Retour
Analyses de marchés

Erasmus Gestion : quel est le potentiel ?

30
Nov
2023
4ème semaine de hausse des marchés actions, cela constitue maintenant un mouvement significatif.

Quel est son potentiel ? Il sera progressif.


Notre analyse est que l’activité est encore trop résiliente pour que les banques centrales envisagent de réduire leurs taux directeurs, mais trop faible, en particulier en Europe, pour que les attentes de bénéfices puissent constituer un moteur suffisant pour entraîner les marchés. Nous avons cependant apporté une modification à notre stratégie d’investissement en renforçant le thème croissance et réduisant les valeurs défensives.


Ce n’est pas, comme expliqué ci-dessus, que nous attendions de grands changements dans l’immédiat mais nos thèmes d’investissement ont une portée de moyen terme et nous sommes maintenant entrés dans la séquence où chaque recul de l’inflation nous rapprochant du moment des premières baisses des taux sera favorable aux entreprises qui ont été les plus affectées par les hausses des taux précédentes.


Ceci, même si plusieurs trimestres peuvent être devant nous avant que les bénéfices des entreprises soient revus à la hausse.


Europe


1. Principale publication de la semaine (23/11), les indices PMI qui remontent marginalement en novembre bien que restant en territoire de contraction à 47,1. Le T4 pourrait être en croissance légèrement négative en Europe.

2. Ce modeste rebond peut néanmoins signifier que le pire est derrière nous même si un retournement de l’activité prendra quelques trimestres.

3. Comportement similaire pour l’IFO allemand (24/11) qui remonte aussi marginalement à 87,3 après 86,9, les perspectives à 85,2 après 84,7 et la situation actuelle à 89,4 (+0,2).

4. Le climat des affaires en France en novembre, mesuré par l’INSEE (23/11) se dégrade pour le 2ème mois consécutif. A 97 il perd un point et s’éloigne de sa moyenne de 100, cette dégradation résulte notamment de la dégradation de la situation conjoncturelle dans le commerce de gros et de détail.

5. Dans l’industrie comme dans les services le climat des affaires est stable, au niveau de sa moyenne dans les services et juste au-dessous dans l’industrie. Il recule en revanche dans le bâtiment.

6. Le climat de l’emploi recule pour un 2ème mois, à 101il perd 2 points tout en se situant au-dessus de sa moyenne de longue période.

États-Unis


1. Les minutes de la dernière réunion de la Fed (21/11) montrent les craintes que le haut niveau des taux longs pèse sur l’activité alors que le marché du travail perd du momentum. Même si de futures hausses de taux ne sont pas exclues, la Fed aura désormais une approche prudente. Cependant les membres du FOMC jugent que la politique monétaire doit rester restrictive pour quelque temps.

2. Le sentiment des consommateurs mesuré par l’Université du Michigan (22/11, final) descend en novembre à 61,3 après 63,8 en octobre. En dépit de la chute récente des prix de l’énergie, l’inflation anticipée reste élevée.

3. Pour le 19ème mois, le Leading Index du Conference Board (20/11) donne une photo en recul, mais les détails le constituant reflètent une situation moins sévère. Peu de composants sont en territoire de récession alors que le recul général de l’indicateur ralentit pour le 7ème mois consécutif. L’économie américaine semble se diriger vers un atterrissage en douceur.

4. Recul des ventes de logements existants de 4,1% en octobre (21/11) au niveau le plus faible depuis août 2010. Si le prix médian d’une résidence recule de 0,3% en octobre, il est en hausse de 3,4% sur un an.

Marchés et Fonds


1. 4ème semaine de hausse des grands indices actions.

2. Le consensus IBES des BPA voit sa plus forte dégradation depuis juillet avec un recul des BPA de 1,1% pour 2023 et 2024 ; plus de la moitié des secteurs sont révisés à la baisse. Les attentes pour les BPA 2023 sont désormais à -1,2% et celles pour 2024 passent à +6,7%. Le multiple des bénéfices à 12 mois est de 12,1X.

3. Nos fonds continuent de bien capter la hausse des marchés, en particulier Erasmus Mid Cap Euro en belle avance.

4. Pas d’achats cette semaine mais FCP Mon PEA et Erasmus Mid Cap Euro ont cédé Carrefour et ce dernier a également cédé Scout 24, le Se Loger allemand.

>> Lire l’article

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories