Parlons finance

Dette des marchés émergents et le grand débat sur l’inflation (Jupiter AM)

Il y a souvent une différence entre le discours consensuel sur ce que les investisseurs devraient faire et ce que le marché fait réellement. Au début de l’année, le discours était haussier sur la dette des marchés émergents (EMD) – en d’autres termes, les attentes étaient que les mesures de relance de Biden entraîneraient un affaiblissement du dollar américain, ce qui serait positif pour la classe d’actifs. Mais au lieu de cela, au premier trimestre, les devises des marchés émergents ont baissé d’environ 5 %, car c’est la volatilité des bons du Trésor américain qui a occupé le devant de la scène, et non la faiblesse du dollar américain. Jusqu’à présent, au cours du deuxième trimestre, les devises européennes se sont redressées, mais depuis le début de l’année, elles sont à peu près stables, ce qui est encore très différent du discours haussier du début de l’année. (…)

Lire la suite

Afficher plus

Jupiter AM

Créée en 1985, Jupiter AM s’est imposée comme l’une des sociétés de gestion les plus respectées et les plus prospères du Royaume-Uni. La société de gestion emploie plus de 400 collaborateurs et son encours global s’élève à 51.2 Mds d’euros au 31/06/19 pour le compte d’investisseurs institutionnels et particuliers, pour l’Europe et dans le monde.

 

Depuis plus de 30 ans, son approche repose sur un concept simple : essayer d’offrir la meilleure performance possible aux investisseurs sur le moyen et le long terme sans les exposer à des risques inutiles. C’est sur la génération d’alpha à travers une gestion résolument active de ses fonds que Jupiter AM, société de gestion indépendante, a construit son succès.

 

En France, Jupiter AM est distribué depuis plus de 10 ans par les équipes d’ALFI Partners qui mettent au service des investisseurs institutionnels, gérants de fortune et fonds de fonds, l’expertise de Jupiter AM.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page