Retour
Droit

Comment réduire les frais de donation et de succession ?

25
Apr
2022

Challenges

En France, la fiscalité sur les successions représente près de 1% des recettes fiscales et 0,6% du produit intérieur brut (PIB), tandis que les abattements fiscaux, eux, figurent parmi les moins importants d’Europe. La transmission du patrimoine d’un défunt à ses héritiers entraîne des droits de succession dont le montant va fluctuer à la fois selon la valeur du bien ou de l’argent transmis, et le lien de parenté unissant le défunt à son héritier qui peut, dans certains cas, conduire à un abattement ; un certain nombre de critères qui expliquent la complexité du calcul de cet impôt indirect… Pour réduire le coût de ces droits de succession, il existe un certain nombre de choix fiscaux: la donation en cours de vie, le démembrement de propriété, la société civile d’immobilière…

La suite sur challenges.fr

Partager :

À découvrir

Club Expert

Mouvements du mois

Découvrez le dernier mercato
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories