Retour
Fiscalité

Impôt sur les transmissions : les avantages d’une donation avant cession

icone de calendrier
2
Nov
2023
Impôt sur les transmissions : les avantages d’une donation avant cession

Les Echos
 
La vente de sa société est souvent l'occasion pour le chef d'entreprise de commencer à se préoccuper de la transmission de son patrimoine à ses enfants. S'il souhaite leur donner une quote-part du prix de cession des titres de sa société, le chef d'entreprise devra tout d'abord payer l'impôt sur la plus-value constatée lors de la vente (12,8 % au titre de l'impôt sur le revenu et 17,2 % de prélèvements sociaux) et les enfants devront, de leur côté, payer les droits de donation sur les sommes reçues.


Mais il est possible d'échapper à cette double taxation. Il suffit d'inverser l'ordre des opérations. Autrement dit, au lieu de vendre directement les titres de sa société puis de donner une quote-part du prix de vente à ses enfants, il est préférable de donner d'abord les titres aux enfants, ces derniers se chargeant de les vendre au repreneur.

La suite sur lesechos.fr

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques
Club patrimoine

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories