Retour
Analyses de marchés

Vega IM : les gérants positifs sur les actions et les obligations

23
Nov
2023
Vega IM fait le point sur les marchés actions et obligations

Le récap’ de la semaine :

A l’exception notable des indices chinois, les marchés d’actions ont progressé pour la 3 ème semaine consécutive, avec pour principal catalyseur la publication mardi de chiffres d’inflation plus modérés que prévu aux Etats-Unis.

Alors qu’il était attendu en légère hausse (+0,1%), l’indice des prix à la consommation s’est stabilisé en octobre compte tenu de la forte baisse des prix de l’essence, venue contrebalancer l’augmentation de ceux de l’alimentaire. Expurgée de ces éléments volatils, l’inflation ressort à 0,2%, un niveau là encore en-deçà des attentes (0,3%), atteignant en glissement annuel (4%) un plus bas depuis plus de deux ans. En arrière-plan, l’indice des loyers, l’un des principaux moteurs de l’inflation sous-jacente, ralentit à son tour (0,3% après 0,6% en septembre), ce qui accrédite la perspective d’une posture plus accommodante de la Fed. Ainsi, les marchés à terme accordent désormais une probabilité de 57% à une baisse d’au moins 100 points de base des taux directeurs à horizon fin 2024.

En réaction, les rendements sur la dette souveraine des Etats-Unis ont reflué d’environ 20bp sur toutes les maturités, entrainant dans leur sillage le dollar, dont la parité vis-à-vis de l’euro a baissé de 2% (à 1,0907). Ces évolutions ont été validées par le repli des ventes au détail en octobre (-0,1%), une première depuis sept mois, qui laisse également augurer d’un ralentissement de la croissance du PIB au 4 ème trimestre vers 2% après 4,9% au 3 ème trimestre. Gagnant en crédibilité, ce scénario “boucle d’or” (goldilocks) de croissance modeste et d’inflation modérée contribue à accentuer l’appétit pour les actifs risqués.

En Europe, après avoir été particulièrement sanctionnées pendant la correction des trois derniers mois, les sociétés cycliques sont à nouveau plébiscitées des investisseurs à l’instar d’Infineon (+15% sur la semaine), Siemens (+13%) ou Saint Gobain (+8%).

Aussi, la tendance haussière semble gagner en consistance étant donné la surperformance des petites capitalisations pour la deuxième semaine consécutive.

L’agenda économique et financier de la semaine à venir prévoit essentiellement la publication du procès verbal de la dernière réunion de la Fed. Nous serons également attentifs mardi à la publication des résultats de Nvidia, acteur majeur de l’intelligence artificielle. A noter, la fermeture jeudi des marchés américains pour Thanksgiving avant une demi-séance vendredi en raison du black Friday

>> Lire l’article

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories