Mot de passe oublié ?
 

A LA UNE
La Bourse de Paris retrouve ses plus hauts niveaux de fin 2007
 
(Les Echos) 5.553 points. Il faut remonter au 31 décembre 2007 pour trouver la Bourse de Paris à un tel niveau en clôture. L'indice CAC 40 n'a enregistré ce mardi qu'une petite progression - +0,23 % - mais elle a suffi pour que l'indice inscrive un nouveau  plus haut annuel en fin de séance , qui se trouve aussi être son plus haut depuis plus de 10 ans. Depuis son rebond de 2,62 % le 5 avril dernier, la place parisienne a enregistré 19 séances de progression sur 27 et même si aucune n'a été d'une ampleur supérieure à 0,84 %, les petits ruisseaux ont fini par faire les grandes rivières et ont permis au marché  d'effacer la correction subie entre le 26 janvier et le 26 mars, sur fonds de retour en force de la volatilité sur les marchés.

 

 

 

 

 

 

 

9 620 €/m² : l'immobilier parisien atteint un niveau historique !
 
(SeLoger) Dans la capitale, les prix des appartements anciens continuent d’augmenter de plus en plus rapidement. Jugez plutôt : sur l’année, la hausse des prix parisiens atteint 8,1 % et ceux-ci dépassent les 10 000 € du m² dans 40 % des arrondissements. Il n’est pas un seul des 20 arrondissements, qui composent Paris, dont les prix de l'immobilier ancien ne progressent pas. La hausse dépasse les 10 % dans les Ier, IXe et XVIIIe arrondissements et elle les avoisine dans les VIIe, Xe, et XIe. C’est dans les IIIe (+ 2,8 %) et XIVe (+ 3 %) arrondissements que les prix des appartements anciens progressent le moins vite.

 

 

 

 

 

 

 

 

Gilles Grenouilleau rejoint France Valley... Les défis et ambitions en détail

 

 

 

 

 

 

 

REVUE DE PRESSE
La croissance française de 2017 revue en hausse à 2,2%
 
(Insee) La croissance du produit intérieur brut (PIB) en volume pour l'année 2017 est estimée à +2,2 % en données brutes (+2,3 % en données CJO). La dépense de consommation des ménages ralentit nettement (+1,0 % après +2,1 % en 2016). À l'inverse, l'investissement continue d'accélérer fortement (+4,5 % après +2,8 % et 1,0 %). La contribution de la demande intérieure finale hors stocks à la croissance du PIB s'établit à +1,8 point après +2,1 points en 2016. La contribution du commerce extérieur se redresse (+0,1 point après –0,5), ainsi que celle des variations de stocks (+0,2 point après –0,4). Exprimé en part de PIB, le déficit public 2017 s'établit à 2,6 %. La dette publique atteint 96,8 % du PIB fin 2017.

 

 

 

 

 

 

 

Les 10 chiffres à connaître sur les retraites avant la grande réforme Macron de 2019
 
(Le Figaro)
 
 
17,2 millions de retraités
 
Fin 2016, la France compte 16,1 millions de retraités de droit direct, et 17,2 millions si l'on ajoute les conjoints touchant des pensions de réversion. Sur ce chiffre global, 1,6 million réside à l'étranger. À noter que 1,1 million de retraités perçoivent uniquement une pension de réversion, 553.000 bénéficient d'une allocation du minimum vieillesse, et parmi eux 68.000 ne perçoivent aucune retraite.
 
 
 
52% de femmes
 
Les femmes représentent une part grandissante des retraités de droit direct, car elles sont de plus en plus nombreuses au fil des générations à avoir participé au marché du travail. Leur part est passée de 50,8% en 2004 à 52% en 2016.
 
 
 
0,9%
 
En 2016, le nombre de retraités continue d'augmenter de 0,9%, quoiqu'à un rythme plus faible qu'entre 2010 et 2014 (+186.000 retraités par an en moyenne). Les fluctuations du nombre de nouveaux retraités sont notamment liées au recul progressif de l'âge légal d'ouverture des droits à la retraite (réforme de 2010).

 

 

 

 

 

 

 

Les escroqueries bancaires font toujours plus de victimes
 
(Les Echos) Leur nombre  ne cesse d'augmenter. Les ménages se déclarant victimes d'au moins  une escroquerie bancaire se comptent en million désormais, selon une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales. En 2016, 1,2 million de ménages auraient ainsi été victimes d'escroquerie, soit plus du double d'il y a six ans. « 500.000 ménages déclaraient avoir subi au moins une escroquerie sur leur compte bancaire en 2010 », rappelle l'étude. La grande majorité d'entre eux - 64 % du contingent - ont subi un préjudice inférieur ou équivalent à 300 euros. « Les escroqueries supérieures à 1.000 euros représentent une part bien moins importante (13 % des ménages) », indique l'étude.

 

 

 

 

 

 

 

 

Barclays France devient Milleis Banque pour percer dans la gestion patrimoniale
 
(Les Echos) Racheté par le fonds d'investissement AnaCap, l'ex-réseau français de Barclays a dévoilé mardi son nouveau nom. Une première étape de sa mue en banque patrimoniale. Les agences bancaires ornées d'un rapace bleu au coin de la rue seront bientôt de l'histoire ancienne. A partir de lundi prochain, Barclays France va être rebaptisé Milleis Banque et opter pour un nouveau code couleur. Officialisé ce mardi, ce changement de marque est une étape clé pour l'ex-banque de détail hexagonale du prêteur britannique Barclays. Rachetée par le fonds de capital-investissement britannique AnaCap Financial Partners en 2017 , celle-ci veut se transformer en spécialiste de la gestion patrimoniale.  Milleis Banque vise une clientèle aisée , notamment de jeunes entrepreneurs, pouvant lui confier de 50.000 à 1 million d'euros. L'établissement compte séduire en priorité les particuliers ayant entre 100.000 et 500.000 d'euros de patrimoine.

 

 

 

 

 

 

 

"La déductibilité des versements volontaires renforcerait le PERCO"
 
 
Olivier de Fontenay est un des associés fondateurs d'Eres Gestion.
 
 
En quoi votre offre se différencie-t-elle de la concurrence ?
 
Nous nous distinguons par une offre entièrement en architecture ouverte. Nos plans d'épargne salariale proposent ainsi une gamme de 40 fonds gérée par 25 sociétés de gestion françaises ou étrangères de premier plan. Nous offrons aussi un accompagnement pour les plans d'actionnariat salarié, en particulier pour les ETI et PME non cotées, ce qui est assez rare sur le marché. Autre singularité : nos offres sont distribuées via un réseau de 2.500 conseillers en gestion de patrimoine indépendants et experts-comptables formés et labellisés par nos soins.
 
 
 
Justement, la future loi Pacte va-t-elle changer la donne dans l'épargne salariale ?
 
L'idée est de rapprocher le PERCO des produits d'épargne retraite de type assurantiel (PERE, PERP, Madelin). 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 MINUTE À FONDS
Benjamin Rousseau reprend la gestion de Cogefi Prospective, un fonds de small caps européennes. Le point sur sa méthode de gestion.

 

 

 

 

 

 

 

ANALYSE
Les lois de finances 2018 (3e partie) : l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). Par La Française

 

Modalités d’application similaires à celles de l’ISF

 

Sont soumises à l’IFI, lorsque la valeur de leurs actifs immobiliers est supérieure à 1.3 M€ :
 
 
  • Les personnes physiques ayant leur domicile fiscal en France à raison des biens ou droits immobiliers situés en France et à l’étranger ;
     
  • Les personnes physiques n’ayant pas leur domicile fiscal en France à raison des biens ou droits immobiliers situés en France.
     
  • Remarque : maintien du « régime des expatriés » qui permet l’exonération temporaire des biens situés hors de France applicable aux personnes physiques qui transfèrent leur domicile fiscal en France après avoir été non-résident pendant au minimum 5 ans.

 

 

Une assiette restreinte à l’immobilier

 

Entrent dans le champ d’application de l’IFI :
 
  • L’ensemble des biens et droits immobiliers (résidence principale, résidence secondaire, résidence locative)
     
  • Les parts ou actions des sociétés établies en France ou non à hauteur de la fraction de leur valeur représentative des biens ou droits immobiliers (SCPI, OPCI, foncières cotées ou non).
     
  • Et cela quel que soit le mode de détention, en direct ou à travers un contrat d’assurance vie rachetable exprimé en unités de compte pour la fraction représentative d’actifs immobiliers.
 
 
 
Sont exclus du patrimoine imposable :
 
 
  • Les biens immobiliers affectés à l’activité opérationnelle d’une société ;
     
  • Les participations inférieures à 10% dans des sociétés opérationnelles ;
     
  • Les immeubles détenus par l’intermédiaire de fonds d’investissement : a la condition que le redevable détienne moins de 10% des droits et que l’actif du fonds soit composé directement ou indirectement à hauteur de moins de 20% d’actifs immobiliers ;
     
  • Les titres de SIIC ne sont pas pris en compte dans l’assiette de l’IFI si l’actionnaire détient moins de 5% du capital et des droits de votes.
 
 
 
 
Les biens exonérés d’IFI :
 
 
  • Les biens affectés à l’activité professionnelle du redevable ;
     
  • Les exonérations partielles dont bénéficient les biens ruraux, parts de GFA, GFV, GFF et également les bois et forêts détenus en direct.
 
 
 
 
Redevables de l’IFI
 
 
  • Les redevables de l’IFI ainsi que les membres du foyer fiscal (conjoint et enfants mineurs) doivent déclarer l’ensemble des biens et droits immobiliers qu’ils détiennent au 1er janvier.
     
  • Pour les biens démembrés, la règle est toujours la même, c’est l’usufruitier qui est redevable de l’IFI sur la totalité de la valeur des biens.
     
  • Remarque : on notera que la constitution d'un usufruit en application de l'article 757 du Code civil (usufruit légal du conjoint survivant) conduit désormais à une imposition répartie entre le nu-propriétaire et l'usufruitier, règle contraire à celle qui prévalait jusqu'alors en matière d'ISF .Le législateur avait prévu de n'appliquer la règle nouvelle qu'aux démembrements opérés à compter du 1er janvier 2018, mais le Conseil constitutionnel a décidé de rendre la règle applicable, quelle que soit la date de constitution du démembrement.
     
  • Dans le cas, en revanche, où l’usufruit résulte d’une disposition prise par le défunt en sa faveur (donation au dernier vivant ou testament), la règle reste inchangée : le conjoint survivant est imposé sur la pleine propriété du bien.

 

 

Les dettes déductibles

 

Conditions de déduction :
 
  • Comme précédemment sont déductibles les dettes existantes au 1er janvier de l'année d'imposition dès lors qu'elles se rapportent à un actif imposable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW DU JOUR
CAC, Pétrole, Italie, EURUSD... On fait le point

 

 

 

 

 

 

LE MONDE DE LA GESTION DE PATRIMOINE
La CNCGP et BFM Business s’associent pour créer le Sommet BFM Patrimoine
 
BFM BUSINESS et la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine s'associent et vous proposent un événement unique et haut de gamme le Sommet BFM Patrimoine. Rendez-vous le 6 décembre 2018 au C.E.S.E, Palais d'Iéna, Paris 16ème. Au programme : 60 partenaires-exposants, le discours d'ouverture, le grand débat et des ateliers.

 

 

 

 

 

 

Le marché du crédit offre-t-il toujours un attrait et quelle solution aujourd’hui pour y investir ? Par Twenty First Capital
 
 
Aujourd’hui, l’investissement en obligation semble plus délicat avec une méfiance des investisseurs quant aux risques d’une phase de remontée des taux.
 
En effet, ces dernières années le marché du crédit a été porteur, d’un côté les taux sont à un niveau extrêmement bas et d’un autre côté la prime de risque (« Spread de crédit ») des émetteurs de catégorie spéculative (« High Yield ») a également beaucoup diminué. Ainsi les sociétés émettrices ont pu procéder à des refinancements à bon compte en exerçant leurs options de remboursement anticipé. A titre d’exemple, la société Ceramtec qui avait émis en 2013 une obligation d’échéance 2021 avec un coupon de 8.25%, a pu la rembourser en début d’année et émettre une nouvelle dette de maturité 2025 assortie d’un taux d’intérêt de 5.25%. Si cela représente une économie substantielle pour les entreprises, cela a comme contrepartie pour l’investisseur de le priver d’une partie de sa rémunération et de le contraindre à réinvestir ses liquidités à des conditions de rendement moins avantageuses.
 
 
C’est d’ailleurs la situation dans laquelle nous nous sommes retrouvés sur notre fonds à échéance Rendement 2020 qui après 2 années d’existence a connu plus de 50% de remboursements anticipés des entreprises en portefeuille. C’est dans ces conditions que nous avons choisi d’étendre l’échéance du fonds à 2025 et de modifier sa dénomination pour une meilleure compréhension de la stratégie de gestion.

 

 

 

 

 

 

 

Le pétrole redevient un risque pour la croissance mondiale. Par Talence Gestion
 
 
 
 
 
Après une période très favorable, les pays émergents sont aujourd’hui sous pression. En quelques semaines la situation s’est nettement dégradé et ce pour 3 raisons : la hausse du Dollar, la politique monétaire de la Fed et la politique fiscale des Etats-Unis. Ces ingrédients posent beaucoup de questions aux investisseurs internationaux concernant leurs positions dans les pays émergents.
 
 
 
Comme souvent les « maillons faibles » sont les premiers à craquer !
 
 
Le premier pays sur la liste est l’Argentine. Ce pays est coutumier du fait, ce n’est hélas pas une surprise. Sous pression la Banque d’Argentine a dépensé plus de 5 Milliards de $ pour protéger sa devise, le peso. Elle a même porté ses taux courts à 40% (contre 27.5%). La raison de cette tension sur les changes est simple : la hausse soudaine et forte du Dollar est vite devenue insupportable pour les devises fragiles comme le Peso. Le mouvement a été aussi rapide et la réponse de la Banque d’Argentine si forte que cela a plutôt exacerbé la panique que calmé les spéculateurs.
 
 
La situation désastreuse de l’Argentine ne signifie pas pour autant qu’il va y avoir un désastre aussi pour les autres pays émergents. La dernière fois que l’Argentine avait abandonné son lien avec le Dollar et fait défaut sur sa dette, les autres pays émergents étaient globalement passé au travers d’une crise identique.
 
 
Aujourd’hui les craintes sont plus profondes et plus réparties à travers la planète essentiellement à cause de la hausse du Dollar et de la politique monétaire américaine. La Turquie est un bon exemple de la défiance des investisseurs : l’inflation y est galopante et les déficits extérieurs se creusent chaque mois un peu plus. Comme en Argentine, la Banque Centrale de Turquie n’est pas vraiment indépendante. Politique et sage décision de politique monétaire faisant rarement bon ménage dans les périodes difficiles, les investisseurs sont légitimement inquiets. Le Président Turc M. Erdogan envoie effectivement des ordres directs à la Banque Centrale ce qui est un signal de vente d’actifs Turcs pour de nombreux investisseurs.
 
 
Au-delà de la Turquie et de l’Argentine, l’Institut de Finance International (IFF) souligne que d’autres pays tels l’Ukraine, la Chine ou l’Afrique du Sud devraient être particulièrement sensibles à un déplacement du risque alloué par les investisseurs. Par contre, toujours selon l’IFF, la situation est meilleure que lors de la dernière crise en 2010 pour la Russie, la République Tchèque, le Brésil ou la Colombie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Un excellent début d'année pour Echiquier Agenor... +5,64% YTD (au 14/05)

 

ECHIQUIER AGENOR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERVIEW (REPLAY)
Retour en Grèce

 

 

Vidéos à la une

LGA (A7 Picking) se rapproche d'Uzes Gestion... Explications et ambitions avec Joseph Alfonsi
Pourquoi choisir La Française Rendement Global 2025 ? Le point avec Romain Gobert
Les sélections Club Patrimoine
 
Flexibles & Patrimoniaux ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TRUSTEAM OPTIMUM A 0,14 %
COGEFI SHORT TERM BOND P -0,03 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
M&G LUX CONSERVATIVE ALLOCATION A... 2,03 %
ERASMUS CAPITAL PLUS R 1,67 %
NORDEA 1 STABLE RET FD BP EUR 1,58 %
INVESCO PAN EUROPEAN HI INCOME A ... 1,46 %
PLATINIUM EUREKA C 1,31 %
EDR FUND INCOME EUROPE A-EUR 1,08 %
SLF (F) DEFENSIVE P EUR CAP 1,00 %
INVEST LATITUDE EURO A 0,91 %
KEREN FLEXIMMO C 0,88 %
TRUSTEAM ROC FLEX C 0,75 %
ECHIQUIER PATRIMOINE A 0,73 %
HAAS EPARGNE PATRIMOINE C 0,66 %
CLARESCO PLACEMENT 0,65 %
SYCOMORE ALLOCATION PATRIMOINE R 0,57 %
TOCQUEVILLE OLYMPE PATRIMOINE P 0,46 %
ROUVIER PATRIMOINE C 0,19 %
OFI RS PRUDENT 0,07 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AMILTON GLOBAL R 3,79 %
FIRST EAGLE AMUNDI INTERNATIONAL ... 3,59 %
M&G LUX DYNAMIC ALLOCATION A ACC 2,74 %
ATHYMIS GLOBAL P 2,71 %
NN (L) PATRIMONIAL BALANCED P (C)... 2,49 %
JPM GLOBAL INCOME A (C) EUR 2,32 %
AWF GLOBAL FLEXIBLE PROPERTY E (C... 2,29 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EVOLUTION 2,23 %
SIRIUS 2,13 %
OTEA 1 A 2,09 %
HARMONIS REACTIF 2,07 %
PLATINIUM LATITUDE C 2,03 %
FF FIDELITY PATRIMOINE A-ACC-EURO 2,00 %
CONVICTIONS MULTIOPPORTUNITIES A 1,98 %
BNPP L1 MULTI ASSET INCOME CLC 1,97 %
RUSSELL INVES MULTIASS GTH STRAT ... 1,94 %
HOTTINGUER PATRIMOINE MONDE R 1,88 %
INVESCO BAL RISK ALLOC FD E EUR C... 1,74 %
BETELGEUSE 1,72 %
BELLATRIX C 1,72 %
EUROPEAM C 1,66 %
SRF 1,60 %
RAYMOND JAMES EUROPE FLEX I 1,52 %
PARVEST DIVERSIFIED DYNAMIC CLC (... 1,50 %
CBT VOL 7.5 C 1,47 %
ECOFI PATRIMOINE P 1,33 %
KEREN PATRIMOINE C 1,15 %
HAAS EPARGNE REACTIF C 1,12 %
GALILÉE FUND PICKING STRATEGY C 1,10 %
HMG RENDEMENT D 1,08 %
TIKEHAU INCOME CROSS ASSETS P 1,04 %
ATHYMIS PATRIMOINE P 1,03 %
LA FRANÇAISE PATRIMOINE FLEXIBLE ... 1,01 %
SYCOMORE PARTNERS FUND P 0,98 %
NN (L) FIRST CLASS MULTI ASSET P ... 0,81 %
COVEA PROFIL EQUILIBRE 0,80 %
R-CO ALIZÉS F EUR 0,79 %
HOTTINGUER PATRIMOINE EUROPE 0,76 %
ECHIQUIER ARTY A 0,74 %
ECHIQUIER ALLOCATION MODÉRÉE A 0,71 %
OFI RS EQUILIBRÉ 0,64 %
ALIENOR ALTER EURO A 0,56 %
PLUVALCA EVOLUTION EUROPE A 0,53 %
SEXTANT GRAND LARGE A (C) 0,46 %
ODDO BHF PROACTIF EUROPE CR-EUR 0,41 %
CARMIGNAC PATRIMOINE A EUR ACC 0,20 %
EUROSE C 0,20 %
CONVICTIONS MULTIFACTORIELS R 0,01 %
ROUVIER EVOLUTION C -0,02 %
SEVEN DIVERSIFIED FUND EUR-R CAP -0,05 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
AVIVA FLEXIBLE EMERGENTS A 3,56 %
PRESTIGE LUXEMBOURG A7 PICKING C 3,06 %
GINJER ACTIFS 360 A 2,71 %
INDEPENDANCE SELECTION C 2,70 %
R-CO CLUB F EUR 2,16 %
COVEA PROFIL OFFENSIF C 1,94 %
AWF GLOBAL OPTIMAL INCOME E (C) 1,85 %
INVEST LATITUDE MONDE A 1,81 %
DORVAL CONVICTIONS R 1,58 %
CLARESCO ALLOCATION FLEXIBLE P 1,51 %
ALIENOR OPTIMAL A 1,45 %
ROUVIER VALEURS C 1,41 %
CPR CROISSANCE RÉACTIVE P 1,14 %
OLYMPUS R 0,86 %
LFIS VISION UCITS EQUITY DEFENDER... 0,69 %
GLOBAL PROACTIVE PORTFOLIO 0,20 %
JPM GBL MACRO OPPS D EUR CAP -0,60 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TALENCE OPTIMAL 2,00 %
PRESTIGE LUXEMBOURG REVERSO A 0,44 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
H2O MULTISTRATEGIES R C EUR 0,85 %
 
Fonds Actions PEA ytd
Europe
RUSSELL INVEST PAN EUROPEAN EQ FD... 3,82 %
CANDRIAM EQ L EUROPE INNOVATION N... 2,17 %
FDC CITADELLE EURO C -0,99 %
CLARESCO PME P 7,66 %
NOVA EUROPE A (C) 7,19 %
KEREN ESSENTIELS C 6,73 %
TRUSTEAM ROC PME 6,71 %
NORDEA 1 NORDIC EQ FD BP EUR 6,65 %
OTEA PEA A 6,33 %
PLUVALCA DISRUPTIVE OPPORTUNITIES... 6,19 %
PLACEURO CPH EQUITY R 5,43 %
ERASMUS MID CAP EURO R 4,85 %
FF FRANCE A EUR 4,76 %
CLARESCO AVENIR P 4,62 %
ROCHE-BRUNE EUROPE ACTIONS P 4,39 %
ODDO BHF AVENIR EUROPE CR-EUR 4,32 %
JPM EUROLAND DYNAMIC A PERF CAP E... 4,30 %
PARVEST EQ EUROPE SMALL CAP CLC (... 4,26 %
SUNNY MANAGERS F 4,10 %
TALENCE EUROMIDCAP AC 4,09 %
FIDELITY EUROPE A 4,00 %
SISF EURO EQUITY A (C) 3,96 %
INVEST ACTIONS EUROPE A 3,95 %
OFI FUND RS EUROPEAN EQ POSITIVE ... 3,82 %
RAYMOND JAMES MICROCAPS A EUR CAP 3,79 %
AMILTON PREMIUM EUROPE R 3,75 %
ECHIQUIER AGRESSOR A 3,72 %
SYCOMORE FRANCECAP R 3,70 %
CBT ACTION EUROVOL 20 R 3,67 %
SEXTANT PEA A (C) 3,58 %
DECOUVERTES C 3,47 %
SEVEN UCITS SEVEN EUROPEAN EQ FD ... 3,44 %
ACTIONS 21 A 3,31 %
COVEA ACTIONS CROISSANCE C 3,26 %
INVESCO EURO EQ E EUR CAP 3,17 %
HANSEATIQUE B 3,10 %
COGEFI PROSPECTIVE P 3,07 %
HANSÉATIQUE A 3,07 %
HAAS ACTIONS OPPORTUNITES C 2,99 %
AMILTON SMALL CAPS R 2,93 %
R-CO CONVICTION EURO F EUR 2,88 %
LFR EURO DEVELOPPEMENT DURABLE P 2,86 %
COVÉA ACTIONS EUROPE OPPORTUNITÉS... 2,82 %
DNCA INVEST EUROPE GROWTH B 2,71 %
ATHYMIS MILLENNIAL EUROPE - P EUR... 2,69 %
LFR ACTIONS SOLIDAIRES P 2,68 %
CPR SILVER AGE P 2,61 %
PLATINIUM ARIANE C 2,61 %
GALILÉE INNOVATION EUROPE C 2,45 %
TRUSTEAM ROC EUROPE A 2,43 %
DORVAL MANAGEURS R (C) 2,39 %
PHCG EUROPEAN MACRO PICKS R 2,37 %
SLF (F) EQ EURO ZONE MIN VOL P EU... 2,37 %
CONVICTIONS MULTIFLEX P 2,36 %
SEXTANT EUROPE A (C) 2,35 %
PLUVALCA ALLCAPS A 2,25 %
RAYMOND JAMES EUROPE PLUS AC 2,23 %
ROUVIER EUROPE C 2,06 %
TOCQUEVILLE ULYSSE D 1,92 %
TOCQUEVILLE VALUE EUROPE P 1,68 %
LYXOR CAC 40 DR UCITS ETF D-EUR G... 1,13 %
CENTIFOLIA C 0,78 %
FCP MON PEA R 0,66 %
AIM EUROPE MULTICAPS C -
LGA EQUYMORE -
 
Fonds PEA-PME ytd
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
DNCA PME C 7,02 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
CAMGESTION MICRO CAP O 8,23 %
CLARESCO PME P 7,66 %
NOVA EUROPE A (C) 7,19 %
KEREN ESSENTIELS C 6,73 %
TRUSTEAM ROC PME 6,71 %
SEXTANT PME A (C) 6,16 %
COGEFI CHRYSALIDE P (C) 5,77 %
AMUNDI ACTIONS PME C 5,37 %
SUNNY MANAGERS F 4,10 %
PROFIL DE RISQUE
1 2 3 4 5 6 7
TALENCE SELECT. PME 7,57 %
TOCQUEVILLE PME R 6,42 %
 
SCPI DVM
Bureaux
PFO 2 4,43 %
PRIMOPIERRE 4,85 %
EUROVALYS 4,50 %
EDISSIMMO 4,23 %
EPARGNE FONCIERE 4,54 %
SELECTIPIERRE 2 3,92 %
IMMO PLACEMENT 5,51 %
LF EUROPIMMO 4,20 %
MULTIMMOBILIER 2 4,61 %
Commerces
PATRIMMO COMMERCE 4,95 %
EUROPIMMO MARKET 4,00 %
CRISTAL RENTE 5,54 %
FONCIERE REMUSAT 5,35 %
Diversifiées
LF OPPORTUNITE IMMO 4,80 %
EPARGNE PIERRE 5,97 %
PARTICIPATION FONCIERE OPPORTUNITE 4,91 %
Spécialisées
PRIMOVIE 4,89 %
PIERVAL SANTE 5,05 %
Le fonds de la semaine
Articles les plus lus
 
TOP PERFORMANCES 
 
Classement ytd
Classement 3 ans
Classement 5 ans
 
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 33 468
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2019