Retour
Thématiques & Alternatifs

"La révolution biotechnologique booste la croissance des sociétés les plus innovantes du secteur" Axelle Riesi et Arnaud Benoist-Vidal (Financière de l’Arc)

icone de calendrier
27
Mar
2024
Axelle Riesi, Responsable des relations partenaires, et Arnaud Benoist-Vidal, Gérant du fonds Arc Actions Santé Innovante ESG, nous présentent la stratégie d’investissement de la Financière de l’Arc dans le secteur de la santé. Le fonds est constitué de 3 poches d’investissement : les sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques, les équipements médicaux et technologies médicales, ainsi que les entreprises axées sur la digitalisation des services de santé.
"La révolution biotechnologique booste la croissance des sociétés les plus innovantes du secteur" Axelle Riesi et Arnaud Benoist-Vidal (Financière de l’Arc)

Fanny Berthon : Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue sur Club Patrimoine avec la Financière de l'Arc qui est avec nous aujourd'hui et nos deux invités et c'est Arnaud Benoist-Vidal. Bonjour Arnaud.

Arnaud Benoist-Vidal : Bonjour Fanny.

FB : Vous êtes Gérant du fonds Arc Actions Santé Innovante ESG. Nous allons en parler tout à l'heure et Axelle Riesi, à vos côtés Responsable des relations partenaires. Bonjour.

Axelle Riesi : Bonjour Fanny.

FB : Merci d'être avec nous dans ce studio de Club Patrimoine. Arnaud, nous allons parler d'un secteur très précis, le secteur de la santé. Quelles sont les perspectives dans ce secteur ?

ABV : 2024 a débuté sous les meilleurs auspices. La croissance des bénéfices par action du secteur est bien plus forte que celle du marché puisque les analystes estiment à 12,4 % contre 7,6 %. Il faut rappeler que le secteur de la santé est par définition résilient et moins corrélé par rapport à l'activité économique. La fin de la baisse des revenus liée à la fin de la pandémie est derrière nous. Le secteur devrait retrouver sa tendance de croissance organique historique et assurer de belles perspectives aussi bien des revenus que des profits.

FB : Pouvez-vous rappeler les fondamentaux qui vous rendent si optimistes sur ce secteur ?

ABV : Nous sommes en pleine révolution biotechnologique et technologique, qui a débuté il y a plus de deux décennies. Cela se traduit par un nombre record de nouveaux essais cliniques initiés dans le monde, un nombre très important de nouvelles molécules ,et toute cette révolution et cette innovation accélèrent et irradient aussi bien les sociétés pharmaceutiques que les équipements médicaux ou les sociétés qui développent des services digitaux.

FB : Axelle, nous allons parler en détail de ce fonds, le fonds ARC Actions Santé Innovante ESG. Je vais vous laisser nous donner les caractéristiques du fonds.

AR : C'est un fonds actions internationales SRI 4 sur le secteur de la santé, mais nous avons voulu en faire un fonds sur le secteur de la santé au sens large. Nous avons défini trois poches d'investissement. La première : les pharmas et les biotechs. La seconde : les équipements médicaux donc les medtechs. La troisième : la digitalisation des services de santé. Le gérant va venir sur ou sous-pondérer chacune de ces poches en fonction du contexte de marché, ce qui va nous permettre de tirer parti du meilleur de ces trois piliers en fonction du marché. L'ADN du fonds, c'est d'investir uniquement dans les sociétés qui font preuve d'innovation. À la Financière de l'Arc, nous sommes convaincus que ce sont les sociétés qui font preuve d'innovation, qui pourront commercialiser les nouveaux traitements de demain, les fameux blockbusters technologiques dont parlait Arnaud.

FB : Quelle est la place du fonds dans une allocation ? Comment se positionne-t-il ?

AR : C'est un fonds assez coeur de portefeuille à mettre de manière structurelle et systématique dans une allocation. C'est un fond qui va avoir tendance à bien accompagner les phases de hausse de marché et à l'inverse dans les phases de repli, il va jouer son rôle de coussin amortisseur au sein de l'allocation. C'est grâce à une volatilité maitrisée du fait que nous sommes investis sur 3 piliers distincts. Le fonds engage aussi une démarche ESG parce que le secteur de la santé a par essence un biais social important. Le fonds est classé article 8 de la réglementation SFDR avec une stratégie dite de Best in Class, c'est-à-dire que nous allons supprimer 20 % des valeurs les moins bien notées de l'univers d'investissement.

FB : Merci pour ces précisions sur ce fonds dont nous suivrons l'évolution. Le secteur de la santé a l'air d'être un secteur intéressant pour investir Si cela vous intéresse, vous avez toutes les informations sur ce fonds Merci

ABV et AR : Merci Fanny.

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories