Retour
Analyses de marchés

Fed et BCE : que faut-il attendre désormais ?

12
Feb
2024
En décembre dernier, la Fed et la BCE avaient déjà amorcé un «pivot» de leur politique monétaire, c’est-à-dire le passage d’une séquence de hausses de taux directeurs en 2022 et 2023 à une séquence de baisse de taux directeurs en 2024 et plus tard mais elles n’avaient pas encore donné d’indication précise sur le timing des baisses de taux pour l’année en cours.

Capital


L’enjeu du Conseil des gouverneurs de la BCE et du FOMC (comité de politique monétaire de la Fed, NDLR) était donc de commencer à préciser les choses pour le cycle de baisse de taux.


En ce qui concerne la BCE, très peu de changements de communication sont à relever. La présidente de l’institution, Christine Lagarde, évoque toujours des risques haussiers sur l’inflation (tensions géopolitiques, hausses de salaires, coûts de l’énergie et du fret maritime) mais elle met désormais également en avant les risques baissiers pour l’inflation, qui proviendraient d’une dégradation de l’environnement économique ou d’un effet plus important que prévu du resserrement de la politique monétaire.


La suite sur capital.fr

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques
Club patrimoine

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories