Retour
Économie

Sofidy : 2023, année de la normalisation ?

27
Jan
2023

Retour brutal de l’inflation, fin des politiques monétaires ultra-accommodantes, guerre en Ukraine, crise de l’énergie, chute concomitante des marchés d’actions et obligataires… 2022 aura encore été une année des plus chahutées. Mais 2023 pourrait être celle de la normalisation.
 
En décembre, le taux d’inflation de la zone euro est repassé sous le seuil des 10 %. En France, où le gouvernement a mis en place un bouclier énergétique, l’inflation est même retombée à 6,2 % sur douze mois. Le coup de frein initié par la BCE en juillet dernier, de loin le plus important depuis la création de la monnaie unique, porte donc ses fruits. La hausse de son taux de dépôt pèse sur le marché du crédit avec comme conséquence, escomptée et matérialisée, un ralentissement de la croissance économique et donc de la hausse des prix.
 
S’il est encore trop tôt pour anticiper le fameux « pivot », c’est-à-dire le moment où la BCE cessera de durcir sa politique monétaire, l’inflation semble être en voie de normalisation avec un taux attendu mi-2023 autour de 5,5 % en France. La remontée, depuis début 2022, du rendement de l’OAT à 10 ans, à 2,6 %1 après avoir franchi même les 3 % en décembre, reflète également la régularisation en cours après des années de taux anormalement bas. Qui plus est, en mettant un terme à sa politique de taux zéro, la banque centrale européenne retrouve des marges de manœuvre pour juguler, si cela devenait nécessaire, une récession que certains redoutent encore en zone euro.
Pour autant, les prochains mois devraient rester chahutés avec des marchés financiers volatils et toujours préoccupés par l’identification du « pivot » des banques centrales. Le crédit quant à lui devrait rester contraint jusqu’à la normalisation de l’inflation et donc continuer à peser sur les transactions immobilières et la valorisation des actifs. Les rendements retrouvés sur les obligations pourraient aussi inciter les investisseurs institutionnels à réaliser des arbitrages en défaveur des actifs immobiliers.
 
Chez Sofidy, nous abordons avec confiance cette nouvelle année. Nous sommes convaincus que notre discipline de gestion prudente, la solidité de nos fondamentaux ainsi que notre capacité d’innovation nous permettront à nouveau de faire la différence.

Guillaume Arnaud, Président du Directoire de Sofidy

1. Chiffres au 16/01/2023. Source : Banque de France.

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories