Retour
Analyses de marchés

Les jeunes, des investisseurs comme les autres ?

13
May
2024
Appétence pour les crypto-monnaies et les produits durables : les jeunes générations adoptent des stratégies patrimoniales spécifiques.

Les jeunes épargnants adoptent des comportements d’investissements spécifiques. Leurs parents peuvent les accompagner dans l’élaboration de leur stratégie patrimoniale. Horizon d’investissement à moins de dix ans, appétence pour les crypto-monnaies et les produits durables : les jeunes générations adoptent des stratégies patrimoniales spécifiques. Comment accompagner au mieux ces jeunes adultes souvent insuffisamment formés en matière financière ?

En 2023, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a mené une étude sur les nouveaux investisseurs, avec l’appui de la Commission européenne et de l’OCDE. Plus de la moitié d’entre eux a moins de 35 ans. Le portrait robot de ces jeunes épargnants met en évidence des différences de comportements avec les autres investisseurs.

Les jeunes investisseurs choisissent un horizon d'investisement plus court

Le premier enseignement de l’étude de l’AMF est le suivant : les jeunes investisseurs se projettent en très grande majorité sur un horizon d’investissement à moins de dix ans. Ils souhaitent avant tout augmenter la rentabilité de leurs avoirs et les diversifier. 29% d’entre eux commencent à investir par curiosité, 18% par jeu. Une très grande majorité d’entre eux (89%) s’adonne régulièrement ou occasionnellement à des jeux d’argent type paris sportifs, loterie ou casino. Les trois quarts de ces nouveaux investisseurs âgés de 25 à 34 ans détiennent plus d’un produit d'investissement. 63% ont investi dans les crypto-actifs.

L’assurance-vie en euros est leur deuxième produit le plus détenu (33%), suivie de l’épargne retraite (29%) et des actions cotées (24%). Ils plébiscitent également les placements durables, notamment les plus jeunes, les 18-24 ans. Cet objectif est cité par 31% des sondés, soit 3 fois plus que chez les plus de 50 ans.

Bon à savoir: La moitié des jeunes investisseurs a découvert l’univers des placements financiers à l’occasion de l’épidémie du Covid-19. Pendant et après la pandémie, une forte augmentation de l’activité en Bourse des particuliers a été observée dans les économies du monde entier, tant en volume qu’en fréquence de transactions. Entre 2020 et 2022, l’AMF estime que 800.000 nouveaux investisseurs ont commencé à investir en actions.

Savoir accompagner ces jeunes adultes dans leur stratégie de placement

Ce portrait vous semble étrangement familier ? Peut-être avez-vous un ou plusieurs grands enfants concernés. Ils sont adultes et gagnent de l’argent. Ils commencent à placer leur revenu. Cependant, bâtir une stratégie patrimoniale demande quelques compétences. Vos conseils de parents avisés peuvent s’avérer nécessaires. En effet, cette jeune génération d’investisseurs affiche un niveau de connaissances financières relativement faible, en particulier les jeunes adultes de 18 à 24 ans.

Selon l’AMF, la majorité des investisseurs en produits très risqués, comme les produits dérivés, les options ou les crypto-actifs, connaissent mal les règles d’utilisation de ces produits. Cette situation est dommageable : les jeunes investisseurs affichent un excès de confiance dans leurs connaissances en matière financière. En outre, les jeunes âgés de 18 à 25 ans ont tendance à rechercher des informations auprès de sources non officielles, comme les réseaux sociaux ou les influenceurs.

>> Lire l'article entier de Pictet AM

>> Lire d'autres analyses de Pictet AM

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories