Retour
Actualités du patrimoine

Placements financiers : quels arbitrages attendus en 2024 ?

24
Jan
2024
Les experts de BPCE anticipent une progression des excédents financiers des ménages cette année, à la faveur d'un phénomène de surépargne toujours important.

Boursier
 

En dépit d’une amélioration du sentiment des ménages vis-à-vis de leur pouvoir d’achat et des perspectives d’inflation à six mois, le niveau d’épargne moyen des foyers devrait rester encore très élevé cette année, anticipe le pôle d’études économiques et de prospective du groupe BPCE dans sa dernière enquête de conjoncture relative à l'épargne des Français.


Une surépargne toujours présente


Après une période 2023 singulière - marquée par une inflation record et des taux d’intérêt obligataires au plus haut – conduisant les ménages à épargner à hauteur de 17,7% de leur revenu disponible, ce niveau devrait à peine s’essouffler en 2024 pour s’établir à 17,5%, anticipent les spécialistes, soit encore bien au-delà du niveau d’épargne observé avant la crise du Covid, à 15% en 2019.


Malgré un sentiment plus positif vis-à-vis de l’évolution de leur pouvoir d’achat et de l’inflation à six mois, « les réflexes des Français n’ont pas fondamentalement changé dans la perspective de ce début d’année 2024 », souligne Eric Buffandeau, directeur adjoint Etudes, Veille et Prospectives du pôle Stratégies de BPCE.

La suite sur boursier.com

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques
Club patrimoine

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories