Retour
Pierre Papier

La SCPI CORUM XL signe sa 1ère vente au Royaume-Uni (CORUM L'Epargne)

27
May
2024
La SCPI CORUM XL signe sa première vente au Royaume-Uni avec un immeuble cédé 35 %1 plus cher que son prix d’acquisition.

La vente de ce parc d’activités commerciales permet à CORUM XL de réaliser une plus-value de 4 millions d’euros (brute de frais). Cette vente conforte la démarche de CORUM qui a investi au Royaume-Uni dès 2018 pour tirer parti des conséquences du Brexit.

Une opération menée en quinze jours


Après la cession en mars d’un immeuble détenu par la SCPI CORUM Origin pour près de 20 millions d’euros, CORUM dégage une nouvelle plus-value, cette fois pour les épargnants de CORUM XL, dans un marché pourtant considéré plus favorable aux acheteurs qu’aux vendeurs. Une opération éclair puisqu’il ne se sera écoulé que deux semaines entre les premières discussions, ouvertes le 30 avril 2024, et la signature de la vente le 14 mai.
La plus-value réalisée sera redistribuée mi-juin 2024 aux épargnants sous forme de dividendes, selon leur nombre de parts investies dans CORUM XL au 31 mai 2024. Ce dividende sera versé soit directement aux épargnants, soit via l’un des contrats proposés par la compagnie d’assurance CORUM Life (contrat d’assurance-vie CORUM Life ou plan épargne retraite CORUM PERLife).

L’immobilier commercial reprend des couleurs au Royaume-Uni

CORUM XL en profite pour vendre et cristalliser la valeur entre les mains de ses épargnants.
CORUM a tiré parti d’une tendance de marché : l’immobilier commercial a en eRet repris des couleurs Outre-Manche depuis quelques mois. «Les parcs d’activités commerciales en particulier (les fameux «retail park» dans le jargon immobilier) font l’objet d’un véritable engouement de la part des investisseurs au Royaume-Uni depuis le début de l’année 2024, explique Philippe Cervesi, président de CORUM AM. Nous voulions donc profiter de ce cycle favorable. Nous avons reçu plusieurs oIres intéressantes et retenu celle qui nous semblait la plus pertinente pour nos épargnants. »

« Les marchés en crise sont des situations favorables pour acheter. De ce point de vue, le Brexit aura été un cas d’école. Il faut ensuite être patient et savoir vendre quand les conditions redeviennent favorables, c’est-à-dire quand les investisseurs reviennent. Et entre les deux situations, encaisser des revenus locatifs mécaniquement plus élevés que la normale. C’est la loi universelle de l’oIre et de la demande qu’il faut utiliser plutôt que la subir, ajoute Frédéric Puzin, fondateur de CORUM L’Epargne. Cette vente pourrait donc n’être que la première d’une série à venir sur le sol britannique pour la SCPI CORUM XL. Nous allons continuer de faire vivre son patrimoine au gré des opportunités et des cycles de marché, conformément à l’ADN de CORUM. »

 >> Lire d'autres communiqués de Corum l'épargne

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories