Retour
Pierre Papier

SCPI de la semaine : Comète, Alderan. Avec Yann Defloraine (MODO Patrimoine)

31
May
2024
Présentation par Yann Defloraine, cofondateur du cabinet MODO Patrimoine de la SCPI diversifiée et internationale, Comète, lancée en 2023 par Alderan.

Pourquoi avoir choisi la SCPI Comète d’Alderan  ?

YD : Effectivement, j'ai décidé de parler de Comète, une SCPI très récente. Elle a été lancée en fin 2023 par la société Alderan. C'est déjà sa deuxième SCPI, qui avait connu un premier succès par le passé avec sa SCPI ActivImmo. Pour rappel, ActivImmo est la SCPI n°1 dans le domaine de la logistique, avec un rendement minimum de 5,5 % depuis sa création et plus d'un million de m2 d'actifs sous gestion. Je trouve ça plutôt rassurant quant à la solidité de la société Alderan. La raison pour laquelle j'ai décidé de parler de Comète, c'est aussi par rapport à des projets très ambitieux et surtout, nous allons le voir par la suite, des débuts plus qu'encourageants.

Quelles sont les caractéristiques et le positionnement de la SCPI ?

YD : Cette SCPI, se distingue par 3 éléments clés. Premièrement, un positionnement 100 % à l'international, donc dans des pays de l'Union Européenne et pas que. Cela va être un avantage fiscal, notamment au niveau de l'impôt sur les revenus générés. Nous savons que la fiscalité à l'étranger est plus douce que celle que nous pouvons connaître en France. Deuxièmement, une diversification, à la fois géographique mais aussi thématique. Nous allons retrouver des actifs dans des pays de l'Union européenne, en Amérique du Nord et même à terme en Australie. À côté de ça, je le disais, une diversification aussi thématique. Nous allons avoir du commerce, des bureaux, des locaux d'activité, des entrepôts. Et enfin, troisièmement, c'est sa stratégie d'achat cash. Ils ont décidé de ne pas recourir à des crédits. Et là, ça va être très intéressant, notamment au niveau de l'achat. Nous allons pouvoir aller chercher des décotes ce qui va permettre de maximiser le rendement futur.

Quelles sont les performances attendues ?

YD : Nous pouvons en parler, parce que justement car la SCPI vient de clôturer son premier trimestre plein d'activités, le premier trimestre 2024, et Comète a annoncé un dividende de 6,25 euros par part, et ce qui correspond à un taux de distribution annualisé de 10 %. Donc des débuts plus qu'encourageants, et par la suite des projets qui vont se concrétiser, qui vont récompenser la stratégie de gestion proactive mise en place par Alderan via sa SCPI Comète.

Quels sont les objectifs futurs ?

YD : Initialement, il y a quelques mois, quand cette SCPI a été lancée, l'objectif était de 6 % net de frais de gestion. Pour autant, grâce à ses débuts encourageants, mais aussi et surtout les projets qui sont en cours d'acquisition, nous allons retrouver des actifs aux Pays-Bas et en Italie et en Espagne, avec des rendements à l'achat compris entre 8 % et 10 %. Comète, Alderan, a décidé de rehausser son objectif de performance pour 2024 et on va être sur un objectif de 7 % net de frais de gestion. C'est plutôt pas mal. Ce qui est plutôt prometteur pour la suite, effectivement.

FB : Merci beaucoup pour ces précisions sur Comète d'Alderan. Merci Yann.

YD : Merci Fanny.

Partager :

À découvrir

Graph du jour

Découvrez notre sélection de graphiques

Contributeurs

Club patrimoine
Discover the vision of the financial media of tomorrow
Pour aller plus loin

Inscrivez-vous à la newsletter
Club Patrimoine

Parcourez nos catégories