Retour
Pierre Papier

"Notre approche prudente nous a permis d’atteindre nos objectifs en 2023" Matthieu Navarre et Nicolas Gromakowski (PAREF Gestion)

icone de calendrier
14
Feb
2024
PAREF Gestion fait le bilan de l'année 2023, marquée par un contexte immobilier tendu, en particulier pour les SCPI. En réponse à cette situation, PAREF Gestion a maintenu les prix de parts de ses SCPI et annonce des taux de rendement conformes à ses prévisions pour l'année écoulée. Réponses avec Matthieu Navarre, Directeur Commercial de PAREF Gestion, et Nicolas Gromakowski, Directeur Général Délégué de PAREF Gestion.
"Notre approche prudente nous a permis d’atteindre nos objectifs en 2023" Matthieu Navarre et Nicolas Gromakowski (PAREF Gestion)

Fanny Berthon : Bonjour à tous et à toutes. Bienvenue sur Club Patrimoine pour une nouvelle interview avec deux invités de chez PAREF Gestion,
Matthieu Navarre, Directeur Commercial. Bonjour Matthieu.

Matthieu Navarre : Bonjour.

FB : Et Nicolas Gromakowski, Directeur Général Délégué. Bonjour Nicolas.

Nicolas Gromakowski : Bonjour.

FB : Merci d'être avec nous. Nicolas, vous êtes arrivé récemment chez PAREF Gestion, en septembre dernier. J'aimerais avoir votre vision du marché de l'immobilier en 2023 et votre vision prévisionnelle sur 2024.

NG : J'ai rejoint PAREF Gestion en septembre 2023 en tant que Directeur Général Délégué dans le but d'accompagner le plan de croissance de la société sur les prochaines années puisque PAREF Gestion, c'est notamment 6 SCPI pour environ 2 Mds € d'encours, présent en France, mais aussi à l'international, sur une gamme de produits qui allie performance et résilience. Ce qui nous positionne extrêmement bien dans ce marché aujourd'hui, qui est quelque part à la confluence entre la fin d'un ancien cycle et le début d'un nouveau, où nous allons pouvoir mettre en œuvre notre politique de croissance de la manière la plus efficace possible.

FB : L'année 2023 a été marquée par les baisses de prix de part sur les SCPI. Vous venez de communiquer sur le maintien de vos valeurs. Pouvons-nous en savoir davantage ?

MN : Oui, ça a été l'un des très grands défis de 2023. Nous n'avons pas modifié les prix de part de nos SCPI durant l'année 2023. Nous ne l'avons pas fait non plus en 2024. C'est lié à deux grands facteurs. Le premier, c'est la prudence qui caractérise la société de gestion. PAREF Gestion est une société de gestion de temps long. Et quand je dis prudence, c'est que nous n'avons pas hésité à maîtriser notre collecte, à suspendre la collecte de certains fonds lorsque nous estimions que les marchés étaient devenus déraisonnés, qu'on achetait trop cher pour des rendements qui n'étaient pas à la hauteur de nos attentes. Dans la fixation du prix de part également, se mettre en deçà des valeurs de reconstitution, ça a été un facteur clé dans la manière de réaliser les expertises, en faisant appel à des experts tiers sur 100 % du patrimoine. Prudence, d'un côté, fermeté de l'autre sur les stratégies que nous portons. Nous n'avons jamais, et c'est très important, transigé sur nos critères de sélection de nos acquisitions. Et je crois que c'est ce qui portera également 2024.

FB : Très bien. Merci pour toutes ces précisions. C'est plutôt positif. Les taux de distribution sont-ils en ligne avec ce que vous aviez annoncé en prévisionnel ?

MN : C'est la deuxième grande nouvelle puisque l'ensemble des cibles, des prévisionnels de 2023 sont atteints. Alors nous pourrions les passer en revue, non pas de manière exhaustive, mais Interpierre Europe Centrale affiche un taux de distribution à 5,80 %. Novapierre Allemagne Premier est à 4,80 %. Le second volet est à 4,79 %. Interpierre France, pour la quatrième année consécutive, voit son taux de distribution augmenter. Nous sommes à 5,51 %. Novapierre 1 à 4,5 %. Tout cela est très positif mais c'est aussi à mettre en lien avec un marché qui s'ouvre et sur lequel chaque nouvelle acquisition réalisée sera relutive sur ses rendements. Donc, nous avons augmenté les taux de distribution de nos fonds et nous avons espoir de continuer à les travailler positivement.

NG : Je confirme ce que tu viens de dire. Ce nouvel environnement de taux hauts permet aujourd'hui d'entrer sur le marché immobilier à des prix que nous ne pensions plus possibles et que nous n'avons pas vus depuis de nombreuses années, ce qui d'un point de vue génération de performance pour les produits d'investissement et d'épargne immobilière, est un élément extrêmement positif. Je tiens quand même à préciser qu'il faut garder une certaine prudence. Ce n'est pas parce qu'aujourd'hui les prix sont plus accessibles que nous devons absolument abandonner la rigueur et notre approche vraiment très sélective dans nos investissements, approche que nous avons développée notamment lors de la dernière phase de cycle haut où les prix étaient beaucoup plus élevés et où les opportunités d'investissement étaient assez rares.

FB : Merci pour ces précisions. Une note positive et nous vous retrouverons en 2024 pour en parler.

NG et MN : Avec grand plaisir.

FB : Merci messieurs.

NG et MN : Merci à vous.

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories