A la UneParlons finance

Résumé de la réunion de la BCE et point sur le BREXIT par David Simon Elkoubi de Financial Networking Group

Les indices actions européens ont fini en ordre dispersé ce jeudi, les décisions sans surprise de la Banque centrale européenne (BCE) ainsi que la baisse de ses prévisions de croissance pour 2021 ont incité les investisseurs à la prudence. Ces deux facteurs ont ainsi relégué au second plan les préparatifs de campagnes de vaccination contre le coronavirus dans plusieurs pays, notamment les Etats-Unis et le Canada. Les investisseurs ont été déçus de la BCE car elle a fait ce que tout le monde attendait mais sans rien rajouter d’autre.

La BCE a ainsi dévoilé jeudi de nouvelles mesures de soutien à l’économie et aux banques pour tenter de favoriser la sortie de la zone euro de la récession liée à la pandémie de coronavirus, en expliquant que le rebond devrait être plus faible qu’attendu initialement en 2021. La BCE a ainsi prolongé son programme de rachat d’actifs (PEPP) jusqu’en mars 2022 au moins, et en a augmenté son plafond de 500 milliards d’euros pour porter son enveloppe totale à 1 850 milliards. Le conseil des gouverneurs de la BCE a également décidé d’un recalibrage des conditions fixées par TLTROIII. Il a notamment été décidé d’allonger de douze mois jusqu’en juin 2022, la période pendant laquelle des conditions nettement plus favorables s’appliqueront. La BCE prévoit désormais que la croissance de la zone euro ne sera que de 3,9% l’an prochain, contre 5% prévu en septembre, mais elle table sur une accélération à 4,2% en 2022, soit un 1% de plus qu’il y a trois mois. L’inflation, elle, devrait rester faible à 1,0% en 2021, 1,1% en 2022 et 1,4% en 2023. Les taux d’intérêt directeurs, eux, restent inchangés, à zéro pour le taux de refinancement, -0,5% pour le taux de la facilité de dépôt et 0,25% pour celui de la facilité de prêt marginal.

Toujours dans une impasse sur les relations post-Brexit entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne, Ursuala Von der Leyen et Boris Johnson ont fixé dimanche comme date butoir pour conclure l’accord commercial. Jeudi soir, Boris Johnson a déclaré qu’«Il y a une forte possibilité que l’Union européenne et le Royaume-Uni ne trouvent pas d’accord sur leurs relations commerciales post-Brexit» et il s’est dit prêt à aller à Paris, à Bruxelles, à Berlin ou partout ailleurs pour tenter d’en arracher un. Encore en Europe, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne sont parvenus jeudi à un accord sur le déblocage du budget pluriannuel et du fonds de relance post-COVID de l’UE à la suite d’un compromis avec la Hongrie et la Pologne, a annoncé le président du Conseil, Charles Michel.

Jeudi matin, le NIKKEI a perdu 0,23% et le TOPIX a cédé 0,18%. Le HANG SENG a perdu 0,35% tandis que l’indice SHANGHAI COMPOSITE a gagné 0,04% out comme celui de SHENZHEN qui a gagné 0,12%.
En Europe, L’IBEX 35, le DAX 30, le FTSE MIB et l’EURO STOXX 50 finissent en baisse de -0,64%, -0,33%, -0,25% et – 0,19% tandis que le CAC 40 et le FTSE 100 terminent en légère hausse de+0,05% et +0,54%. Les marchés américains ont fini ordre dispersé : Le S&P 500 (-0,13%) et le DOW JONES (-0,23%) finissent dans le rouge tandis que le NASDAQ termine en hausse de +0,54%.

Sur les marchés obligataires, il y a eu peu mouvements : le BUND clôture à -0,60%, l’OAT termine à -0,36%, le BTP finit à 0,52%, le BONOS a clos à 0,01% et le 10 ans portugais termine à -0,02%, un niveau jamais atteint auparavant.

À la clôture des marchés américains, le Brent gagnait 2,84% à 50,37$ et le WTI qui prenait 2,64% à 46,99$.

Lire la suite

 

———-

Financial Networking Group est un réseau mondial en finance créé par David-Simon Elkoubi (Fondateur & CEO de FNG) en Juin 2018. L’objectif principal de ce réseau est de rassembler les professionnels et étudiants en finance du monde entier.

Depuis sa création, le nombre de membre n’a cessé d’augmenter et compte aujourd’hui plus de +27.000 abonnés sur la page LinkedIn et près de 3.000 sur le groupe Telegram permettant à des milliers de personnes de rentrer en contact. Avec 50% de professionnels à la recherche du meilleur candidat et 50% d’étudiants à la recherche de l’emploi idéal, Financial Networking Group s’impose sur la scène comme un des premiers acteurs du networking en Finance.

Financial Networking Group est aussi composé d’un réseau de plus de +300 ambassadeurs (étudiants/ professionnels) représentants FNG dans le monde entier.

Financial Networking Group est ainsi composé de 6 équipes :   Ressources humaines, Financial Markets Research, Private Equity, M&A Communication et Valuation.

Rejoignez nous sur LINKEDIN : https://www.linkedin.com/company/financial-networking-group !

Afficher plus

David-Simon Elkoubi

David-Simon ELKOUBI est diplômé du master II Finance & Asset Management de la faculté Panthéon Sorbonne en 2018.  Il commence sa carrière chez SEDEC Finance en tant qu’assistant gérant et rejoint ensuite AMUNDI où il travaille en tant qu’assistant gérant Multi-Asset. Face à la qualité de son travail et son envie d’évoluer, il devient ensuite Junior Portfolio Manager Multi-Asset.

 

Face à la demande croissante de nouveaux étudiants et jeunes professionnels, David-Simon ELKOUBI décide de créer Financial Networking Group, un réseau permettant de rassembler professionnels et étudiants en finance lors de conférences et diners. En moins de deux ans, Financial Networking Group devient un acteur majeur dans le networking en finance d’une part grâce à la qualité de des rapports en Finance de marché, en Private Equity, en M&A et d’autre part grâce à ses idées innovantes. Depuis sa création, le nombre de membre n’a cessé d’augmenter et compte aujourd’hui plus de +29.500 abonnés sur la page LinkedIn et près de 3.000 sur le groupe Telegram permettant à des milliers de personnes de rentrer en contact. Avec 50% de professionnels à la recherche du meilleur candidat et 50% d’étudiants à la recherche de l’emploi idéal, Financial Networking Group s’est donc imposé sur la scène comme un des premiers acteurs du networking en Finance.  Financial Networking Group est aussi composé d’un réseau de plus de +320 ambassadeurs (étudiants/ professionnels) représentant FNG dans le monde entier et de 40 analystes partagés en 6 équipes : Ressources humaines, Financial Markets Research, Private Equity, M&A Communication et Valuation.

 

Aujourd’hui, il est Broker Equity Derivates pour MARKET SECURITES.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page