Retour
Thématiques & Alternatifs

Tout comprendre sur les singes NFT ! Enzo Hallot, PROBE

20
Jun
2022

Bear Market et prudence sont les mots d’ordre depuis quelques mois. Et pour cause, depuis le 1er janvier 2022 les performances observées de l’ensemble des actifs risquées sont négatives (chiffres au 15/06/2022) :


CAC40 : - 16%
Eurostoxx 50 : -18%
Nasdaq : -30%
S&P500 : -21%


Le marché des cryptomonnaies n’est pas épargné. Sur la même période :


Bitcoin (BTC/USD) : -55%
Ethereum (ETH/USD) : -70%


D’une manière générale, le marché des cryptomonnaies a perdu 60% de sa valorisation boursière, passant de 2 200 milliards de dollars à 900 milliards de dollars (source coinmarketcap). Mais certains actifs numériques ont mieux résisté que d’autres. Parmi ceux qui se détachent, la collection « Bored Ape Yacht Club » (littéralement : Le club des singes qui s’ennuient sur un yacht) démontre qu’il faut s’attarder un peu plus sur ce phénomène.


 
Les Bored Apes Yacht Club (BAYC)


Vous avez déjà surement entendu parler ou vu ces têtes de singes sur internet. Aujourd’hui, elles ont envahi la toile et vous les trouverez sur twitter en photo de profil de Neymar Jr, Eminem, Madonna, Justin Bieber ou encore Snoop Dog.


Les Bored Ape Yacht Club (BAYC) sont une collection de 10 000 jetons uniques représentés par des images de singes aux différents traits et attributs : chapeaux, dents, yeux, tee-shirts, humeurs, etc.


A l’origine, chaque image a été émise sur le marché primaire à un montant de 0.08 Ethers (Ethereum) soit l’équivalent de $247 au moment de l’émission. En janvier 2022, le total de vente a franchi 1 milliard de dollars avec un prix minimum de 60 Ethers par image (soit + 75 000% !).


Alors que le marché des NFT est également baissier depuis le début de l’année, les grandes collections ont montré une importante résilience avec des performances positives :


BAYC : +26%
CryptoPunks : -25%
Mutant Apes Yacht Club : +39%
Doodle : +47%
Clone X Takashi Murakami : +111%
 



Mais pourquoi dépenser de telles sommes dans ce qui peut ne sembler qu’être des images de singes au format JPEG ?


 
Le club des ultra-riches


Ces images sont en fait des NFT (Non Fungible Token), technologie issue de la blockchain permettant de créer des certificats d’authenticité numérique, échangeables sur internet. En quelque sorte, c’est un protocole informatique qui certifie l’unicité et l’appartenance d’un bien digital ou digitalisé.


Aujourd’hui, ces certificats d’authenticités numériques peuvent contenir divers attributs autres que la certification d’un titre de propriété. Cela peut donner droit à des avantages, réductions sur des services et produits, etc.


Dans le cas des Bored Ape Yacht Club, l’engouement est né grâce à diverses célébrités payant des fortunes pour acquérir ce que l’on peut qualifier d’une « carte de membre d’un club international très fermé ». Cela leur permet ainsi de participer à des soirées et évènements où seuls les détenteurs des NFT des Bored Ape Yacht Club peuvent participer. Cela donne également accès au monde virtuel Yuga Labs (la société à l’origine des Bored Ape Yacht Club), à des airdrops (parachutage/largage) de NFT, etc.


Le succès de cette collection repose également sur les différents partenariats signés entre Yuga Labs et par exemple Adidas, faisant le lien entre le monde virtuel de la blockchain et des sociétés du monde physique.


L’accès au monde virtuel développé par Yuga Labs est exclusif à ceux qui y investissent. Le dernier exemple en date est « the Bathroom » (littéralement la salle de bain). Cela donnait le droit aux détenteurs de Bored Ape Yacht Club de placer un pixel sur un caneva toutes les 15 minutes, le but étant de créer une œuvre d’art numérique collaborative pendant une durée prédéfinie. Ce concept est aussi appelé « Pixel War » et fait partie de la culture internet depuis des années.


 
Un système très lucratif


Lors de la création des 10 000 NFT, la société à l’origine des Bored Ape Yacht Club a intégré 2,5% de droit de suite dans chacun des NFT. Cela signifie que Yuga Labs récupère automatiquement ses royalties sur chaque transaction et transactions à venir. Cela valoriserait actuellement la société à plusieurs centaines de millions de dollars.


À noter que seules les informations d’un NFT sont stockées dans la blockchain, et non l’œuvre. Concrètement, un NFT d’une image digitale ne contient pas l’image en question, mais un lien vers l’image, elle-même stockée sur un serveur.


 
La ferveur autour des NFT Bored Ape Yacht Club est également renforcée par le récent lancement de la cryptomonnaie Apecoin, permettant les échanges dans le futur metavers de Yuga Labs et donnant certains avantages exclusifs aux détenteurs. Cela se traduit par exemple par un droit de vote dans l’écosystème offrant la possibilité de participer à la gouvernance de la DAO liée à Apecoin (Organisation Autonome Décentralisée).


 
Malgré le manque de sérieux que cela peut représenter aux yeux de certains, ce type de projet est un excellent bac à sable pour ce que pourrait être l’avenir du web tel que nous le connaissons aujourd’hui, le WEB 3.0. De plus, la rareté, la complexité et les avantages d’obtenir un Bored Ape Yacht Club en font un investissement plutôt long-terme pour les acquéreurs. Cela explique en partie les excellentes performances de ce type d’actifs numériques.


Bien sûr, tous les projets de ce type ne se ressemblent pas et la majorité des NFT ont subi des pertes importantes. La sélection et l’horizon d’investissement sont donc déterminant dans le processus d’investissement dans les actifs numériques.
 
 

Partager :

À découvrir

Club Expert

Mouvements du mois

Découvrez le dernier mercato
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories