Retour
Économie

La nécessité est mère d'invention (Pinaki Das, Head of Thematic Research à Quintet Private Bank)

29
Aug
2022

La nécessité est mère de l'invention, comme dit le proverbe. C'est la raison pour laquelle les périodes de bouleversements économiques ou sociaux coïncident souvent avec des innovations exceptionnelles. La mise au point rapide du vaccin contre le Covid, basé sur une technologie ARNm révolutionnaire, en est un parfait exemple.
 
Aujourd'hui, l'économie mondiale se trouve dans une situation précaire. L'Europe, en particulier, est confrontée à la possibilité d'une récession et au risque d'une stagflation comparable à celle des années 1970. Même si les dépenses globales de R&D diminuent à mesure que l'accès aux capitaux de croissance se raréfie, le rythme de l'innovation pourrait rester soutenu. Pourquoi ? Parce que la nécessité est mère de l'invention.
 
Prenons l'exemple de Starbucks Pickup, lancé à New York l'hiver dernier, moins de deux ans après la fermeture complète de la ville qui ne dort jamais. Lancé en partenariat avec Amazon, ce service permet aux clients, comme dans les magasins Amazon Go, de passer leur commande et de la régler via une application, puis de récupérer leur Frappuccino au lait d'avoine (sans crème fouettée svp !) sans quasiment aucune intervention humaine.
 
Starbucks rencontre des difficultés liées aux perturbations dans les chaînes d'approvisionnement, au resserrement du marché de l'emploi et à une baisse significative des ventes en Chine due à la politique zéro Covid menée dans ce pays. Pour une entreprise qui gère plus de 30 000 établissements, le fait qu'elle prévoie d'ouvrir quelque 300 nouveaux Starbucks Pickup peut sembler purement anecdotique.
 
Pourtant, le potentiel de cette technologie est considérable. Elle pourrait en effet contribuer à relever les défis liés à la pénurie de main-d'œuvre et aux pressions sur les salaires (des enjeux qui deviendront particulièrement pressants avec le vieillissement de la population mondiale et l'intensification des restrictions à l'immigration) et faciliter la gestion d'une éventuelle réapparition du Covid. Il convient également de noter que ce déploiement intervient au moment où Starbucks a annoncé la fermeture de 16 points de vente aux États-Unis en réponse aux préoccupations des salariés concernant la criminalité et la sécurité.
 
Parfois, l'innovation destinée à changer le monde naît de la nécessité et commence de façon modeste.
 
C'est en 1879 que Thomas Edison a breveté l'ampoule électrique. Mais cette invention a fait suite à 40 ans de travaux de recherche menés par divers scientifiques intrigués par l'idée de substituer l'éclairage électrique à des sources coûteuses, inefficaces et parfois dangereuses comme l'huile de baleine et le kérosène.
 
Aujourd'hui, dans ce que l'on peut considérer comme le changement le plus important depuis que la Ford T a remplacé la voiture à cheval, le secteur de l'automobile est au cœur d'une période de bouleversement exceptionnelle, et ce sur deux fronts simultanément. La technologie a atteint un tournant au moment même où nous sommes confrontés à des phénomènes climatiques inédits et à une crise énergétique mondiale.
Les imposantes usines de Tesla à Berlin et au Texas ont démarré la production cette année. Volkswagen a commencé la construction de sa Gigafactory en Allemagne, pour un coût de 2 milliards d’euros, dans le cadre de son projet de construction de plusieurs usines de batteries. Ces initiatives contribueront à localiser les chaînes d'approvisionnement, un point sensible sur le plan géopolitique, à un moment où les pénuries d'énergie en Europe pourraient accélérer l'innovation dans le domaine des technologies propres. Parallèlement, le pourcentage de consommateurs à l'échelle mondiale qui envisagent d'acquérir un véhicule électrique a pour la première fois franchi la barre des 50 %, selon EY (52 %).
 
Les véhicules autonomes sont également en passe de devenir une réalité. En juin, Cruise, la division de véhicules à conduite autonome de General Motors, a lancé un service payant de taxis sans chauffeur à San Francisco. Limité aux heures tardives de la nuit, ce service rencontre actuellement quelques problèmes de rodage. Mais le fait de pouvoir faire payer aux clients des trajets sans chauffeur est une étape marquante pour la conduite autonome et les robots-taxis.
 
De son côté, Elon Musk compte lancer dès cet automne un prototype du robot humanoïde de Tesla, baptisé Optimus. Les satellites Starlink de SpaceX sont utilisés par l'Ukraine à des fins de communication et de stratégie militaire, illustrant ainsi le potentiel des technologies spatiales. Et le premier « bébé sur mesure » du monde fêtera bientôt son deuxième anniversaire, preuve de la capacité des technologies génétiques à identifier et à traiter les troubles génétiques avant la naissance.
 
Les meilleures entreprises peuvent prospérer en période d'incertitude, comme aujourd'hui, notamment en investissant dans l'innovation. Cela exige une vision à long terme et une certaine souplesse, en particulier sur le plan financier. C'est pourquoi les entreprises présentant des bilans solides et des niveaux élevés de flux de trésorerie disponible sont les mieux placées pour continuer à investir tout au long du cycle actuel, veillant ainsi à ce que l'innovation reste constante, y compris lorsque la situation est difficile et que la nécessité de changer les choses se fait sentir.
 
En dépit de l'instabilité des marchés, de la récession qui se profile et de la multiplication des risques géopolitiques, de nouvelles idées audacieuses continueront à voir le jour. Pourquoi ? Parce que la nécessité reste mère de l’invention.
---------------------------------------------------------------------
Pinaki Das assume la fonction de Head of Thematic Research au sein de Quintet Private Bank. Les propos et points de vue exprimés dans ce document sont ceux de l'auteur à la date du présent article et sont susceptibles d'être modifiés. Cet article est également de nature générale et ne constitue en aucun cas un conseil d'ordre juridique, comptable, fiscal ou en matière de placement. Il est rappelé aux investisseurs que les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs et que la valeur des investissements peut évoluer à la hausse comme à la baisse. La valeur des investissements sous-jacents peut également évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations de change.

Partager :

À découvrir

Club Expert

Mouvements du mois

Découvrez le dernier mercato
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories