Retour
Pierre Papier

Foncière cotées : projection dans l'Au-delà (Sofidy)

23
May
2024
Le segment des foncières en zone euro s’est stabilisé en avril (+0.95%) après le fort rebond enregistré le mois précédent.

Le secteur encore sous-valorisé conserve ainsi un potentiel de rebond significatif selon nous dans un environnement marqué par des politiques monétaires moins restrictives dans les mois à venir. La baisse des taux courts ouvrira la voie à des mouvements de réallocation. Dans ce contexte, l’immobilier coté qui va progressivement retrouver sa promesse historique de rendement total (réévaluation d’actifs plus dividendes à venir) d’environ 8% par an devrait trouver à nouveau toute sa place dans les allocations d’actifs.

La performance de Sofidy Selection 1 sur le mois d’avril et depuis le début de l’année tient à un portefeuille resserré (sur le mois dernier, pas de positions en Argan, Kojamo, CA Immo et Deutsche Wohnen qui ont sous performé/ forte surpondération en TAG Immobilien Merlin Properties qui ont surperformé).

La forte sensibilité du secteur aux taux d’intérêt qui le rapproche du segment obligataire lui bénéficie alors que la probabilité d’une première baisse de ses taux directeurs par la BCE début juin est forte et que Jérôme Powell paraît écarter un durcissement de la politique monétaire de la Réserve fédérale.

Au-delà, les premières publications de résultats trimestriels confortent notre vision que l’essentiel de la baisse des valeurs a été acté dans les portefeuilles des foncières cotées. Nous continuons d’anticiper un dégrippage du marché de l’investissement pendant l’été alors que quelques opérations « normales » commencent déjà à se réaliser (la JV de Covivio avec CDC investissement sur un portefeuille d’actifs résidentiels de 274M€ à Berlin en étant une par exemple).

Enfin et surtout, l’assouplissement des politiques monétaires devrait se traduire par une baisse des taux courts qui conduira à une réallocation des placements financiers courts aujourd’hui anormalement rémunérateurs.

L’immobilier coté en bénéficiera selon nous logiquement compte tenu d’une promesse de rendement qui va progressivement retourner à ses niveaux historiques autour de 8% (évolution des valeurs d’actifs plus dividende à recevoir) surtout pour les sociétés capables d’imposer des hausses de loyers durables avec des niveaux d’endettement conservateurs (tant en montant relatif qu’en duration). À cet égard, l’assouplissement des critères de solvabilité auxquels sont soumis les assureurs pour la partie Investissements de long terme en actions favorisera également leur engagement en immobilier coté.

Par Laurent Saint-Aubin, directeur de la gestion Actions chez Sofidy

>> Lire d'autres articles Sofidy

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories