Retour
Analyses de marchés

La Fed en mode "wait and see" (La Française AM)

11
Jun
2024
Le Federal Open Market Committee (FOMC) devrait laisser les taux d'intérêt inchangés lors de sa réunion de juin.

Les nouvelles projections économiques devraient indiquer que les baisses de taux seront finalement moins nombreuses cette année, avec deux baisses de 25 points de base (pb) chacune, ce qui ramènerait le taux des fonds fédéraux de 5,4 % à 4,9 % d'ici la fin de l'année.

Taux d'intérêt de la Fed

La Réserve fédérale devrait laisser ses taux d'intérêt inchangés, toujours dans une fourchette cible de 5,25 % à 5,50 %.

Position de Jerome Powell

Le président de la Fed, M. Jerome Powell, réitérera que la Fed a besoin d'une plus grande confiance dans le ralentissement de l'inflation avant de commencer à abaisser le taux des fonds fédéraux. Malgré des données inflationnistes rassurantes, il soulignera que des réductions de taux pourraient être envisagées en cas de ralentissement prononcé sur le marché du travail.

Perspectives de l'inflation

M. Powell devrait rester « prudemment optimiste » et réitérer que l'inflation se rapprochera de 2 % à moyen terme (d'ici à 2026) à mesure que le marché du travail se rééquilibrera et que la dynamique économique ralentira face à une politique monétaire restrictive.

Politique monétaire actuelle

Il devrait également souligner que la politique monétaire actuelle est suffisamment restrictive et que de nouvelles augmentations du taux des fonds fédéraux sont probablement inutiles.

Nouvelles projections économiques

Le nouveau résumé des projections économiques (SEP) devrait inclure les points suivants :

- Nous prévoyons deux baisses (50 pb) cette année, avec la médiane de la fourchette cible du taux des fonds fédéraux à 4,9 % (contre 4,6 % dans le SEP de mars).
- Quatre autres baisses (100 pb) l'année prochaine, ce qui laisserait le taux des fonds à 3,9 %.
- Trois baisses (75 pb) en 2026, ramenant le taux des fonds fédéraux à 3,1 %.
- Les attentes à plus long terme devraient rester inchangées à 2,6 %.
- Les prévisions de croissance seront globalement similaires à celles de mars.
- Les projections relatives à l'inflation de base (dépenses de consommation personnelle hors alimentation et énergie) seront supérieures de deux dixièmes cette année, à 2,8 %, et resteront globalement inchangées au cours des deux prochaines années, à 2,2 % en 2025 et à l'objectif de la Fed de 2,0 % en 2026.
- Les anticipations de taux de chômage pourraient être revues légèrement à la hausse.

En résumé

Jerome Powell réitérera que la Fed restera en attente jusqu'à ce que les perspectives d'inflation reviennent durablement à l'objectif de 2 %, ce qui ne devrait pas beaucoup faire bouger les marchés. Toutefois, compte tenu de la publication des données de l'IPC de mai le même jour que les annonces du FOMC, cette réunion pourrait apporter une certaine volatilité.

>> Lire d'autres actualités de La Française AM

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories