Retour
Actus Immobilier

Carte du jour : évolution annuelle des prix par département

31
May
2024
De février 2023 à février 2024 en pourcentage : forte baisse surtout en Ile de France

La baisse des prix de l'immobilier est-elle en accélération ?

En général, les marchés où les prix sont les plus élevés subissent les baisses les plus marquées, en raison de la sensibilité des acheteurs aux taux de crédit. Les grandes métropoles ressentent plus durement la perte de capacité d’achat immobilier des ménages.

Une reprise dès le mois de juin ?

Le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois continue de chuter à 822 000 fin mars 2024, après 869 000 fin décembre et 931 000 fin septembre. Le nombre de ventes lissé sur 12 mois est passé de 1,2 million en août 2021 à 835 000 en février 2024.

Selon la Fnaim, il faut retourner en 2017, soit 7 ans en arrière, pour trouver un nombre de transactions équivalent. Pour rappel, l’année 2023 était déjà historique par le recul des ventes immobilières : – 22 % en un an. Pour le reste de l’année 2024, les prévisions de la FNAIM tablent sur 800 000 ventes sur 12 mois, soit encore une baisse de 8 % sur l’année. Une véritable reprise n’est « pas impossible en 2025 » mais semble exclue dans les prochains mois de 2024. « Nous envisageons plutôt une stabilité du marché en volume dans le courant du second semestre ».

Source : Sud-Ouest.fr, FNAIM

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques
Club patrimoine

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories