Retour
Actualités du patrimoine

"Faire de l'ingénierie patrimoniale et de l'interprofessionnalité, le cœur de nos préoccupations" Yann Pelard et Olivier Rozenfeld (Groupe Premium)

icone de calendrier
17
Jan
2024
Olivier Rozenfeld, Conseiller spécial du Groupe Premium revient sur les raisons de son rapprochement avec ce spécialiste de la gestion de patrimoine. Aux côtés de Yann Pelard, Directeur des Opérations du Groupe Premium, il revient sur les enjeux du développement et les compétences qu’il souhaite apporter au groupe.
"Faire de l'ingénierie patrimoniale et de l'interprofessionnalité, le cœur de nos préoccupations" Yann Pelard et Olivier Rozenfeld (Groupe Premium)

Vincent Touraine : Bonjour à toutes et à tous. Le mercato bat son plein dans le monde du conseil en gestion de patrimoine avec ce très beau deal pour Groupe Premium qui signe avec Olivier Rozenfeld. Nous en parlons avec Olivier Rozenfeld et Yann Pelard. Bonjour messieurs.

Olivier Rozenfeld et Yann Pelard : Bonjour Vincent.

VT : Olivier, vous êtes le nouveau Conseiller spécial du Groupe Premium pour la filière CGP et Yann, vous êtes Directeur des Opérations du Groupe Premium. Merci à tous les deux d'être là. Olivier, vous êtes l'objet de cette interview. 'imagine que vous êtes très sollicité depuis quelques temps. Pourquoi avoir rejoint le groupe Premium ?

OR : C'est vrai que mon parcours professionnel, en qualité de cofondateur de Fidroit, que j'ai eu le plaisir de présider pendant 25 ans, m'a permis d'obtenir une forme de confiance, de reconnaissance du marché. Et si le marché ne peut pas se suffire d'une seule réponse, le Groupe Premium a, quand même, à son crédit des succès commerciaux qui sont assez fulgurants et qui attestent de la qualité, des compétences, des talents, des savoir-faire, des équipes mais aussi de la direction avec une prise de conscience des enjeux d'avenir. Et si je me suis orienté assez naturellement vers Premium, ce sont deux séries d'éléments. Le premier, c'est la volonté de s'inscrire et d'avoir comme marqueur l'ingénierie patrimoniale et l'interprofessionnalité. Ce sont des éléments auxquels je suis sensible, mais ce qui a été sûrement le plus déterminant, c'est le modèle de Premium qui vise à préserver l'autonomie des cabinets. Et d'une certaine manière, le Groupe a réussi ce pour quoi d'autres ont échoué, c'est la capacité à rendre compatibles deux notions difficilement réconciliables. C'est d'un côté l'appartenance à un Groupe et de l'autre la capacité des professionnels à maintenir de manière assez autonome la gestion de leur cabinet. Et ce que je vais essayer de faire, compte tenu de l'image que je véhicule, c'est de conforter ces orientations prises par le Groupe Premium.

VT : Yann, pourquoi le Groupe Premium a-t-il fait appel à Olivier Rozenfeld ?

YP : En quelques phrases, il a résumé l'ADN du Groupe Premium, de sa branche CGP, mais plus sérieusement pourquoi, Olivier ? Je ne vais pas vous refaire son CV, reprendre tout son parcours... Professionnel et médiatique. Mais clairement, quand on a l'opportunité de s'entourer des meilleurs, on ne s'en prive pas. Olivier le relatait, c'est vrai qu'historiquement, ou en tout cas depuis peu, le Groupe Premium a quand même connu et reconnu pour ses performances, mais ces performances ne peuvent être réalisées que parce qu'il y a beaucoup de talent dans ce groupe, beaucoup d'expertise au service de nos clients et au service de nos réseaux de distribution. Et là, c'est un nouveau talent qui nous rejoint.

VT : Olivier, vous avez du pain sur la planche. J'imagine que vous avez de nombreux sujets à adresser. Avec quelle méthode allez-vous les aborder ?

OR : En premier, je suis là pour faciliter et accélérer l'organisation, la structuration et le développement de cette nouvelle filière "conseillers en gestion patrimoine". Alors je vais le faire avec mes valeurs, c'est-à-dire en conservant les spécificités des CGP et mon statut de consultant va me permettre de conserver de l'objectivité tout en ayant une relation de confiance et de transparence avec tous les acteurs du groupe et je m'attacherai à faire partager mes réflexions qui irrigueront les responsables du Groupe puisque il y a un élément nécessaire à explorer, ce sont toutes les synergies qui pourraient exister au sein du groupe et qui sont autant de facteurs de développement pour l'avenir.

VT : Yann, pouvez-vous nous en dire plus sur les projets sur lesquels vous allez travailler avec Olivier ?

YP : Nous mettrons l'accent sur l'ingénierie patrimoniale, donc le conseil apporté à nos clients finaux. C'est très clair. C'est un axe de développement extrêmement important pour nous, surtout sur la partie croissance organique bien évidemment; le développement de l'interprofessionnalité, donc l'animation de nos partenaires, prescripteurs, professionnels du conseil, domaine dans lequel Olivier excelle depuis longtemps. Ce qu'a évoqué Olivier, c'est cette vision du marché que nous partageons, nous amènera forcément à le solliciter aussi sur bon nombre de chantiers, et notamment le chantier informatique, dans l'ambition de créer un asset technologique au service de l'ensemble de la branche CGP, qui est pour nous un chantier extrêmement important, extrêmement structurant et je suis certain que le regard d'Olivier sur ce projet sera extrêmement bénéfique.

VT : Très bien. Une année 2024 qui s'annonce prolifique. Merci à tous les deux, Yann Pelard et Olivier Rozenfeld, qui est le nouveau conseiller spécial du Groupe Premium pour la filière CGP. Au revoir.

YP et OR : Au revoir, merci. Merci Vincent.

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories