A la UneParlons finance

Récap du jeudi par David Simon Elkoubi de Financial Networking Group

Les indices actions européens ont terminé sans grand changement jeudi au terme d’une séance calme en raison de la fermeture des marchés actions aux États-Unis pour Thanksgiving ce qui a limité les variations et les volumes tout au long de la journée. Cependant les marchés actions américains seront ouverts aujourd’hui pour une séance écourtée. En quelques jours, le risque de nouveaux confinements aux impacts terriblement violents pour l’économie s’est largement dissipé, permettant aux investisseurs de se projeter dans l’après-Covid. Dès lors, les indices devraient se stabiliser, voire consolider calmement dans les prochaines semaines en attendant le déploiement des campagnes de vaccination à grande échelle. Ensuite, sans choc exogène, le rallye pourrait se poursuivre, toujours soutenu par le flot de liquidités déversées par les banques centrales.

La crise sanitaire a continué à peser sur les marchés et plusieurs pays dont la France ont décidé d’assouplir leurs restrictions sanitaires sauf l’Allemagne qui a décidé à l’inverse de maintenir ses mesures contre le COVID-19 jusqu’en janvier alors que le nombre quotidien de décès y a atteint un record. Angela Merkel réclame la fermeture de toutes les stations de ski en Europe pour ne pas alimenter une concurrence déloyale, mais la Suisse qui ne fait pas partie de l’UE pourrait ne pas fermer le siennes. En France, les commerces vont pouvoir rester ouverts jusqu’à 21h00 à partir de leur réouverture samedi et les dérogations seront facilitées pour leur permettre d’accueillir des clients le dimanche pour profiter de la période intense d’achats avant les fêtes de fin d’année malgré l’épidémie du coronavirus, a annoncé le gouvernement jeudi.

Parmi les rares rendez-vous de jeudi, le compte-rendu de la réunion d’octobre de la Banque centrale européenne (BCE) a montré que ses dirigeants ont constaté qu’ils ne pouvaient pas s’autoriser la moindre complaisance face à la deuxième vague de la pandémie de coronavirus, préparant ainsi le terrain à de nouvelles mesures de soutien. Les minutes confirment ainsi le fait que la BCE calibrera sa politique monétaire le 10 décembre (extension du PEPP et assouplissement des TLTRO III). De plus, la Riksbank a laissé jeudi son taux repo inchangé à 0%, une décision qui était attendue par les économistes. L’institution a néanmoins décidé d’augmenter ses rachats d’actifs de 500 milliards de couronnes suédoises à un maximum de 700 milliards et de les prolonger jusqu’au 31 décembre 2021.

Plus tôt jeudi matin en Asie, le NIKKEI a fini en hausse de 0,91% et atteint un plus nouveau plus haut de près de 30 ans, tirée notamment par les valeurs technologiques. En Chine, ce sont les valeurs de la finance et des biens de consommation courante qui ont permis aux marchés actions de rebondir après la baisse des deux séances précédentes : le SHANGHAI COMPOSITE a pris +0,22% et le CSI 300 a fini en hausse de +0,18%. De plus, l’IBEX 35, le FTSE MIB, le FTSE 100, le CAC 40, l’EURO STOXX 50 et le DAX 30 ont terminé en légère baisse respectivement de -0,74%, -0,46%, -0,44%, -0,08%, -0,03% et -0,02%. Les marchés américains étaient fermés en raison de Thanksgiving

Sur les marchés obligataires, il y a eu peu mouvements : le BUND clôture à -0,58%, l’OAT termine à -0,35%, le BTP finit à un plus bas historique à 0,56%, le BONOS a clos à 0,05% et le 10 ans portugais termine à 0,00%, un niveau jamais atteint auparavant.

A la clôture des marchés européens, le baril de Brent reculait de 2,39% à 47,73$ et le WTI perdait 1,90% à 44,99$. Depuis le début du mois le WTI et le BRENT sont en hausse de +20,34% et +20,29%.

Lire la suite

 

———-

Financial Networking Group est un réseau mondial en finance créé par David-Simon Elkoubi (Fondateur & CEO de FNG) en Juin 2018. L’objectif principal de ce réseau est de rassembler les professionnels et étudiants en finance du monde entier.

Depuis sa création, le nombre de membre n’a cessé d’augmenter et compte aujourd’hui plus de +27.000 abonnés sur la page LinkedIn et près de 3.000 sur le groupe Telegram permettant à des milliers de personnes de rentrer en contact. Avec 50% de professionnels à la recherche du meilleur candidat et 50% d’étudiants à la recherche de l’emploi idéal, Financial Networking Group s’impose sur la scène comme un des premiers acteurs du networking en Finance.

Financial Networking Group est aussi composé d’un réseau de plus de +300 ambassadeurs (étudiants/ professionnels) représentants FNG dans le monde entier.

Financial Networking Group est ainsi composé de 6 équipes :   Ressources humaines, Financial Markets Research, Private Equity, M&A Communication et Valuation.

Rejoignez nous sur LINKEDIN : https://www.linkedin.com/company/financial-networking-group !

Afficher plus

David-Simon Elkoubi

David-Simon ELKOUBI est diplômé du master II Finance & Asset Management de la faculté Panthéon Sorbonne en 2018.  Il commence sa carrière chez SEDEC Finance en tant qu’assistant gérant et rejoint ensuite AMUNDI où il travaille en tant qu’assistant gérant Multi-Asset. Face à la qualité de son travail et son envie d’évoluer, il devient ensuite Junior Portfolio Manager Multi-Asset.

 

Face à la demande croissante de nouveaux étudiants et jeunes professionnels, David-Simon ELKOUBI décide de créer Financial Networking Group, un réseau permettant de rassembler professionnels et étudiants en finance lors de conférences et diners. En moins de deux ans, Financial Networking Group devient un acteur majeur dans le networking en finance d’une part grâce à la qualité de des rapports en Finance de marché, en Private Equity, en M&A et d’autre part grâce à ses idées innovantes. Depuis sa création, le nombre de membre n’a cessé d’augmenter et compte aujourd’hui plus de +29.500 abonnés sur la page LinkedIn et près de 3.000 sur le groupe Telegram permettant à des milliers de personnes de rentrer en contact. Avec 50% de professionnels à la recherche du meilleur candidat et 50% d’étudiants à la recherche de l’emploi idéal, Financial Networking Group s’est donc imposé sur la scène comme un des premiers acteurs du networking en Finance.  Financial Networking Group est aussi composé d’un réseau de plus de +320 ambassadeurs (étudiants/ professionnels) représentant FNG dans le monde entier et de 40 analystes partagés en 6 équipes : Ressources humaines, Financial Markets Research, Private Equity, M&A Communication et Valuation.

 

Aujourd’hui, il est Broker Equity Derivates pour MARKET SECURITES.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page