Parlons finance

Julien Seraqui (CNCGP) : “Les conseillers en gestion de patrimoine se voient désormais comme des entrepreneurs”

Décideurs Magazine
Julien Seraqui vient de succéder à Benoist Lombard à la tête de la Chambre nationale des conseils en gestion de patrimoine (CNCGP). Que contient son programme ? Quel avenir voit-il pour la profession ? Comment veut-il convaincre les jeunes diplômés de rejoindre les cabinets de CGP ? Julien Seraqui n’élude aucun sujet.
Décideurs. Vous avez intitulé votre programme « Unis pour une nouvelle ère ». Quelles en sont les grandes lignes ?
Julien Seraqui. Comme pour toute association professionnelle, l’union de ses membres, l’engagement à défendre son modèle et la volonté d’avancer dans la même direction, sont notre force. Nous avons, par ailleurs, le sentiment que le métier entre dans une nouvelle ère à la fois en termes d’organisation, de réglementation mais aussi dans sa manière d’appréhender les nouvelles technologies. Le cadre réglementaire semble enfin se stabiliser, après les nombreux changements de ces derniers mois (MIF 2, DDA, RGPD, Pripps). Nous vivions avec une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes. Grâce notamment au travail de l’équipe sortante, la rétrocession de commissions a été maintenue. Cette décision fut la bienvenue et garantit le maintien des business models des cabinets de conseil en gestion de patrimoine (CGP). (…)

Afficher plus

CNCGP

La CNCGP, Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine, est le syndicat représentatif de cette profession.

 

Les rôles de la Chambre sont multiples :

 

– Promouvoir la profession (80% des effectifs adhèrent à la Chambre)
– Défendre ses membres auprès des pouvoirs publics nationaux et européens
– Les assister au quotidien dans leur exercice professionnel
– Offrir un label de qualité aux épargnants par un processus de sélection de ses adhérents

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page