’hui prêts à changer de fournisseur. Dans le marché de l’énergie, pourtant ouvert à la concurrence depuis 2007, les Français semblent ainsi être encore peu enclins à faire jouer la concurrence pour améliorer leur niveau de satisfaction.

 

 

 

 

 

 

Flexible monde : un retour en flèche !

 

 

JPM GLOBAL MACRO OPPORTUNITIES

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
INTERVIEW (REPLAY)
Ni trop chaud ni trop froid
 
 
 
 

 
 

 

Vidéos à la une

Focus sur un incontournable de la gestion flexible : DNCA Evolutif. Avec Pierre Pincemaille
CGP : un nouveau club de réflexion sur l'évolution du métier à l'initiative de Didier Dugué (OTEA Capital)
Les sélections Club Patrimoine
 
Flexibles & Patrimoniaux ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
COGEFI RENDEMENT P 5,15 %
TRUSTEAM OPTIMUM A 2,31 %
CONVICTIONS MULTIINCOME A 0,19 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
METZLER WERTSICHERUNGSFONDS 90 A ... 9,22 %
SEVEN DIVERSIFIED FUND EUR-R CAP 9,13 %
M&G PRUDENT ALLOCATION FD EUR A A... 5,66 %
EPARGNE PATRIMOINE C 4,94 %
SYCOMORE ALLOCATION PATRIMOINE R 4,33 %
SLF (F) DEFENSIVE P EUR CAP 4,05 %
ERASMUS CAPITAL PLUS R 3,16 %
TOCQUEVILLE OLYMPE PATRIMOINE P 2,95 %
NORDEA 1 STABLE RETURN FUND BP EU... 2,81 %
ROUVIER PATRIMOINE C 2,16 %
TRUSTEAM ROC FLEX C 1,81 %
CANDRIAM L ESG DEF ASSET ALL C CA... 1,09 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
HMG RENDEMENT D 14,90 %
SRF 10,22 %
PLUVALCA EVOLUTION EUROPE A 9,98 %
OTEA 1 A 9,79 %
M&G DYNAMIC ALLOCATION FD EURO A ... 8,16 %
EPARGNE CROISSANCE 7,92 %
ALIENOR ALTER EURO A 7,58 %
ATHYMIS GLOBAL P 6,89 %
KEREN PATRIMOINE C 6,85 %
OFI FLEXIBLE GLOBAL MULTI ASSET R 6,55 %
HOTTINGUER PATRIMOINE MONDE 5,99 %
ROUVIER EVOLUTION C 5,89 %
JPM GLOBAL INCOME A (C) EUR 5,70 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EUROPE 5,67 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EVOLUTION 5,62 %
KEREN FLEXIMMO C 5,56 %
SIRIUS 5,33 %
ATHYMIS PATRIMOINE P 5,14 %
ECHIQUIER ARTY A 5,14 %
HARMONIS REACTIF 5,13 %
EUROSE C 4,67 %
R ALIZÉS F EUR 4,66 %
BELLATRIX C 4,27 %
ECOFI PATRIMOINE DIVERSIFIÉ P 4,02 %
ODDO PROACTIF EUROPE A 4,02 %
RUSSELL INVES MULTIASS GTH STRAT ... 3,90 %
SEXTANT GRAND LARGE A (C) 3,74 %
TIKEHAU INCOME CROSS ASSETS P 3,69 %
CONVICTIONS MULTIOPPORTUNITIES A 3,42 %
STAMINA PATRIMOINE R 2,86 %
BNPP L1 MULTI ASSET INCOME CLC 2,64 %
CONVICTIONS MULTIFACTORIELS R 2,63 %
AWF GLOBAL FLEXIBLE PROPERTY E (C... 2,61 %
NN (L) PATRIMONIAL BALANCED P (C)... 2,43 %
BETELGEUSE 2,17 %
COVEA PATRIMOINE A 2,07 %
CBT VOL 7.5 C 1,84 %
NN (L) FIRST CLASS MULTI ASSET P ... 1,09 %
FF FIDELITY PATRIMOINE A-ACC-EURO 0,64 %
CARMIGNAC PATRIMOINE A EUR ACC 0,38 %
SYCOMORE PARTNERS FUND P 0,18 %
FIRST EAGLE AMUNDI INTERNATIONAL ... -2,29 %
AIMS TARGET RETURN FUND A (C) EUR -3,46 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AWF GLOBAL OPTIMAL INCOME E (C) 15,27 %
DORVAL CONVICTIONS P 13,08 %
COVEA SELECTIF C 12,63 %
ROUVIER VALEURS C 11,39 %
GINJER ACTIFS 360 A 10,51 %
ALIENOR OPTIMAL A 9,64 %
PRESTIGE LUXEMBOURG A7 PICKING C 9,31 %
CLARESCO ALLOCATION FLEXIBLE P 7,36 %
TALENCE OPTIMAL 6,85 %
EUROPEAM C 5,92 %
LA FRANÇAISE PATRIMOINE FLEXIBLE ... 4,58 %
INDEPENDANCE SELECTION C 3,64 %
CPR CROISSANCE RÉACTIVE P 3,35 %
BBM V-FLEX AC 2,33 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
H2O MULTISTRATEGIES R C EUR 26,57 %
JPM GBL MACRO OPPS D EUR CAP 17,96 %
R CLUB F EUR 10,30 %
PRESTIGE LUXEMBOURG REVERSO A 0,61 %
 
Fonds Actions PEA ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
SEXTANT PEA A (C) 12,98 %
DECOUVERTES C 11,11 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
METZLER EUROPEAN SMALL & MICRO CA... 24,45 %
KEREN ESSENTIELS C 20,04 %
NOVA EUROPE A (C) 19,21 %
SEVEN UCITS SEVEN EUROPEAN EQ FD ... 18,42 %
PLUVALCA FRANCE SMALL CAPS A 17,27 %
PLACEURO CPH EQUITY R 16,00 %
CANDRIAM EQ L EUROPE INNOVATION N... 15,96 %
COVÉA ACTIONS EUROPE OPPORTUNITÉS... 15,80 %
ATHYMIS MILLENNIAL EUROPE - P EUR... 13,95 %
SLF (F) EQ EURO ZONE MIN VOL P EU... 12,36 %
FOURPOINTS EURO GLOBAL LEADERS R ... 11,84 %
ROCHE-BRUNE EUROPE ACTIONS P 11,10 %
CPR SILVER AGE P 10,75 %
SUNNY MANAGERS F 10,59 %
ECHIQUIER AGRESSOR A 9,53 %
CONVICTIONS MULTIFLEX P 9,01 %
FIDELITY EUROPE 8,89 %
TOCQUEVILLE VALUE EUROPE P 7,89 %
TRUSTEAM ROC EUROPE A 7,20 %
LYXOR MSCI WORLD UCITS ETF D-EUR ... 7,04 %
TRUSTEAM ROC PME 6,83 %
EUROPEAM C 5,92 %
FF FRANCE A EUR 4,90 %
ULYSSES LT FUNDS EUROPEAN GENERAL... 3,44 %
COGEFI PROSPECTIVE P 3,08 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
ODDO AVENIR EUROPE CR-EUR 21,57 %
OTEA PEA A 21,03 %
KEREN PERSPECTIVES C 20,97 %
PLUVALCA DISRUPTIVE OPPORTUNITIES... 20,55 %
DORVAL MANAGEURS C 19,40 %
QUADRATOR RC 18,02 %
CLARESCO AVENIR P 17,84 %
PARVEST EQ EUROPE SMALL CAP CLC (... 17,83 %
ERASMUS MID CAP EURO R 16,26 %
JPM EUROLAND DYNAMIC A PERF CAP E... 16,05 %
ACTIONS 21 A 15,81 %
R CONVICTION EURO F EUR 15,48 %
CENTIFOLIA C 13,93 %
SYCOMORE FRANCECAP R 13,59 %
PHCG EUROPEAN MACRO PICKS R 13,32 %
LYXOR CAC 40 DR UCITS ETF D-EUR G... 13,31 %
TALENCE MIDCAPS AC 12,74 %
CBT ACTION EUROVOL 20 R 12,25 %
DNCA INVEST EUROPE GROWTH B 12,17 %
NORDEA 1 NORDIC EQUITY FUND BP EU... 12,02 %
AIM EUROPE MULTICAPS C 11,99 %
TOCQUEVILLE ULYSSE D 11,70 %
FCP MON PEA R 11,13 %
EPARGNE OPPORTUNITES C 11,08 %
STAMINA EUROPE 10,83 %
SEXTANT EUROPE A (C) 9,83 %
RUSSELL INVEST PAN EUROPEAN EQ FD... 9,18 %
BEST BUSINESS MODELS IC 7,61 %
ROUVIER EUROPE C 5,46 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
LGA EQUYMORE 5,39 %
 
Fonds PEA-PME ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
DECOUVERTES C 11,11 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
ERASMUS SMALL CAP EURO R 29,57 %
CAMGESTION MICRO CAP O 29,05 %
AMUNDI ACTIONS PME C 27,64 %
ECHIQUIER ENTREPRENEURS A 21,66 %
KEREN ESSENTIELS C 20,04 %
NOVA EUROPE A (C) 19,21 %
TALENCE SELECTION PME NC 18,02 %
CLARESCO PME P 17,17 %
DNCA PME C 15,05 %
SEXTANT PME A (C) 12,71 %
SUNNY MANAGERS F 10,59 %
TRUSTEAM ROC PME 6,83 %
COGEFI CHRYSALIDE P (C) 4,81 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TOCQUEVILLE PME R 16,85 %
 
SCPI DVM
Bureaux
EDISSIMMO 4,47 %
EPARGNE FONCIERE 4,70 %
PFO 5,68 %
PFO 2 4,55 %
PRIMOPIERRE 5,00 %
EUROVALYS 4,50 %
MULTIMMOBILIER 2 4,78 %
Commerces
CRISTAL RENTE 5,49 %
PATRIMMO COMMERCE 5,01 %
EUROPIMMO MARKET 2,26 %
Diversifiées
SELECTIPIERRE 2 4,87 %
LF EUROPIMMO 4,56 %
LF OPPORTUNITE IMMO 5,45 %
Spécialisées
PRIMOVIE 5,00 %
PIERVAL SANTE 5,15 %
Le fonds de la semaine
Articles les plus lus
 
TOP PERFORMANCES 
 
Classement ytd
Classement 3 ans
Classement 5 ans
 
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 49 616
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2017