Actualités du patrimoineInvestissements financiers

La prévision est un art difficile… – Florens Odendahl, Banque de France

(Dailyfinance)… surtout quand il s’agit de l’avenir ! C’est mon passé d’analyste qui remonte à la surface. Cette citation empruntée au Maître Pierre Dac est pourtant beaucoup plus sérieuse qu’il n’y paraît. Même Evelyne Dhéliat parle d’indice de confiance dans les prévisions de Météo France, alors ! Ben Bernanke a introduit la notion de scénario central et donc de vision probabiliste dans la communication de la Fed. La question est ensuite d’évaluer la qualité de ces prévisions, leur performance en absolu ou en relatif. La Fed de St-Louis s’est également penchée sur ce sujet (Cf. les prévisions du FOMC sont-elles correctes ?) et l’on est ici dans le cadre des performances absolues de la prévision. Perso, j’ai tendance à penser que tout est relatif… cela revient à chercher le modèle qui minimisera les erreurs de prévisions. Dans cette situation de relativité, mieux vaut faire simple dans la modélisation, sous peine d’introduire trop de biais de déformation. Là où la situation se complique : si on introduit plusieurs variables. La prévision est un art difficile surtout quand elle concerne l’avenir.

 

 

Source : thedaily.finance

Afficher plus

Club Patrimoine

Club Patrimoine, média de référence destiné aux professionnels du patrimoine avec plus de 50 000 abonnés, vous propose toute l’actualité patrimoniale, financière et de ses acteurs.



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page