Retour
Économie

Good news is bad news… la suite (Auris Gestion)

7
Jun
2022

Les marchés financiers ont longtemps considéré que la banque centrale américaine était derrière la courbe, anticipant qu’un resserrement monétaire plus rapide serait obligatoirement nécessaire pour lutter contre l’inflation. Si les anticipations de hausse des taux sont maintenant globalement en ligne avec le discours des membres du FOMC, les investisseurs, habitués depuis longtemps à l’argent facile, espèrent encore secrètement que la politique monétaire sera moins restrictive que prévue. Ainsi, comme souvent, les marchés se mettent alors à guetter les mauvaises nouvelles sur l’économie américaine comme autant de bonnes raisons pour limiter les ardeurs de resserrement monétaire de la Fed.

Lire la suite

Partager :

À découvrir

Club Expert

Mouvements du mois

Découvrez le dernier mercato
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories