Retour
Analyses de marchés

Les taux d'intérêt s'assagissent (Edmond de Rothschild AM)

10
Jun
2024
Edmond de Rothschild maintient sa sur-exposition tactique aux actions car les fondamentaux continuent de s’améliorer.

Les marchés de taux et d’actions sont parvenus à enregistrer des gains concomitants cette semaine en dépit de statistiques économiques américaines mitigées, certaines données confirmant la résilience de la conjoncture et d’autres attestant du tassement des conditions d’emplois.• Nous avons pu noter une prudence certaine dans la communication de Christine Lagarde au sujet des potentielles baisses de taux à venir.

Gains sur les marchés de taux et d'actions

Les marchés de taux et d’actions sont parvenus à enregistrer des gains concomitants cette semaine en dépit de statistiques économiques américaines mitigées, certaines données confirmant la résilience de la conjoncture et d’autres attestant du tassement des conditions d’emplois.

Enquête des directeurs d'achats et marché du travail

En effet, l’enquête des directeurs d’achats dans le secteur des services qui représente la majeure partie de l’économie US ressort nettement au-dessus des attentes pour le mois de mai, en s’inscrivant déjà de retour en territoire d'expansion, et ce dans une ampleur bien plus importante qu’attendu. Notons néanmoins un repli supplémentaire de la composante « emploi », un tassement des conditions sur le marché du travail que l’on peut retrouver dans l’enquête JOLT publiée cette semaine, illustrant la multiplication des signes de détente outre-Atlantique. Ce dernier rapport JOLTS décrit un marché du travail moins tendu (baisse des démissions et des ouvertures de postes) avec un ratio postes vacants/chômeurs qui baisse significativement, en passant de 1,32 en mars versus un pic à 2,03 en mars 2022.

Réduction des créations d'emplois et désinflation

S’agissant de l’enquête ADP, on peut aussi relever une réduction du rythme dans les créations d’emplois privés. À ce jour, les progrès dans la désinflation sont bien avancés mais pas encore complets. La hausse des salaires a passé son pic mais dépasse encore 3,5-3,7% aux US. En somme, le point marquant de cette semaine réside dans la poursuite du repli des rendements obligataires en dépit de chiffres mitigés qui auraient pu laisser craindre un nouveau décalage des anticipations de baisse de taux de la FED. Bien au contraire, les anticipations de baisses de taux directeurs restent stables autour de 45 à 48 points de base de baisse des taux d’ici décembre 2024.

Décisions de la BCE et perspectives économiques

Quant à la BCE, celle-ci a abaissé ses trois taux directeurs de 25 pb, soit un taux de dépôt ramené à 3,75%, un taux de refinancement à 4,25% et un taux de facilité de prêt marginal à 4,50% et a également confirmé la mise en œuvre de l’arrêt d’une partie (7,5 MM€) des réinvestissements des obligations arrivant à échéance dans le programme « PEPP » durant le 2ème semestre 2024, avant un arrêt complet à la fin de l’année. Nous avons pu noter une prudence certaine dans la communication de Christine Lagarde au sujet des potentielles baisses de taux à venir. Si l’institution table plutôt sur un retour durable de l’inflation à la cible de 2% à partir du 2ème semestre 2025, elle indique tout de même s’attendre à une trajectoire plus heurtée désormais. En effet, les prévisions de croissance et d’inflation de la BCE ont été toutes deux révisées à la hausse, de +20 pb pour le taux d’inflation à la fois pour 2024 et 2025 (à +2,5% et +2,2% respectivement en 2025) et de +30 pb pour le taux de croissance en 2024 (à +0,9% ; et +1,5% en 2025, prévision inchangée).

Stratégie d'investissement et protection des portefeuilles

Nous maintenons notre sur-exposition tactique aux actions car les fondamentaux continuent de s’améliorer. En particulier, la convergence des croissances américaines et européennes est une bonne nouvelle. Néanmoins, la volatilité des taux nous invite à rechercher des actifs de protection pour les portefeuilles diversifiés. Ainsi, nous avons neutralisé notre sous-exposition au dollar. Dans une perspective de construction de portefeuille, tant que la corrélation entre taux et actions reste défavorable et que l'inflation reste le sujet d'inquiétude prépondérant, le dollar constitue un bon actif de protection avec un portage attractif. Nous prenons tactiquement des profits sur nos investissements sur la dette souveraine américaine suite à la très nette détente des taux même si nous continuons à voir un potentiel encore important sur les marchés obligataires de la zone euro.

Performance dans le vert des marchés européens

On pourra citer en premier lieu la baisse des taux opérée par Christine Lagarde ce jeudi, qui, si elle n’a en rien constitué une surprise, reste la première fois que la BCE ne se contente pas d’emboiter le pas à la FED. En revanche le discours peut être légèrement plus ferme qu’attendu concernant la trajectoire à venir aura légèrement porté les taux souverains à la hausse. Si la présidente de la BCE reste confiante sur la trajectoire de désinflation en rappelant que la politique monétaire actuelle reste plus restrictive en termes réels que ce qu’elle ne l’était en octobre dernier, elle préfère afficher un discours prudent, sans donner aucun indice sur les mouvements à venir. La BCE en profite également pour publier ses prévisions de croissances pour 2024 de +30bp, à +0,9%. La prévision pour 2025 reste inchangée à +1,4%.

Le baril de Brent a nettement chuté cette semaine franchissant à la baisse le seuil de 80 dollars, chose qui n’était pas arrivée depuis février. La volonté exprimée par l’OPEP+ de remonter sa production aura été le principal moteur de cette baisse.

D’un point de vue sectoriel, les marchés ont salué les communications encourageantes des entreprises de la tech. L’engouement autour de l’IA continue d’être un puissant moteur, faisant de la technologie de loin le secteur le plus performant de la semaine sur les marchés. ASML en témoigne en europe avec une performance à 2 chiffres après avoir rassuré quant à sa dynamique de commandes. En tête de peloton, on pourra également citer la santé ainsi que la consommation discrétionnaire qui retrouvent quelques couleurs. Naturellement le secteur de l’énergie fortement dépendant des prix de l’or noir ressort en bas de peloton sur la semaine.

Toujours dans ce sillage, le géant allemand SAP (qui pour rappel conçoit et vend des logiciels de gestion à destination des entreprises) a annoncé lors d’une conférence à Orlando l’acquisition de la société américaine Walkme. La société lancera bientôt WalkMeX qui utilisera la reconnaissance contextuelle et l'IA pour venir se superposer à n’importe quelle application et intégrer des fonctionnalités de guidage, d’e-learning et d’automatisation. La société qui avait vu sa valorisation fondre comme neige au soleil en passant de 2,8 milliards de dollars à 600 millions de dollars en un an se voit rachetée avec une prime de 46% par rapport à sa côte, soit 4x ses ventes de 2024. SAP a également profité de cette conférence pour passer un message davantage positif sur la demande finale que ses homologues américains (MongoDB, Salesforce…).

Bien qu’insuffisants pour porter un secteur qui plane sous la menace de la concurrence chinoise, on pourra saluer les bons signaux envoyés par Inditex dans la distribution spécialisée. Le groupe de prêt à porter espagnol fait état d’une croissance additionnelle de sa rentabilité grâce à une dynamique solide de la demande.

Actions américaines : Nvidia devient la 2e plus grosse entreprise du monde

La semaine a été calme sur les marchés en termes d’évènements, à l’exception de la saga Gamestop qui revient pour un quatrième volet : l’action double en fin de semaine, et emporte dans son sillage les valeurs ayant un taux d’intérêt à la vente à découvert (« short interest ») élevé. Le Nasdaq100 progresse de 2,9%, devant le S&P500 à +1,5%. Nvidia a de nouveau tiré le marché vers le haut et a dépassé les 3.000 milliards de dollars de capitalisation boursière : le fabricant de puces devient la deuxième plus grosse entreprise du monde, volant le titre à Apple.

Quelques publications de résultats sont parues. La marque d’habillement Lululemon voit son cours monter, suite à des prévisions de résultat revues à la hausse pour l’année complète 2024, grâce à une accélération des ventes estimée pour la deuxième moitié de l’année notamment. Crowdstrike, le leader en cyber sécurité, révise à la hausse ses prévisions pour 2025, malgré un environnement macro-économique difficile. Guidewire dans le Software séduit également les investisseurs grâce à des résultats au-dessus des attentes, sur le 3ème trimestre ainsi que sur leurs prévisions pour 2024, grâce à une bonne dynamique commerciale et une forte activité sur le cloud.

En termes de M&A, le néo-broker Robinhood annonce l’acquisition de Bitstamp, une plateforme européenne de crypto-monnaie. Cela confirme sa stratégie d’expansion en Europe via les crypto-monnaies.

Performance de l'Indice MSCI EM et volatilité des marchés


L’indice MSCI EM a gagné 2,35% en dollars cette semaine (à la clôture des marchés jeudi), grâce à l’envolée de 5,6% du marché taïwanais à la faveur du salon Computex qui a mis à l’honneur l’IA, tandis que la Chine a progressé de 2,31%. Les échéances électorales ont accru la volatilité du marché indien, qui a gagné 1,45%, et du marché mexicain, qui a corrigé de 3,68% en USD sur fond d’aversion au risque.

Partenariats stratégiques en Chine


En Chine, l’indice PMI manufacturier calculé Caixin est ressorti à 51,7 en mai, contre 51,4 en avril, soit son rythme de hausse le plus rapide depuis près de deux ans. L’indice PMI des services de Caixin a rebondi à 54,1 en mai, dépassant les estimations (52,5). Le prix moyen des nouveaux logements résidentiels dans 100 villes a augmenté de 0,25% en mai, marquant ainsi le neuvième mois consécutif de hausse des prix. Les exportations de la Chine ont augmenté plus que prévu en mai, +7,6% en dollars en glissement annuel, tandis que les importations ont été inférieures aux attentes, avec une hausse de seulement +1,8%. STM et Geely Auto Group ont étendu leur accord de fourniture de carbure de silicium (SiC) afin d’accélérer leur coopération. Trip.com a fait appel au marché des obligations convertibles, en proposant une émission de 1,5 milliard de dollars à échéance 2029.

Projets industriels à Taïwan


À Taïwan, l’IPC a augmenté de 2,4% en glissement annuel en mai, dépassant les attentes de 2,1%, tandis que la croissance de l’IPC sous-jacent de 1,84% en glissement annuel s’est révélée inférieure aux attentes (2%). L’indice PMI du secteur manufacturier calculé par S&P a augmenté en mai à 50,9 contre 50,2 en avril. TSMC envisage de construire une troisième usine à Kumamoto, au Japon. ASML livrera cette année à TSMC sa machine de lithographie « High-NA », d’une valeur de 380 millions de dollars.

Initiatives Technologiques en Corée


En Corée, l’IPC a augmenté de 2,7% en glissement annuel en mai, contre 2,9% en glissement annuel en avril. Les exportations du mois de mai ont crû de 11,7% en glissement annuel contre des estimations de 15,3%, tandis que les importations ont diminué de 2,0% en glissement annuel, alors que les estimations tablaient sur 2,7%. Le PMI manufacturier est passé de 49,4 en avril à 51,6 en mai. Webtoon Entertainment Inc a déposé une demande d’introduction en bourse aux États-Unis. Le Directeur général de Nvidia a indiqué que la société travaillait toujours à la certification des puces HBM de Samsung. Hynix a signé un protocole d’accord avec TSMC pour renforcer sa position de leader dans le domaine de la technologie HBM.

Croissance économique en Inde


En Inde, le Premier ministre Narendra Modi va remporter un troisième mandat, l’alliance NDA ayant obtenu 292 sièges lors des élections législatives. Le PIB du premier trimestre 2024 a augmenté de 7,8% en glissement annuel par rapport aux attentes de 6,9%, grâce à la forte croissance des secteurs de la construction et de l’industrie manufacturière. Le PMI manufacturier pour mai est ressorti à 57,5 contre 58,8 en avril et le PMI des services pour mai s’est établi à 60,2 contre 61,4 en avril. Ces deux indices ont témoigné d’une nouvelle augmentation des exportations. La consommation d’électricité a augmenté de 15% en glissement annuel en mai 2024 en raison d’une chaleur torride. L’indice sous-jacent des prix à la production pour avril 2024 a augmenté de 6,2% en glissement annuel, contre 5,8% en mars. Les ventes automobiles de Mahindra & Mahindra ont augmenté de 17% en mai par rapport à l’année précédente. Bharat Heavy Electronics a reçu une commande de 840 millions de dollars de la part d’Adani Power pour la construction de deux usines. Baron Capital a relevé la valorisation de Swiggy à 15,1 milliards de dollars, soit une augmentation de 25% par rapport à la dernière évaluation de décembre 2023 (12,1 milliards de dollars).

Initiatives de privatisation au Brésil


Au Brésil, le PIB du premier trimestre a augmenté de 2,5% en glissement annuel, contre une hausse attendue de 2,3%. Le PMI manufacturier du mois de mai est retombé à 52,1 contre 55,9 le mois précédent, tandis que le PMI des services du mois de mai s’est établi à 55,3 contre 53,7 en avril, ramenant ainsi le PMI composite à 54 contre 54,8 le mois précédent. La production industrielle a crû de 8,4% en avril en glissement annuel, après une baisse de 2,8% en mars. Le gouvernement de l’État de Sao Paulo a dévoilé les détails de son plan de privatisation de la plus grande société de distribution d’eau d’Amérique latine. Eletrobras et Prumo Logistica ont signé un protocole d’accord pour des projets à faible émission de carbone.

Indicateurs économiques au Mexique


Au Mexique, l’élection présidentielle a confirmé que Claudia Sheinbaum serait la nouvelle présidente du pays. Les Mexicains ont également voté pour les députés des deux chambres du Congrès. Le résultat a surpris le marché avec une majorité qualifiée au Congrès, et peut-être aussi au Sénat (le décompte des votes se poursuit). L’indice PMI manufacturier est resté solide en mai, à 51,2 contre 51 en avril. Les investissements bruts en capital fixe ont augmenté de 3,0% en mars, un niveau inférieur aux attentes (3,7%).

>> Lire d'autres actualités de Edmond de Rothschild AM

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories