J.P. Morgan AM : comprendre la valorisation des petites capitalisations
Retour
Analyses de marchés

J.P. Morgan AM : comprendre la valorisation des petites capitalisations

icone de calendrier
20
Dec
2023
La dévaluation actuelle des petites capitalisations est due à des défis cycliques et structurels, offrant des opportunités d'investissement à long terme.

La valorisation des petites capitalisations a historiquement surpassé celle de leurs grandes homologues, mais cette tendance s'est inversée au cours des deux dernières décennies. Les récents défis cycliques et structurels ont entraîné une dévaluation de ces actions, notamment en raison d'une proportion croissante d'entreprises non rentables et d'une composition sectorielle moins favorable.

Une convergence des valorisations

La pandémie de Covid a bouleversé les marchés, affectant particulièrement les petites capitalisations. Les actions de ces entreprises, traditionnellement considérées comme plus risquées mais potentiellement plus rémunératrices, ont subi une sous-performance prolongée, conduisant à une convergence des valorisations avec celles des grandes capitalisations.

Tendances cycliques et facteurs structurels

Les actions de petite capitalisation sont plus sensibles aux cycles économiques et sont souvent plus endettées que les grandes entreprises. Actuellement, les taux d'intérêt élevés ont un impact disproportionné sur ces sociétés, en particulier celles dont la dette est à taux variable.

Un environnement défavorable

La concurrence accrue pour le financement des petites entreprises, le durcissement des réglementations boursières et la tendance à la privatisation réduisent également la qualité globale des indices de petites capitalisations. Par ailleurs, les secteurs plus innovants et à forte croissance sont souvent sous-représentés dans ces indices.

Perspectives pour les investisseurs

Malgré ces défis, les investisseurs à long terme pourraient trouver des opportunités dans les petites capitalisations. Les récessions historiquement ont favorisé la performance relative des petites entreprises, et certains signes suggèrent que les petites capitalisations pourraient être sur le point de se redresser.


La dévaluation actuelle des petites capitalisations par rapport à leurs grandes homologues est liée à une combinaison de facteurs cycliques et structurels. Bien que des défis persistent, les investisseurs actifs à long terme pourraient trouver des opportunités d'investissement dans ce segment du marché, d'autant plus que les vents contraires cycliques s'atténuent.

>> Lire l’article

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories