Retour
Économie

La BCE va-t-elle vraiment baisser ses taux avant la Fed ?

27
Feb
2024
La Fed baisse habituellement ses taux directeurs avant la Banque centrale européenne. Et ça pourrait bien être à nouveau le cas cette année, même si la BCE a certains arguments pour prendre cette initiative avant la banque centrale des Etats-Unis, cette fois-ci. Sollicité par Capital, Alexandre Baradez livre son point de vue.

Capital
 
 
C’est une question que beaucoup de gens se posent aujourd’hui, que ce soient les gérants d’actifs, les traders, les ECB (BCE en anglais, NDLR) watchers (observateurs) ou même les responsables politiques : est-ce que la BCE baissera ses taux avant la Fed cette fois-ci ? Lors des grands cycles de baisse de taux précédents, la Réserve Fédérale «a toujours agi la première. Que ce soit au début des années 2000 au moment de la bulle internet ou encore en 2007 lors de la crise des subprimes, elle a toujours baissé ses taux avant la BCE», rappelle Alexandre Baradez.


Mais aujourd’hui la question du timing se pose légitimement. Alors que l’évolution des taux dépend en théorie de la trajectoire de l’inflation et du rythme d’expansion de l’économie, la croissance en zone euro est nettement plus faible que la croissance américaine et l’inflation sous-jacente (l’inflation hors éléments réputés volatils) a fait des progrès significatifs en Europe. «Cette inflation sous-jacente, c’est-à-dire l’inflation hors alimentation, énergie, alcool et tabac, est retombée à 3,3% après avoir culminé à 5,7% en 2023. C’est toujours assez loin de l’objectif de la BCE (qui est à 2%) mais nul doute que les banques centrales ajusteront les taux à la baisse avant que l’inflation sous-jacente n’atteigne 2%», juge l’expert.


La suite sur capital.fr

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques
Club patrimoine

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories