Retour
Économie

Pléiade AM : Il est facile de blâmer les banques centrales a posteriori

11
Jul
2022

LinkedIn


Le mois de juin achève le pire premier semestre observé sur les marchés depuis le lancement de notre entreprise en 2008. Avec une baisse de près de 20% pour les grands indices européens et américains, et de près de 30% pour le Nasdaq, le crash des bourses mondiales au cours de ces 6 mois est de nature à ébranler les certitudes. Et en juin, c’est un vent de panique qui a parcouru les marchés, avec une baisse de plus de 10% pour clore le semestre. (…)

La suite sur linkedin.com

Partager :

À découvrir

Club Expert

Mouvements du mois

Découvrez le dernier mercato
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories