Retour
Économie

Les banques centrales sont aux manettes mais naviguent à vue (Richelieu Gestion)

8
Jul
2022

En fin de mois, la commission bancaire du Sénat américain a auditionné le président de la Fed, Jerome Powell, dans le cadre de son discours de politique monétaire semestriel au Congrès. Dans son propos liminaire, le président de la Fed a réitéré sa volonté de poursuivre le resserrement de la politique monétaire pour ramener l’inflation à sa cible de 2% le plus rapidement possible. Powell notait que « les conditions financières valorisent déjà des hausses de taux additionnelles, mais il faut néanmoins que nous allions de l’avant et les réalisions ».
 
Enfin, il soulignait que si le FOMC « n’essaie pas de provoquer et ne pense pas devoir provoquer de récession », il reste essentiel que la Fed restaure la stabilité des prix, admettant qu’il sera « très difficile » de faire atterrir l’économie en douceur au vu des événements des derniers mois autour du monde.
 
La Fed craint en effet un désancrage des anticipations d’inflation qui pourrait provoquer une spirale prix-salaires incontrôlable. Un tel objectif ne pourra toutefois être atteint sans un coût important pour la croissance, ce que Jerome Powell a reconnu en admettant qu’une récession était « certainement une possibilité ». Pour l’instant, le pari est réussi mais pour combien de temps ?
(…)


Lire la suite

Partager :

À découvrir

Club Expert

Mouvements du mois

Découvrez le dernier mercato
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories