Retour
Pierre Papier

Lancement de Wemo One, une SCPI diversifiée pour profiter du cycle. (Wemo REIM)

20
May
2024
Wemo REIM lance la SCPI Wemo One, une SCPI diversifiée et européenne avec une structure de frais simplifiés.

La société de gestion veut profiter du timing de lancement de cette SCPI pour se positionner sur des actifs de moins de 5 millions d’euros dans un marché qui présente des opportunités. Avec Tony Gaydu, Directeur Commercial de Wemo REIM, Gustav Sondén, co-fondateur de Colbr, et Maud Garnier, investisseuse.

Vincent Touraine : Bonjour à toutes et à tous. Nous sommes au siège parisien de Wemo REIM à l'occasion du lancement de sa SCPI Wemo One, une SCPI de rendement, diversifiée, européenne et à la structure de frais simplifiés. Tony Gaydu est le Directeur Commercial de Wemo REIM. Il nous parle de sa SCPI.

Tony Gaydu : Les principales caractéristiques de Wemo One, c'est à la fois d'abord sa jeunesse, sa diversification, toutes classes d'actifs confondues, géographique, puisque l'Europe était un premier objectif, la France bien évidemment, mais surtout le rendement. Notre obsession, c'est le rendement. Donc nous cherchons à délivrer le flux locatif le plus élevé possible. Et surtout, nous sommes transparents. En ce sens, nous n'avons que deux classes de frais. C'est aussi ce qui nous singularise sur ce marché de la SCPI. La stratégie d'investissement de Wemo One, c'est d'abord être positionné sur des Small Caps, exclusivement zone euro pour éviter tout risque de change. La France fait partie de ce que nous recherchons en termes d'actifs. Et surtout, c’est être sur des actifs qui vont aller jusqu’à 5 Ms €. Pourquoi lancer le Wemo One maintenant ? Parce que c'est le moment opportun. Nous sommes donc sur un marché baissier et notre capacité, notre expertise à nous consiste à proposer des offres agressives pour pouvoir acheter avec le meilleur rendement toute classe d'actifs confondue, toute classe d'actifs diversifiée, c'est l'objectif principal de Wemo One.

VT : Alors qu'en pensent les partenaires distributeurs et les investisseurs présents, nous les écoutons.

Gustav Sondén : Des SCPI, il y en a beaucoup sur le marché, mais des SCPI qui se créent tout de suite, maintenant et avec l'ambition de tirer profit des conditions de marché difficiles, il y en a beaucoup moins. Ces derniers mois, voire ces dernières années, il y a eu beaucoup de baisses de prix de part. C'est tout simplement parce que les marchés immobiliers ont réellement baissé, notamment sur le bureau, le commerce et la logistique dans une moindre mesure. Il se trouve que cette SCPI est parfaitement placée pour tirer profit de ces conditions de marché peut-être défavorables aux plus anciennes et acheter peut-être avec des conditions très préférentielles des actifs et donc distribuer des rendements très élevés à leurs porteurs de part. J'attends de cette SCPI  de la performance. C'est une SCPI ambitieuse, positionnée plutôt sur le High Yield, donc elle vise du 7 % de rendement. Et cette performance, ils vont vraiment être bien placés pour la réaliser. Les prix ont énormément baissé ces derniers mois, et eux, ils vont être très bien positionnés pour saisir ces opportunités. J'attends également de la transparence, puisque c'est aussi ça l'ADN Wemo, c'est une grosse transparence sur les frais. Beaucoup d'innovations, nous l'avons vu dans le marché de la SCPI, que ce soit en direct ou en indirect ces dernières années, mais peut-être un peu de confusion associée à cette innovation. J'espère beaucoup de transparence dans les frais et dans la gestion.

Maud Garnier : Ce qui m'a séduit avant tout chez Wemo REIM, c'est leur expertise, tant sur le plan immobilier physique que financier, mais également la stratégie adoptée, qui me paraît en cohérence avec l'état du marché actuel. Un point qui m'a fortement séduit : c'est le côté participatif de cette SCPI. Ils nous consultent pour nous montrer les actifs qu'ils projettent d'acheter. Ce que j'attends de cette SCPI, c'est avant tout qu'elle me serve le dividende le plus élevé possible, parce que moi je projette d'investir sur une dizaine d'années, et donc qu'elle me serve à un revenu régulier et pérenne.

VT : Avec sa SCPI qui se veut ouverte à tous, Wemo REIM compte profiter du nouveau cycle à venir du marché immobilier pour délivrer ses objectifs.

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories