Retour
Analyses de marchés

L'Europe vue dans le rouge avant la Fed (Richelieu Gestion)

icone de calendrier
26
Mar
2024
La Bourse de New York a fini en hausse mardi, dans le sillage des gains du géant des semi-conducteurs Nvidia, alors que les investisseurs se préparaient au communiqué de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui bouclera mercredi sa réunion de deux jours de politique monétaire.
L'Europe vue dans le rouge avant la Fed (Richelieu Gestion)

L'indice Dow Jones a gagné 0,83%, ou 320,33 points, à 39.110,76 points. Le S&P-500, plus large, a pris 29,09 points, soit 0,56%, à 5.178,51 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 63,34 points (0,39%) à 16.166,79 points.

Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse mercredi à l'ouverture, alors que les investisseurs se préparent à recevoir les commentaires des responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui bouclera mercredi sa réunion de deux jours de politique monétaire.

Après la Banque du Japon (BoJ) mardi , l'attention se porte désormais sur la Fed et les dernières projections économiques - le "dot plot" - qui pourraient porter le nombre de réductions de taux d'intérêts de trois à deux, voire à repousser l'ensemble du calendrier des réductions.

Les dernières données sur l'inflation américaine ont ramené les paris sur la première baisse des taux en juin à environ 59%, contre environ 69% au début de la semaine dernière, selon l'outil FedWatch du CME.

Plusieurs responsables de la Banque centrale européenne, dont Christine Lagarde lors d'une conférence à Francfort, s'exprimeront également plus tard dans la journée. Certains d'entre eux ont estimé que le mois de juin serait le mois le plus propice pour commencer à discuter des baisses de taux de la BCE.

La Bourse de Tokyo est fermée pour cause de jour ferié au Japon, mais la faiblesse du yen entraîne une hausse de 0,6% des contrats à terme, au lendemain de la décision de la Banque du Japon de mettre fin à sa politique de taux d'intérêt négatifs.

Les prix du pétrole reculent légèrement, freinés par la hausse du dollar et des prises de bénéfices après le récent rebond des prix.

Le baril de Brent recule de 0,14% à 87,20 dollars et celui du brut léger américain (WTI) perd 0,41% à 83,13 dollars.

>> Lire l’analyse

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories