Retour
Économie

L’inflation core PCE au plus bas depuis plus de 3 ans (CPRAM)

3
Jun
2024
L’indicateur d’inflation sous-jacente préféré de la Fed reprend sa lente décrue.

Inflation PCE et Core PCE, une décrue lente et inégale

Les chiffres d’inflation PCE et core PCE sont tous sortis en ligne avec les attentes, qu’il s’agisse des glissements annuels ou des variations mensuelles.
L’inflation totale sort à 2,7% en avril, soit autant qu’en mars.
L’inflation sous-jacente « core PCE » reste à 2,8% en glissement annuel mais c’est le 3ème chiffre après la virgule qui a fait que la balance n’a pas penché sur 2,7%. En variation 6 mois annualisée, le core PCE s’établit à 3,2%, ce qui n’est toujours pas dans les zones dans lesquelles la Fed peut déclarer victoire.


Au sein du core PCE :
La composante « bien non-énergétiques » reste en légère déflation,
La composante « logement » continue à baisser lentement mais sûrement,
Mais la composante « services hors logement » (« supercore ») reste bloqué depuis plusieurs mois à 3,4%... alors que la Fed a régulièrement indiqué qu’elle souhaitait voir une désinflation nette sur cette composante.


La décrue de l’indicateur d’inflation préféré de la Fed, le « core PCE », est désormais très lente, notamment à cause des services hors logement (« supercore ») pour lesquelles la désinflation s’est arrêtée sur les derniers mois. Le fait que le core PCE continue de baisser, même lentement, et qu’il ne soit plus si loin des 2% évacue la possibilité d’un retour aux hausses de taux de la Fed. Mais cela ne suffit très vraisemblablement pas pour que la Fed se précipite vers les baisses de taux : sur le timing de ces derniers, c’est peut-être la dégradation du marché du travail qui finira par décider les membres du FOMC.

États-Unis : inflation PCE

Variation annualisée sur 6 mois de l'indice des prix à la consommation de base

>> Lire d'autres analyses CPRAM  

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories