Retour
Analyses de marchés

Ofi Invest AM : des marchés rassurés par l'accalmie des tensions bancaires

6
Apr
2023

Une semaine sur les marchés

La semaine passée a été marquée par la nette remontée des marchés actions en Zone Euro et aux EtatsUnis, rassurés par l’accalmie des tensions bancaires.

- Côté taux, signes du repli de l’aversion au risque des investisseurs, le 10 ans américain a repassé la barre des 3,5% et le 10 ans allemand celle des 2,25%, restant toutefois bien loin des points hauts qui prévalaient avant ces dernières semaines de tensions financières.


- L’apaisement du stress financier devrait permettre aux Banques Centrales de rester fermes dans leur combat contre l’inflation. C’est particulièrement le cas en Zone Euro où le pic d’inflation sousjacente, qui avait été cité par Christine Lagarde comme un signal important dans l’approche désormais exclusivement « data dependent » de la Banque centrale européenne (BCE), n’est toujours pas passé en mars.


Les nouvelles macroéconomiques de la semaine

- En Zone Euro, la publication de l’inflation de mars n’a engendré aucune surprise. L’inflation totale a nettement baissé à 6,9% après 8,5% en février en lien avec des effets de base de grande ampleur sur les prix de l’énergie, tandis que l’inflation sous-jacente est encore en légère hausse à 5,7% (après 5,6%). En effet, la première détente début 2022 de l'inflation des biens manufacturés ne parvient pas à compenser la nouvelle hausse sur les services qui pèsent bien plus dans le panier des ménages et dont l’évolution est très homogène avec celle des rémunérations en Zone Euro, autour de 5% actuellement sur un an.


- Aux Etats-Unis, les données de consommation des ménages de février confirment que les chiffres exceptionnellement hauts de janvier n’étaient pas le signe d’une réaccélération tendancielle de l’économie américaine. La consommation des ménages a en effet diminué sur le mois et évolué moins vite que le revenu des ménages, entrainant une légère hausse du taux d’épargne à 4,6% qui demeure toutefois bien inférieur à sa tendance pré-Covid.


- Enfin en Chine, les enquêtes PMI à la hausse en mars (indice composite à 57 après 56,4 en février) suggèrent une accélération de la reprise économique du pays post-Covid, tirée davantage par les services et la construction que par le secteur manufacturier. Ceci annonce un rebond davantage nourri par la demande intérieure que le commerce extérieur.

>> Lire l’article

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories