Mot de passe oublié ?
 




Assurance-vie après 70 ans : comment optimiser la transmission
29/01/2018   PARLONS FINANCE
(Investir.fr – Les Echos) (…) « Dans certaines situations, l’assurance-vie après 70 ans peut d’ailleurs se révéler plus avantageuse qu’avant 70 ans », note Meyer Azogui, président de Cyrus Conseil. Prenons l’exemple d’une personne qui verse 100.000 € à 70 ans. Elle décède vingt ans plus tard, alors que son capital a doublé et atteint 200.000 €. Ses bénéficiaires seront redevables de droits calculés sur 69.500 € (100.000 € de versements, moins 30.500 € d’abattement) mais empocheront 130.500 € sans droits de succession, soit le montant de l’abattement et les gains financiers. Plus les montants, la durée et le rendement sont élevés, plus les gains sont significatifs : si vous versez 1 million d’euros et que le capital a doublé lors de votre disparition, vos héritiers recevront donc au moins 1 million sans impôt ! Pour profiter à plein de ce ­dispositif, il est néanmoins préférable de prendre quelques précautions. Tout d’abord, mieux vaut ne pas diriger vos nouveaux versements vers un contrat existant et alimenté avant 70 ans, même si votre assureur vous affirme que ces capitaux sont identifiés dans deux compartiments fiscaux bien distincts (ce qui est le cas). En effet, si vous devez opérer un retrait sur votre assurance-vie, l’assureur le prélèvera sur les deux compartiments et réduira donc de ce fait la valeur du capital émanant des primes versées avant 70 ans, en proportion des sommes qui y sont placées. Vous perdrez donc le bénéfice des exonérations accordées avant 70 ans.

 

 

Dernières News
1/9  
   Avertissement Important 
   
L’ensemble des informations disponibles sur le site clubpatrimoine.com représente une simple information et en aucun cas ne saurait être considéré comme une invitation à investir, un acte de démarchage ou de conseil financier… La vocation du site Club Patrimoine étant strictement une information forcément non exhaustive, les articles ou communications publiés sur le site ne sauraient être considérés comme un appel public à l’épargne ou une incitation à investir sur des produits financiers ou d’assurance. Malgré tous les soins pris dans la collecte auprès de sources réputées fiables et dans le traitement des données, Club Patrimoine ne peut en garantir l’exactitude et recommande à l’Utilisateur de ne pas prendre de décisions d’investissement sans en avoir vérifié lui-même l’exactitude auprès des sociétés de gestion concernées ou auprès de son conseiller spécialisé, ni sans avoir lu le prospectus des fonds ou les conditions générales et particulières des contrats d’assurance. Par ailleurs, Club Patrimoine rappelle à l’Utilisateur que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et lui recommande de consacrer le temps nécessaire à la définition de la répartition de ses avoirs en général, et de ses avoirs financiers en particulier, en tenant compte de ses objectifs, de ses contraintes de toutes natures, de son horizon de placement, et en diversifiant ses placements. Club Patrimoine n’est pas en mesure de se substituer à l’Utilisateur pour vérifier si un produit d’investissement présenté sur le site est en adéquation avec ses besoins et l'invite à se faire assister par son conseiller spécialisé.
Revues
Actualités du Patrimoine
Parlons Finance
Vidéos
Partenaires
Stats Google Analytics 1 mois
Visiteurs uniques : 33 121
 
Accueil | Forum Qui sommes-nous | Contact | Partenaire   Mentions légales | Copyright 2019