Retour
Droit

Héritage : ces frais bancaires que les héritiers découvrent en fin de succession

2
Nov
2022

Perdre un proche est un drame difficilement descriptible à l'écrit. Mais l'épisode peut être encore plus douloureux quand les démarches s'éternisent... De fait, pour la famille, quand il s'agit de gérer la « suite » d'un décès, c'est-à-dire les mois nécessaires au réglement de la succession, les frais bancaires sont effectivement quasi invisibles. Par leur montant, bien « faibles » face aux frais d'obsèques et frais de notaire, et face aux droits de succession à payer à l’État si les montants concernés sont élévés.

La suite sur Moneyvox.fr

Partager :

À découvrir

Mouvements du mois

Découvrez le dernier mercato
Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories