Retour
Analyses de marchés

L'Europe bascule à droite (Pictet AM)

icone de calendrier
12
Jun
2024
Après l’échec aux élections européennes, Emmanuel Macron convoque des élections anticipées. Regards vers l’IPC américain et la Fed.
L'Europe bascule à droite (Pictet AM)

Résultats du scrutin

Le président Emmanuel Macron a convoqué des élections législatives anticipées après la percée des partis d’extrême droite aux élections européennes – un revers pour les partis au pouvoir dans les principaux pays de l’UE. Il a déclaré: «C’est un temps de clarification indispensable». Cette décision pourrait nuire à la devise européenne.

Des indices boursiers américains en hausse malgré des indicateurs mitigés

Les indices boursiers américains ont gagné du terrain la semaine dernière malgré des indicateurs mitigés (accès de faiblesse de l’activité manufacturière, créations d’emplois qui se tiennent toujours bien). Mais la hausse de 1,4%i (en dollars) du S&P 500 est due en grande partie à l’envolée du cours boursier d’un unique fabricant de microprocesseurs américain, dont le titre pourrait encore progresser après l’annonce d’un fractionnement d’actions. En revanche, la forte volatilité des rendements obligataires a plombé l’indice Russell 2000 des petites capitalisations, qui a perdu 2,1%ii (en dollars). De l’autre côté de l’Atlantique, les valeurs technologiques ont également soutenu le Stoxx Europe 600, en hausse de 1,1%iii (en euros). Si les rendements souverains en euros ont légèrement baissé, la volatilité intrajournalière a été significative, la baisse des taux de la BCE – clairement annoncée – s’accompagnant d’un relèvement des prévisions d’inflation et de croissance de la banque centrale et de la suppression de toute référence explicite à un nouvel assouplissement monétaire. Ailleurs, les résultats décevants du gouvernement sortant aux élections législatives indiennes n’ont pas empêché l’indice Sensex d’atteindre un nouveau record, dans un contexte volatil. L’euro a perdu du terrain face au dollar et au franc suisse, tandis que la hausse des rendements américains pénalisait l’or.

Les indicateurs clefs

Aux Etats-Unis

272 000 emplois non agricoles ont été créés en mai, un chiffre supérieur aux attentes et au chiffre révisé de 165 000 pour avril. La hausse des salaires s’est également accélérée, passant de 3,9% le mois précédent à 4,1% en rythme annuel, tandis que le taux de chômage augmentait de 3,9% à 4,0%. Les offres d’emploi aux Etats-Unis ont chuté à 8,1 millions en avril, soit leur niveau le plus bas depuis 2021. L’indice des directeurs d’achat du secteur manufacturier publié par l’ISM a reculé à 48,7 en mai contre 49,2 en avril, mais l’indice des services a bondi à 53,4 contre 49,4.


Les exportations allemandes

ont augmenté de 1,6% en avril en glissement mensuel, tandis que les importations progressaient de 2,0%.
Les exportations chinoises ont crû au rythme impressionnant de 7,6% (en dollars) en mai. En revanche, la hausse des importations n’a guère dépassé 1,8%, un chiffre nettement inférieur aux attentes.

>> Lire l'analyse de marché de Pictet AM

>> Lire d'autres analyses de Pictet AM

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories